Couvre feu et fermetures

les petits commerces:ou les un peu plus grands
qui ne sont plus en bas de chez soi ;bcp de personnes agées,ou population vieillissante ,essence chere, difficulte de mobilite, circulation impossible , insecurite, place de parking a payer , et pour le s personnes comme moi :zic et bruit urbain
et puis, l’impolitesse des vendeuses ,
et aussi la meteo qui rend parfosi les trajets difficiles
alors , on achete en ligne

les travaux devant les commerces,

les zic a fond dont se plaignent meme les non hyper , les lumieres trop vive ds certains magasins,
les produits qui en se suivent pas , le manque de stock…alors on achete en ligne

voilà d’apres mes retours et mon experiences ce qui detruit le petit commerce

bien sur , les grds magasins, mais il m’est venu une reflexion:a force que la societe evolue , et parte bossser en zone ou vivre en banlieue donc, on se sert aussi sur les commerces qui se trouvent en bort de peripherie :un yaourt nature a cheter parce que le fiston dfit une gastro???
donc:

les epiceries de nuit, ds les zones rurales , seraient bien utile

j’ai vu cette evolution depuis un petit quartier ou il ay avait tout,(vetememt, pharmacie, boucherie, tabac… )la construction d’un centre commercial,qui a amené emploi et soulagement ou enfin, pour trouver un jean’s on n’allait pas ds els boutiques a 20 mn de voiture , au centre ville, car la boutique de quartier avait ferme , et ds ce centre commercial, il y avait une superette, tres pratique qd on sort du boulot, le soir
le discount, plus haut …
et tout cela qui gardait tout de mm le cachet du quartier (historique et industrieux )

puis le village machin, et tout le centre ville s’est retrouve la bas …mais l’essence, la difficulté d’acces, le changement d’habitude a fait que , pas vraiment bcp de fréquentation ,au dernieres nll et un centre ville mort, avec des boutiques comme arrachées!

la crise de 1986, avec els anciennes boutique des années 20 qui fermes (mercerie, bouquinerie), et celle de 2013(ou des quartiers entiers se sont retrouves comme en friche …

ca n’arrive a personne de penser que ce serait bien de reprendre les plans d’une ville, faire une tude de marche, pour mieux cibler besoin er population???mon quartier, meriterait je pense a present un drive, tout le monde a le cul ds sa voiture!plus de bus, je sais meme aps ou est l’arret!le maraicher vient de fermer, le bar du rond point aussi , 2 tres anciens commerces qui en seront pas remplaces…
car les jeunes sont scandalisés a l’idee de se lever tot!!!et ouvrir la boutique

le petit commerce, c’est aussi des lieux mal eclairés’cave’durs a chauffer, sombres, pas tres grands pour les stocks , une librairie devient un video club de quartier, tres drole et utile, puis, deblocage de tel portable, puis un bOui bOui de souvenirs indiens, on frise vraiment l’ironie !

je en compte plus le commerces, qui se sont retrouves kebab ou agence immobilière !faut il vraiment y en avoir 4 ds un mm coin???ALORS QU4UNE BOULANGERIE FAIT DEFAUT

ALORS P E QUE LE BOUTIQUES DE QUaRTIERS DEVRAIENT SE MODERNISER? SE METTRE EN LIGNE ?quitte a utiliser les talents d’etudiants geeks?se faire connaitre plus ???via les reseaux socio

les foires des commerçants tombent bien aussi en désuétude pour faire connaitre tt ce petit monde …et les deballages de quartier aussi , tres frequents ds ma jeunesse

puis , oui, les gilets jaunes …

ET L4ACCESSIBILTE ? ON EN PARLE ??et puis, les commerces en bort de route, tres anciens, qui tombent en desuetude, car trop de passage devant , ben forcement, avant , c’etait aps le tout voiture !a présent difficile de s’arrêter devant , et en plus pas de parking!

les assurances, oui, faut qu’elles se bougent, car là aussi, ca doit evoluer en fonction de nos besoin, 'tin!

voilà ma reflexion …

J’AI AUSSI Connu le commerce itinerant, le pied a terre du commerce qui se déplaçait en brocante, le seconde main ,;les marches ou les commercants en retraite sont pas remplaces

un commerC e qui ferme, c’est tout un quartier qui change…

C’est comme ça qu’ils essayent de penser les nouveaux quartiers, effectivement. Je le vois car rien que dans ma rue, il y a 4 chantiers.

