Votre état d'esprit du moment

Pas lu tes posts jusqu’alors.
Pourquoi écrire: « se détester » ?

Ce matin?..
Ecoute d’une émission radio sur la Justice comme quoi, sous la 5ème république française, elle existe pour juger des infractions mais :

  • pas … pour réparer obligatoirement, des injustices qui ont existées du fait de ces infractions …"
    La nuance est fine !!!
    Mais elle est là!!!
    Elle existe !!!
    Elle je la connais ++++.

A Moi?..
J’ai fait le nécessaire pour dire « stop » à la maltraitance dans la famille dont je suis issue !!!
La personne mise en cause devait faire 15 à 20 ans de prison.
C’était le frère génétique.

La famille a pratiqué de la corruption judiciaire.
La procédure judiciaire a révélé certaines personnes de la famille dont je suis issue.
Je suis à me dire que l’inceste a dû exister à la génération d’avant. Celle de la génération de la fratrie de mes parents…
Pour qu’un oncle indifférent, timide, médecin radiologue, indifférent, se soit alors révélé pendant la procédure judiciaire !!!
Il était alors:

  • dans la provocation à visage caché de la société mais pas à visage caché dans sa famille, lors la procédure judiciaire.
    Je me suis dit alors que cet oncle a dû commettre des infractions sexuelles pour changer de tout en tout, question comportement, comme s’il se sentait lui, être la personne mise en cause, comme si pour lui existait un phénomène de transfert…

Le verdict de la PJ a été un :

  • « NON LIEU SANS INNOCENTER LA PERSONNE MISE EN CAUSE ».
    A dire que pour beaucoup, « non lieu » veut dire « affaire classée ».
    Hors mon avocat m’a bien expliquée que ce n’est pas du tout classé!!!
    Mais mis en: « STAND BY ».

L’affaire peut être relancée s’il existe d’autre élément de preuve.
Pour l’instant: le frère n’est pas innocenté du tout.
Et cela veut bien dire ce que cela veut dire: « sans innocenter la personne mise en cause »!!
La valeur de ces mots là ont vraiment de la valeur qui me parle !!!

Cela veut dire que l’affaire n’est pas du tout classée.
Elle est en suspend.
Par attente de d’autre élément de preuve pour clore ce dossier judiciaire.

Au fond de moi, je sais que si mon frère va en prison, il ne saura pas y faire face.
Il est un fils à papa.
Il l’a toujours été.
Il a été formaté à être un donneur de leçon.
S’il va en prison purger sa peine, il fera une crise cardiaque.

Lorsque j’avais déposé plainte, j’avais un manque de confiance énorme en moi à me poser la question si j’étais folle ou pas.
Avec des flashbacks horribles à cohabiter avec.
J’ai pu être instruite sur le syndrome du stress post traumatique avec le phénomène de dissociation. Soit: ce que j’avais développé jusqu’alors. Et c’est la dissociation que me faisait poser la question, avant que je ne sache que cela existe et en quoi, si j’étais folle ou non…
J’ai découvert n’être pas du tout folle.
A l’époque, les médias n’en parlait pas encore de ce qu’est l’inceste.
A l’époque du dépôt de plainte, c’était pour pouvoir témoigner en me sentant en sécurité, car par le biais du système judiciaire que j’ai déposé plainte!!! Pour pouvoir témoigner En sécurité !!!

J’ai découvert qu’une personne qui est reconnue victime connait alors la Sécurité par rapport au prédateur qu’à partir de la finalité de la procédure judiciaire !!!
A dire que pendant toute la durée de la procédure judicaire, soient pendant des années: la victime doit continuer à vivre en pouvant être exposée à la personne mise en cause !!! …
Et …
Aux partisans qui défendent la personne mise en cause…

