Pub CNAO : L'obésité est une maladie qui se soigne!

Bonjour,

En mettant la radio sur Europe 1, je viens de me faire agressée par une publicité du CNAO dans laquelle on entend :

"L’obésité est une maladie qui se soigne "

Je suis vraiment en colère contre cette campagne, je suis vraiment écoeuré par cette décision de l’OMS de reconnaitre l’obésité comme une maladie, et toutes ces associations de relayer ce discours.

FAUX ! L’OBÉSITÉ N’EST PAS UNE MALADIE !

Même si des médecins ou des grattes papiers ont pris la décision de ranger toutes les personnes obèses dans un même sac, c’est aussi stupide que de mettre tous les maigres dans la même case !

L’obésité est une conséquence qui peu être causé par pleins de facteurs, maladie, alimentation, état d’esprits …
L’obésité n’est pas un syndrôme, n’est pas causé par un virus ou un microbe, n’est pas transmissible, n’a pas de cure … parce que l’obésité est une conséquence.

Le diabète est une maladie, le syndrôme des ovaires polykistiques est une maladie, l’hyperphagie est une maladie …

Alors oui, c’est bien de pouvoir en parler avec un médecin, sauf que, en faisant une campagne pour dire que nous sommes malades, cela va créer plusieurs choses.

D’un côté, les médecins qui vont rester dans leurs clichés et au lieu de chercher les véritables causes à notre prise de poids, vont encore nous balancer du régime et
D’un autre côté les gens, qui vont nous traiter encore plus comme des pestiférés.

Bref aujourd’hui c’est la journée mondial de l’obésité, et le peux que j’ai vu pour le moment ne me plait vraiment pas.

2 J'aimes

j’ai vu la même pub ce matin à la TV et j’ai fait le même constat.

on se bat pour dire de nous foutre la paix avec notre santé, qu’on fait ce qu’il faut et qu’on n’a pas besoin qu’un inconnu (ou une personne de la famille, c’est pareil) veuille notre bien et nous conseille de maigrir et voilà, que la pub va dans ce sens aussi !!!

j’étais furax aussi ce matin !

1 J'aime

Si je tiens compte des cellules adipeuses qui ne veulent plus se faire la malle une fois que notre corps les a développées, l’obésité pourrait être une maladie de la dérégulation, au même titre qu’un pancréas et un foie devenus complètement dépassés (diabète de type 2, maladie du soda, etc.) par les apports de sucres. C’est comme ça que je comprends l’obésité comme maladie. Toutes les maladies ne sont pas vécues comme des handicaps.

Sinon, je ne suis pas trop d’accord avec l’expression « se faire agresser par une publicité », c’est un peu exagéré et j’ai l’impression que c’est reprendre le vocabulaire des militants des réseaux sociaux.

et on parle aussi de la photo retouchée de la jeune femme sur la 1ère photo ? qui est loin d’être obèse à vue de nez

quand à l’homme, il est baraqué et n’a pas l’air malade !

Oui les photos retouchées, c’est nul. Un homme malade qui n’en a pas l’air, je pense qu’on en croise tous les jours. Je pense que certains obèses se sentent mal et apprécient de trouver une aide médicale. Moi je sais que même en ayant perdu du poids, mes cellules adipeuses sont là et ne cherchent qu’à se remplir à nouveau de toutes les façons, d’où je ressens ça comme un dérèglement métabolique lié à mon obésité antérieure.

2 J'aimes

Je peux comprendre que certaines se sentent agressées par cette pub.

Pour autant je me dis qu il y aurait pu avoir la journee mondiale de l alcoolisme ou de l anorexie ou de la toxicomanie.

Après pour moi c est plus le traitement qui me posera problème dans le sens où je pense pas que ni la chirurgie ni les régimes ne règlent définitivement le problème. Donc je reste un peu septique sur les solutions proposées pour se « soigner ».

Par contre, ce qui peut être positif c est le message comme quoi l obésité étant une maladie pour certains qui ne comprennent pas comment on peut en arriver là, ça peut être "ah ok, c est une maladie, donc ils font pas exprès ". Je le vois un peu comme ça.

Et oui la fille choisie est pas très représentative !

3 J'aimes

Oui, avant que Saralou n’intervienne :hugs:, je voulais dire la même chose à savoir :

  • reconnaître que c’est une maladie, ça donne lieu à ce qui est une dérive pour moi, c’est à dire proposer une chirurgie bariatrique ou un suivi nutritionnel infondé à des gens qui vont bien ;
  • ne pas reconnaître que c’est une maladie ça donne des raccourcis du genre « c’est pas une maladie ? Alors tu l’as choisie ! ».

Voilà.

3 J'aimes

je comprends mieux le message avec cette vidéo.

le fait de dire que c’est une maladie, c’est pour pousser les gens à aller vers des professionnels de santé et pas acheter les régimes à la con de la TV

3 J'aimes

Oui, encore faut-il orienter vers des praticiens bien formés à ce que l’obésité soit un problème complexe et multifactoriel, et qu’on n’en guérit pas vraiment ou très rarement.

3 J'aimes

En effet, dire que c’est une maladie qui se soigne c’est aussi sous entendre que si nous restons obèses c’est que nous le voulons.

Avant de mettre encore une fois la culpabilité sur notre dos, des idées trompeuses dans la tête des gens, c’est auprès des médecins et personnels soignants qu’il faut travailler.

En ce moment, de nouvelles recherches sont faites concernants les enzymes digestives présentent ou non dans le système digestifs des personnes obèses, parce que oui c’est une piste qui semblent plutôt prometteuses, même si il n’y a aura pas de médicaments avant peut-être 8 ans.