J ai été entrepreneuse et je ne vois pas dans ceux qui se lancent des personnes qui aiment prendre des risques mais des gens qui se prennent de passion pour un projet et s’y lancent corps et âmes.

Au début de la pandémie, je me suis dit 1 mois ou 2 de confinement strict sera difficile pour tous econiquement mais potentiellement salutaire pour la vie.

Maintenant je commence à voir dans les entrepreneurs, dans les métiers Artistiques, dans les métiers de bouches, loisirs et tourismes beaucoup de monde dans des situations économiques désastreuses.
Qui a les moyens de rester tous ces mois en continuant à payer les factures mais sans pouvoir faire entrée l’argent.
Les aides promisent n’arrivent pas et ne sont de toutes façons pas suffisantes.
En septembre, certains de mes amis ont seulement enfin touché de chômage partiel de mars !

Alors la vie prime, mais comment peut on exiger que des citoyens payent impôts et factures et en même temps les empêcher de travailler ?

D’autre part, nous parlons de chiffres de personnes malades ?
Ok, mais le taux de mortalité est-il toujours aussi haut, les nombres ne sont-ils pas plus haut juste parce que maintenant les gens font des tests ?

Bref je me pose beaucoup de questions je continue à penser que le port du masque est une bonne chose mais j’en ai marre de voir des mesures à 2 poids 2 mesures et de voir l’agonie de ceux qui se retrouvent à la rue et sans avoir de quoi nourrir leurs familles.

Bref je suis contre la fermeture totale en Espagne des bars et terrasses, des métiers de contact (mais les coiffeurs eux passent au travers de cet interdiction) et d’un autre coté, dans les transports des inconnus peuvent se coller à moi.

Moi même je ne m’en suis sortie qu’avec l’aide financière de ma famille qui heureusement a pu me soutenir jusqu’à ce que des offres d’emplois reviennent et que je puisse trouver un travail.
Les aides de l’état, je les attends depuis mars !
De toute façon, trop de chômeurs, trop de demande d aides, les caisses de l état ne sont pas un puit sans fond.

Alors oui, 1000 fois oui, il faut protéger la vie.
Mais en ce moment, je me demande si ces fermetures ne risquent pas de faire des dégâts immenses et de tuer plus de gens que la pandémie elle même.
Juste je m’interroge sur le bien fondé de ces mesures.

2 J'aimes

Oui, on lit ça souvent. C’est peut-être bien le problème, de lire ça trop souvent. Ça fait peur pour l’économie et empêche de réagir assez tôt, peut-être ? Du coup ça met tout le monde dans le caca, les malades, les hôpitaux et les artisans commerçants. Tout ça c’est pas uniquement des vases communicants, ça s’imbrique.

Tout ce que je sais c’est que ma région ne fait pas partie des 5 régions qui ont le plus de cas.
Je sais aussi qu’on a moins de nouveaux cas au quotidien en Espagne qu’en France.
Je ne sais pas quel est l’état réel des services hospitaliers et des lits en réanimation.

Tout ce que j’aimerais c’est plus de logique et d’équilibre dans les mesures et un couvre-feu plutôt que des fermetures complètes.

L’état ici accuse à mots couverts les masques qu’on retire lorsqu’on est en terrasse.
Mais au lieu de le dire franchement et de faire un changement à ce niveau (qu’ils savent faire car ils l’ont imposé dans des évènements municipaux), ils punissent toute une industrie.
Et pourtant on sait que les clusters démarrent presque toujours dans des fêtes privées.

1 J'aime

Ici aussi ça remonte, et malheureusement les hospitalisations et les cas réa remontent aussi.

Dans certaines régions, ils commencent à annuler des opérations pour augmenter les capacités.

Il n y a pas de couvre feu mais des restrictions (pas plus de 15 personnes ) et masque obligatoire dans tout lieu public. Invitation à rester chez soi, à ne pas s inviter entre amis, ne sortir de chez soi que pour le necessaire, on verra si le civisme va marcher, j espère pouvoir être opérée vendredi. Je vais devoir rester quelques jours et des visites très restreintes, pour moi c est difficile mais bon Y a pas le choix. Quand je vois ce que supporte les soignants et tous les gens à l hôpital (femme de ménage compris ) depuis le début, ils en peuvent déjà plus et ils vont devoir assurer la deuxième vague.

Il n y a plus d applaudissement le soir. On sent un raz le bol, un relâchement dans la population

La seule chose qui a vraiment marché était le confinement total lors de la première vague (ici on osait sortir prendre l air ) .