Je sais qu’il y a eu un clash fort de la juge d’instruction officielle non corrompue avec la nana qui a été sollicitée par la famille pour effectuer une corruption judiciaire à 100%.
Car le frère devait faire entre 15 à 20 ans de prison.
La nana qui avait été sollicitée par la famille était en état de panique fort à quelques années de l’arrivée de sa retraite …
Panique personnelle !!!
Elle n’a pas de mari, pas d’enfant, pas de neveu, pas de nièce, pas de construction personnelle autre.
Elle a vécu en s’enfermant dans le travail.
Telle une acharnée dans le travail.
Dans le secteur judiciaire.
Vers 2003, ses cousins de son enfance la sollicite.
Volontés pour eux, qu’elle effectue de la corruption judiciaire.
Sollicitation maintenue, insidieuse, avec un chantage psychoaffectif du genre: si tu nous fais plaisir à corrompre la justice, lorsque tu arriveras à ta retraite: on (les cousins éloignés de son enfance à elle), ne te laissera pas tomber … On prendra de tes nouvelles !!! On redeviendra les cousins de l’époque où on s’est connu à Moulins, pendant la seconde guerre mondiale …

A mon dépôt de plainte:

  • j’ ignorais totalement l’existence de cette nana là!!!
    Lorsque l’on m’a dit que leur famille respective se connaissaient, car elles avaient maintenus contact entre elles; de génération en génération depuis cet ancêtre commun …
    Je m’étais dit que l’on me prenait pour une conne.
    L’ascendant commun serait un type du 18 ou 19ème siècle !! …
    Rien que cela !!!
    Un Gilbert Desbordes (phonétiquement).
    Un type qui serait né, ou vécu, ou travaillé ou mort, à Bourbon l’Archambault ou à côté de ce Bourbon l’Archambault…
    Je me suis dit que si ce n’est pas de la foutaise: ce « Gilbert Desborde » aurait dû mettre ses couilles au repos !!!

Ce que j’ai compris, c’est que cette nana là, a vraiment connu la famille de ma mère.
Elle avait un comportement d’une gamine, en 2003, à les revoir.
Soit une nana âgée qui aimait montrer les jouets qu’elle faisait avec eux lors de la seconde guerre mondiale avec eux.
Elle leur montrait qu’elle se souvenait de « la corde à sauter » ou de « la marelle ».
Les oncles et tantes pinces sans rire se forcer à l’imiter, en simulant qu’ils prenaient plaisirs à l’imiter en 2003 à jouer à leur « marelle » à la con, ou à « leur corde à sauter ».
C’était burlesque.
Lorsqu’elle m’a expliquée, bien des semaines après, qu’elle est une juge d’instruction!!!
Je me suis demandée si j’étais folle ou si elle me prenait pour une folle.
Il se trouve que, en 2003: elle était juge d’instruction à Paris!!!
Elle a postulé, des années après, pour être présidente de la cour d’appel de Paris.
Ses cousins de son enfance ne l’aurait pas sollicité qu’elle n’aurait jamais postulé pour être présidente de la cour d’appel de Paris.

Oui!!!
L’habit ne fait pas le moine.
La juge d’instruction de paris était partagée au départ aux sollicitations de ses cousins éloignés de son enfance à elle.

Puis?..
Elle m’a expliquée, consciente, claire avec elle même, sans scrupule aucun: qu’elle allait faire plaisir à ses cousins qu’elle a connu étant gamine. Ceci, pour qu’elle comble sa panique personnelle d’être seule face à elle même lorsqu’elle arrivera à sa retraite !!!
Elle a postulé alors au poste de : présidente de la cours d’appel de Paris.

Par ce poste obtenu, elle a voulu effectuer de la corruption judiciaire à 100%…
Finalement, grâce et sûrement aux colères de la juge d’instruction officielle non corrompue de Nanterre, il y a pu y avoir un compromis par un:

  • "non lieu sans innocenter la personne mise en cause".

J’ai compris que la juge d’instruction officielle de Nanterre a connu de la révolte extrême, de la colère ++++ . Je l’ai compris par mon avocat, qui n’y comprenait rien à rien…
Ce n’est qu’en 2014 où j’ai expliqué à mon avocat l’existence de la corruption judiciaire, effectuée par qui, à la demande de qui, et comment.

La juge d’instruction officielle non corrompue qui m’a déclarée que:

  • je suis issue d’une famille hautement pathologique et toxique.
    Pour que je reste en vie et que je le reste:
  • couper à 100% avec le toxique de cette famille là.