Les spécialistes ont compris que les régimes, les médicaments jouants sur l’appétit, tout cela ne donne pas de résultats probants et s’avèrent souvent plus dangereux pour la santé.
Mais avec pas loin de 8 millions d’obèses, on reste encore avec 50 000 opérations gastriques par an et des médecins qui nous parlent de régime et de volonté encore et encore.

Pourtant les facteurs causent de l’obésité ne sont pas toujours l’alimentation et la sédentarité, en fait les facteurs psychologiques sont très souvent en cause, des troubles de la prise alimentaire sont aussi en cause.

Pour moi, la décision de dire que c’est une maladie n’est pas un bon choix, je trouve dommage de ne pas impliquer des associations qui sont au coeur de souci comme le GROS ou Allegro Fortissimo

3 J'aimes

Ce que tu dis est vrai, mais le contraire aussi

  • reconnaitre que c’est une maladie et dire que cela se soigne laisse entendre que nous ne nous soignons pas
  • ne pas reconnaître que c’est une maladie implique qu’il faut encore chercher les causes et que les médecins doivent comprendre que c’est un souci complexe

Tout dépend de qui regarde les choses et à travers quel prisme

2 J'aimes

C’est mon ressenti, mon sentiment, chaque individu a le droit de sentir les choses avec sa propre sensibilité
Ce que j’ai ressenti m’est propre et n’a rien à voir avec les militants.

Quand je me prépare, je mets souvent la radio, entendre dès le matin que parce que je suis obèse je suis forcément malade et pour moi est une agression, une sentence assez grave et qui peut faire beaucoup plus de dégâts qu’on ne le pense.

Tous les obèses n’on pas de maladies causées par leur poids.
Pour beaucoup, dont moi, le poids est entre cause par le besoin de me protéger, me pointé du doigt comme malade aux yeux du monde, me pointer du doigts comme une personne qui ne soigne pas, me ranger dans une case sans connaître mon dossier médical, sans savoir en quoi mon SOPK ou mon SCI influence sur mon poids, je trouver cela agressif.

Si on faisait la même chose en disant que tous les maigres sont malades, je ne suis pas certaines que cela passerait aussi bien.

En effet, le message et les photos sont plutôt contradictoires

Oui mais là ce n’est pas une journée de la boulimie ou de l’hyperphagie.
On parle d’obésité, comme dit plus haut, tu imagines une journée de la maigreur ?

Je suis d’accord quand tu dis qu’il faut faire comprendre aux soignants que ça ne se soigne pas, par contre, quand tu dis que si l’on ne reconnaît pas que c’est une maladie, je ne suis pas persuadée comme toi que les médecins chercheront davantage les causes. Ils continueront à voir l’obésité comme un facteur de complication du cas qui se présente à eux.

Et c’est parfois le cas.
Seulement pointer du doigt ce que nous voyons tous, les poids, c’est juste regarder la surface, c’est comme mettre un bandage sur une blessure sans s’assurer que la peau a été désinfecté ou qu’il n’y a pas une balle, une écharde, un morceau de matière qui peut provoquer une infection dans la blessure.

Dans mon cas, je souffre de syndrome du colon irritable et de syndrome des ovaires polykystiques, ce sont des maladies qui touchent à la digestion et aux hormones, mais on m’a toujours parlé de régime ou de chirurgie gastrique … quand je viens pour une angine par exemple. Mais aucun médecin n’a jamais essayé de prendre la question de ma santé dans son ensemble.

Alors oui, l’obésité peut être la cause de pleins de choses, mais si on ne creuse pas pour voir ce qui cause l’obésité, on envoie juste les personnes dans un cycle de souffrance et de culpabilité sans vraiment régler le souci.

2 J'aimes

Entièrement d’accord avec ça.

1 J'aime

Ras le bol de cette société culpabilisante ou rien ne doit dépasser, c’ Tellement facile de balancer de tels conneries avec des photos retouchées qui ne reflète même pas le discours.
Sans vouloir faire l’apologie du surpoids non plus, on sait tous qu’il y a de la souffrance derrière parfois ou pas …lâchez nous les poignets d’amour …

2 J'aimes

Dans le documentaire récent sur / de Daria Marx, j’ai cru voir un badge qui indiquait, de mémoire ‹ lâchez nous les bourrelets ›
:blush:

3 J'aimes

Ses affiches sont ratées! Esthétiquement ça fonctionne mais le lien entre le message et le visuel c’est une cata! oO
On parle de maladie mais la jeune femme sourie, elle a l’air très extravertie et bien dans ses baskets, les couleurs sont joyeuses… non franchement vous imaginez une affiche pour prévenir et soigner le cancer colo rectal ou du sein avec ce genre de visuel…? Genre un maxi décolleté et « montrez les soignez les? » pour les seins? Un popotin frétillant et bondissant et « je vais me faire dépister? » Non? Alors pourquoi propose t on ça pour l’obésité…? oO
Les journées mondiales ça devient ridicule, il n’y a plus assez de jour dans une année pour les faire toutes maintenant!!!
« consultez votre médecin » OK… bonjour médecin, il parait que je suis malade on fait quoi? Check up? Ok admettons… traitement? Régime? Chirurgie? Non parce que là il n’est pas question de consulter une équipe médiale formée mais les généralistes de base hein… dont la moyenne d’âge rappelle le retard en formation sur l’obésité… >< Ceux de ma ville sont quasi tous proches de la retraite!

3 J'aimes