Ici ils ne veulent pas de reconfinement à cause de ce que cela coûte. Donc à un moment donné, soit les mesures prises font que la vie de l hôpital peut continuer de fonctionner , soit on sacrifie des malades (pas uniquement de corona).

Malheureusement il n y a aucune solution qui épargne tout le monde et la situation est dramatique pour certains c est sur Et C est bien triste. Ce dont je suis sûre c est que je n aimerais pas être celle qui choisit qui on sacrifie, soit des malades (de toute pathologie ), soit des emplois.

Donc je continue à faire les mesures barrière, strictement comme depuis le début, j ai fait une exception le jour du mariage de mon fils (la fête avait été annulée, mais on s est pris dans les bras).

J ai peine à croire que cela suffise, mais comme dans toute pandémie, il y a une part d inconnue, donc on verra bien.

4 J'aimes

Y a un ras-le-bol mais hélas on n’a pas fini. 2021 ne se profile pas mieux. Rien n’est jamais acquis, des crises il y en a toujours eu et il y en aura toujours.

J’attends quand même de voir la nouvelle politique de tests, bien pensée je crois qu’elle peut améliorer les choses. J’ai compris que les tests salivaires étaient pratiques, rapides, simples, peu chers. Ils ont le défaut d’être peu fiables pour détecter des personnes malades mais sont assez fiables pour détecter des personnes pas malades. Avec une bonne politique de contact tracing ça peut faire la différence.

1 J'aime

Je ne vais pas me faire des amis, mais quand je vois les réactions à cette mesure de « couvre-feu », j’ai l’impression d’être face à des gamins capricieux qui font un caprice parce qu’ils ne veulent pas aller au lit .
J’habite une zone concernée par cette mesure, et je ne méconnais ni ne méprise les impacts sur l’économie de la culture et de la restauration .Oui ça nous empeche de nous amuser et de sortir quand qu’on voudrait, d’inviter des potes etc … mais le but c’est avant tout de limiter les possibilités de contact donc de contagion . CQFD.
Et je préfère ça à un re-confinement total comme on a connu au printemps, comme je préfère une tentative de faire quelque chose en ménageant la chèvre et le chou qu’une gestion à la Bolsonaro ou à la Trump qui consiste à ne rien faire et à laisser les gens crever.

6 J'aimes

apparemment je ne suis pas ds une zone touchée par le couvre feu!apres verification…

Moi je préférerais un couvre feu à la fermeture totale que mois avons ici.
Et puis au pire tu passes la nuit chez les parents, les amis ou tu fais des zoom party

1 J'aime

T’inquiète pas Anne, ça va venir ici aussi.

J’espère pas, moi j aimerais que les chiffres baisse t partout

Hop là, 38 nouveaux départements en mode couvre feu à partir de vendredi minuit et pour 6 semaines.

Ça y est on y est mais franchement ça ne changera rien à ma vie. Tout est adaptable!

1 J'aime

Bienvenue au club des chastes nuits. Je m’en fiche, je n’ai pas d’amis. :grin:
Ici c’est le 93 wesh y’a zéro lit de réa.

3 J'aimes

Tant que l’horaire du couvre feu pour le moment ça me va, j’ai le temps de rentrer du bureau et si je me dépêche j’ai le temps de faire les courses. Vu l’ambiance au bureau j’aimerais bien voir mes amis un peu mais bon, je vais renouer avec les bonnes vieilles méthode : le téléphone

(tu m’as tuée avec ton wesh :smiley: )

Mdrr @Chapinette !
C’est pour les célibataires que ce doit être compliqué à force!

J’ai voulu essayer la nouvelle appli TousAntiCovid mais…

Quelqu’un pourrait m’expliquer ça ?

Pourquoi demander la géolocalisation s’ils ne la relèvent pas ? Moi pas comprendre alors je n’arrive pas à cocher « j’ai compris », car je n’ai pas compris, justement.

Parce que « géolocalisation » sur nos smartphones contient tous les modes de géolocalisation (via gps, via bluetooth… Alors que dans nos esprits, souvent, la géolocalisation est limitée au gps) et qu’il n’est pas possible d’appeler uniquement la géolocalisation via le bluetooth. Pas facile à expliquer !

Peut-être plus clair avec cet article : https://www.numerama.com/tech/627965-stopcovid-demande-lacces-a-la-geolocalisation-sur-android-mais-sengage-a-ne-pas-lutiliser.html

1 J'aime