C’est ce que j’ai réussi à faire depuis peu…
Et cela a été un combat !!!
Car famille « ventouse » +++++.
Ou tous les coups pour eux, sont permis !!!
Ils savent mener par le bout du nez la nana qui travaillait dans la justice. Aujourd’hui?..
Elle est à la retraite.

La coalition professionnelle existe dans tous secteurs.
Témoigner de la corruption judiciaire dérange.
Cela provoque des réactions comme la peur, la fuite de la réalité, la volonté de tout faire pour dissuader à ce que je puisse témoigner, par des personnes à la fonction de « professionnels » dans le secteur de la santé ou sinon, par ceux qui travaillent au commissariat de ma commune…

Action venant de certains, à tout faire: « pour faire un dossier en moins à traiter » pour des professionnels qui ont d’autres chat à fouetter… et qui veulent être dans une fuite ou bien alors, d’autres sont agressifs à tout faire pour m’inciter à ce que je craque à vouloir me supprimer…
Rien que cela.

Lisez la Bête Humaine de Emile Zola.
Dite moi à pourquoi Emile Zola a intitulé la Bête avec l’adjectif qui qualificatif de « humaine ».
Un livre de la fin du 19ème siècle.

Pour ma part, j’ai connu des médecins qui se croient dans le tout permis à fausser les résultats, pour « avoir un dossier en moins à traiter »…
L’expression: « l’habit ne fait pas le moine » existe."

Pour d’autres?..
Au commissariat de ma commune: discrimination systématique par intention à me dissuader à avoir recours aux droits du code civil et pénal…
Sinon, il y a quelques années, dans ce commissariat, une provocation à m’inciter à ce que je me suicide. Car d’après ses propos dits avec un regard moqueur et jouissif, « cela sera alors pour lui une raison à commencer son enquête à statuer si M. … est dangereux sur ma personne. »
A dire qu’il me prenait pour une conne, et me provoquait, avec des l’aspiration à ce que je me révolte.
Cela s’était passé sans témoin aucun.
Je lui ai répondu avec calme mon constat: il ne sera jamais au chômage. Car il vient de m’expliquer qu’il est contre à travailler alors que je lui relate connaître des agressions de quelqu’un de la famille.
Autrement dit, il fait exprès à ce que des personnes dangereuses pour autrui soient libres, et sans inquiétude aucune à pouvoir être encore dangereuses sur autrui.
Répartie calme,
Constat à sa provocation.
Ras le bol au fond de moi de quoi l’humain est capable d’être sur l’humain.
Quelque soit son habit.
L’habit ne fait pas le moine.
Ici, l’habit était un uniforme d’un homme qui travaillait dans un commissariat.

Actuellement, il me faut arriver à ce que je connaisse une expertise médico légale ET non corrompue, pour que je puisse être statuée de « normale » et donc?..
Pour que je puisse connaître les droits de l’homme !!!
A dire : ne pas connaître de la discrimination et avoir accès au droit civil et au droit pénal !!!
C’est un combat.
Je connais la valeur de ce qui s’appelle: carte de l’identité française de cette 5ème république là…

Ceci ?..
Pour que je puisse ?..
**TRAVAILLER !!! **
Et donc?..
Gagner un salaire !!!

C’est sans doute risible à le lire…
Pour moi, ce n’est pas à la victime d’avoir peur d’exister.
C’est aux personnes qui transgressent la loi qui doivent avoir honte d’exister.

Je suis consciente que de témoigner dérange ceux qui ont tout intérêt à ce que je me la ferme.
Certains ont une réaction identitaire à la personne qui a été mise en cause…
Ils se croient dans le tout permis.
C’est leur croyance.

Pour moi, des personnes comme cela, il en existe dans tout secteur professionnel, à n’importe quel niveau social.

A moi: volonté que la valeur du droit français existe.
Et donc?..
Volontés que les lois votées jusqu’alors soient appliquées.
Volonté à ce que la maltraitance n’existe pas.
Volonté que des personnes puissent avoir des points de repère pour se structurer, se construire, avancer.

Je sais qui je suis.
Je sais en quoi.
Je sais que la non assistance à personne en danger a eu une longue vie encore devant elle!!!
Pour se déculpabiliser, il est courant alors d’entendre d’un témoin au sujet d’une victime, dire un :
« elle a un problème. » Sous entendu: « elle a un problème dans la tête. »

Mais cette même personne témoin ou confidente qui n’ose pas assister la personne en danger le vit très mal en elle, dans ses viscères à elle…
Conflit de loyauté d’elle face à elle même.
Ou bien: déni, refoulement, évitement, fuite, ou mensonge, …

Il n’y a pas de mal à témoigner.
Et une personne témoin n’a pas à connaître les émotions de la peur à assister des personnes victimes!!

Il y a du mal venant, de l’état français, à dissuader les français de porter assistance au personnes en danger!
Le français à une défiance énorme du système judiciaire français qui est censé le protéger et le sécuriser par des lois votées pour !!!
Le problème est que, pour des dossiers: il existe des lois votées mais par contre: pas appliquées par problèmes administratifs de procédure ou d’un truc comme cela…

A dire que la valeur du droit français, depuis au moins 40 ans: n’a pas de valeur.

Exemple:
Une personne témoin de quelqu’un qui meurt:

  1. S’il existe d’autre témoin, alors à plusieurs: ils vont assister la personne entrain de mourir pour ne pas qu’elle meurt.
  2. S’il n’existe pas de témoin?..
    2.1 => La personne témoin continuera à promener son chien, comme si elle n’aura pas vu la personne entrain de mourir…
    OU:
    2.2 =>
    Une personne qui aura assisté d’elle-même, une personne en danger sera considérée alors, (après que cela se sera sue de la personne sauvée qu’il y a eu acte d’assistance de personne en danger), pour certains de: « héroïne ».

Les expressions qui témoignent de l’impact de la Valeur du droit français depuis au moins 40 ans est:

  • « à chacun sa merde »,
  • « je ne veux pas avoir d’ emmerde ».
    C’est tout vu pour eux.
  • « Plutôt connaître un statut de délit que d’autres types d’emmerdes ».

Mon problème dans ma tête est de dire:
« - Stop à la maltraitance! »
et donc?..

  • « Stop au fait que le français a une peur viscéral du système judiciaire français. »
    Et donc,
    Comment faire pour que le concept de la loi française soit effective et efficace en étant appliquée pour du vrai et non pour du beurre?..

C’est burlesque d’écrire que mon problème actuel, dans ma tête est « stop à la maltraitance. »
Je ne devrais pas écrire qu’il s’agit d’un problème…
Mais d’une volonté!!!
Volonté de dire et de tout faire pour faire stop à la maltraitance!!!
Et donc à savoir à pourquoi, depuis au moins 40 ans: la non assistance de personne en danger existe?..
Pourquoi le français a peur du système judiciaire français depuis au moins 40 ans ?..
Pourquoi l’inertie depuis au moins 40 ans?..

« Stop au fait que le français a une peur viscéral du système judiciaire français. »
Et donc,
Comment faire pour que le concept de la loi française soit effective et efficace en étant appliquée pour du vrai et non pour du beurre?..

Salut ma belle

Franchement je pense que tu peux être fière et tu peux aussi te dire que tu as vraiment pas foiré tu y es presque et c’est dans ce nuage un trait de lumière car ça veut dire que es totalement en capacité d’y arriver avec un peu plus de préparation et des conditions moins bof que cette fois :slight_smile:
Tu es forte :muscle:t3:

Gros coup de mou de mon côté car après une nette amélioration mon épaule me fait à nouveau mal et la rééducation stagne fortement et la douleur revient

Bientôt un an que ca traîne je me sens démoralisée car j’ai l’impression qje ça ne progresse pas et qje ça guérira jamais …

Ça passera :wink: mais j’aimerais vraiment redevenir libre de tous mes mouvements ! J’en suis à souhaiter refaire des pompes c’est dire !!

2 J'aimes

Courage ! J’ai eu une douleur au pied pendant quasi un an à une époque, c’est tellement éreintant !
Je t’envoie des ondes magiques de soulagement ^^

2 J'aimes

Merci les filles. Lyla, mon cerveau a docilement suivit tes conseils. Musique, poilu, et gros bugg devant des séries / émissions à faible teneur intellectuelle :joy:
Ca va un peu mieux, de toute façon je dois avancer et me préparer pour avoir ce fichu concours l’année prochaine !! :muscle:t3: :muscle:t3: :muscle:t3:

Kuro, est ce qu’il n’y aurait pas d’autre examen à faire ? Pour être sûr de ne pas passer à côté de quelque chose. Et ta chute n’a pas dû aider non plus… Un gros bisous magique…peut-être que ça marche :heart: (en + des ondes magiques de Frenchie :innocent:)

3 J'aimes

Merci @Frenchiefreak outch au pied ça devait être affreux :frowning:
J’essaie de prendre mon mal en patience mais j’ai horreur de cette sensation de stagner haha
Mais merci pour les ondes

@Orfee j’aime ce mood conquérant pour ton concours la prochaîne fois :muscle:t3::muscle:t3::muscle:t3: Je crois en toi tu es forte

2 J'aimes

Je commence à trouver le bon credo, le bon créneau et le bon chapeau ! Oh !

1 J'aime

Aujourd’hui malgré des drama chiants au bureau j’ai quand même réussi à avancer des trucs et je suis allée courir alors que j’avais pas du tout envie end suis très fière et j’ai fait min meilleur temps sur 5 km depuis très très très longtemps donc un peu fière :sunglasses:

1 J'aime

:smirk: CA change un peu… Bravo pour ta course !! Tu vas retrouver tes capacités !!
Bon,…la collègue m’a posé une colle… « t’es encore là, l’année prochaine »…comment te dire…je ne sais pas répondre à cette question… Mais il faut que j’y réfléchisse sérieusement.
Et puis au boulot, j’ai une super collègue qui supporte une situation qui ne lui convient pas (surtout qu’il y aurait une solution). Elle refuse d’en parler à notre « chef » parce qu’elle ne veux pas déranger et ne veux pas que j’en parle non plus. Je trouve ça dommage pour elle et ça me chagrine. Après, elle est majeure et vaccinée…donc si elle ne veux pas du tout en parler, je n’y peux rien.

2 J'aimes

Bon courage c’est pas génial comme situation
Il faut que tu penses à toi tonenvie etc pas facile !!!

Pour les drama franchement c’est insupportable j’ai bcp de mal surtout en ce moment avec les gens qui sont uniquement dans une dynamique négative et qui sont à ce point en manque de reconnaissance de qqn en particulier alors que toi tu te donnes à fond pour eux breeeeeeef

J’ai fait une séance de foot cet après midi
Je suis rouillée mais c’était défoulant de ouf

1 J'aime

Je suis entrain de faire le deuil, le détachement, le désenchantement des personnes de mon enfance.
Il n’est jamais trop tard pour !!!
Je viens de découvrir une face cachée d’une tante.
Cela m’a provoquée de la souffrance!

Puis?..
Achat hier, d’un livre de Sénèque.

Comme me disent beaucoup de personne: le passé est passé. On ne peut le changer. Le présent m’appartient. A moi de le construire à ma sauce…

Et depuis?..
Aménagement d’un planning hier, avec les tâches urgentes en priorité à effectuer .

Pour mon futur sur le long terme?..
Volonté de me créer des activités différentes d’alors.
Telle une volonté de délimiter une frontière/époque entre un:

  • un avant.
  • un après.

Lorsque la pandémie n’existera plus, j’aimerais faire du volley, un sport d’équipe.
De la randonnée + escalade à mon niveau = tel un challenge à faire un pied de nez à mon passé …

1 J'aime

alors, ma foi, ca va plutôt bien, j’ai recommence a écrire, j’ai reçu mes nl vetements, et je remange avant de me coucher sans complexe !car le ventre creux, l’angoisse du lendemain, la peur de regrossir, donc rester sur ma faim …§stop! Donc, tranquille, c’est un petit truc salé a manger …et je me sens mieux après pour vivre un peu la nuit

c’est aussi sans complexe que je refais ma garde robe , et meme avec de la couleur, je n’attends plus de maigrir, , je en pense plus que je n’ai aps le droit de me racheter un short (car c’était ca, enfin j’ai mis le doigt sur cette pensée négative/Attendre la perte de poids , comme si c’était seulement au moment de la perte de poids que ej m’autorisais a faire un peu de shopping) , je bricole, bref, je suis active physiquement ca me repose de mon fatras intello…

je refais mes colliers de perle , je suis plus sur des groupes virtuels, littéraires,

bref, bon we a tous, et bon appétit

2 J'aimes

A ClapotementFurieux, ce n’est jamais facile de se rendre compte de la face cachée des gens, surtout ceux que l’on connaît. C’est important de faire du « tri » dans les relations, même si ce n’est pas évident.

Tombboy, je suis contente de lire que tu as repris une bonne dynamique, ça fait plaisir de te lire.

Moi j’ai enfin écluser les choses à faire qui traînait. J’ai aussi préparer mes cours de mardi (ça peux servir). Je me suis aussi mise comme challenge de passer moins de temps devant l’ordi. Car en ce moment je bugg complètement et je ne suis pas « productive ». Donc sauf utilisation pour le boulot, moins d’ordi pour reprendre le temps de lire, faire du dessin, de la musique…etc.

3 J'aimes

Fatiguée par mon mec qui est en plein stress vis à vis de son nouveau boulot. Autant je comprends que la nouveauté soit stressante, autant je ne comprends pas que ça le mette dans des états pareil (il n’en dort plus). Du coup, ça m’agace et je n’arrive pas à le soutenir comme il faut.

Satisfaite parce que j’ai planté mes tomates et cie. J’ai beau n’avoir (et c’est déjà pas mal !!) que des balcons, chaque année je me fais mon petit potager.

2 J'aimes

Celia, est ce que ça fait longtemps qu’il n’a pas changé de travail ? Je le comprends, je ne supporte pas très bien les changements et je peux devenir franchement pénible. Le plus souvent je cherche juste qu’on « m’écoute ». L’homéopathie peux l’aider ou les huiles essentielles. Excuse moi si je me mêle de ce qui ne me regarde pas.

Ah oui cool pour le potager ! C’est vrai que je pourrais aussi (basilic et autres aromatiques) ça donne bien sur ton balcon ?

Il devient con en +. Il se reconvertit après 10 ans d’entreprise. Je veux bien l’écouter mais il est en mode « ouinouin » pour aucune raison. Il n’est même pas capable de verbaliser ce qui ne va pas. Là c’est simple, je ne peux plus le voir.

Ça donne correctement pour des plantes en pot oui ^^ Après, ce n’est pas la rentabilité qui m’intéresse mais plus le côté plaisant de faire pousser des trucs et de pouvoir les manger même si ce n’est qu’un bol de tomates ou une poignée d’épinards ^^ Si tu as un balcon ou un rebord de fenêtre bien exposé, lance toi !

1 J'aime

Ça me donne envie de me lancer aussi mais j’ai peur de la pollution car les fenêtres exposées donnent sur une rue assez passante (après je suis au 3e étage)

État d’esprit : fatiguée mais ça va. J’ai juste hâte de partir dans la famille de chéri pour un long week end nature

Est-ce qu’il y a beaucoup de particules noires sur ton rebord ? Genre, si tu passes le doigt dessus, est-ce qu’il ressort noir ou juste poussiéreux ? Si juste poussiéreux, tu peux y aller ^^ Si particules, c’est que la pollution monte jusqu’à chez toi et effectivement, j’éviterais.

Après y’a certaines herbes qui ne se déplaisent pas en intérieur tant qu’elles ont une bonne expo et que l’atmosphère est suffisamment humide ^^.

Bon, l’autre patate a réussi à dormir un peu, il se sent mieux.

Le haut de ma balustrade est juste poussière mais le bas c’est plutôt noir … donc si je trouve des trucs à suspendre qui tiennent bien ça devrait aller !
Merci beaucoup pour le conseil :slight_smile:

J’espère qje toi ça s’arrange