Où me rééduquer pour communiquer de façon harmonieuse?

Le test de personnalité en février 2021 a mis en évidence que je suis mauvaise dans la communication.

Jusqu’alors?..
Extirpation de mes souffrances personnelles à les travailler, les relater, témoigner à mes proches, …
Ceci depuis 2000.

Je m’aperçois depuis peu que c’est un cercle sans fin alors.
Tel un cercle vicieux, un engrenage, où je n’arrive pas à penser de façon positive…
Et je relate le négatif en continu.
Tant que … : mes souffrances ne sont pas reconnues…

J’aimerais savoir, où je pourrais travailler mon mode de communication?..
J’avais pensé à du théâtre.
Pour apprendre, comprendre et de là, m’apprivoiser à différents comportements.
Voir du monde aussi !!!
Découvrir un univers autre que jusqu’à présent !!

J’aimerais savoir où je pourrais rencontrer des personnes positives ? …
Qui arrivent à relativiser ? …
Soit à dépister du positif dans un évènement ?..
Et non regarder « à la loupe » que le négatif.

Volonté personnelle, récente, d’ essayer de communiquer de façon positive.
Verbaliser du positif.
Dialoguer avec du positif.
Soit un mode de pensée que je souhaite acquérir.

A vouloir apprendre, c’est comme si je découvre une langue étrangère.
Je n’ai pas de support / référence pour .
J’écris ce post pour trouver des support / référence / contact pour apprendre à communiquer de façon plus positive.

Je me suis aperçue que d’essayer de penser positif me provoque moins de rumination et de là, de maux de tête.

Je vous demande des pistes …
Pour que je découvre du positif.
Pour que j’arrive à le mettre en pratique aussi !!!
Comme s’il s’agit d’un « conditionnement ».
Ou bien: d’apprendre un rôle et le jouer sur une pièce de théâtre.

Cabinet de conseil Mc Kinsey, ça coûte un pognon de dingue mais tu peux être sûre d’être applaudie même en racontant des horreurs.

1 J'aime

Coucou Clapotements!

Je suis touchée par ton message: et si tu allais voir un/une psy formée en psychologie positive? (Je te mets le lien Wikipedia du sujet: https://fr.wikipedia.org/wiki/Psychologie_positive). ça te permettrait peut-être d’avoir une première approche pour débuter ta démarche…

Puis faire une ou des activités selon tes envies (genre OVS, c’est gratuit et pas trop impactant dans la mesure où tu fais ton activité et tu pars, tu peux ne pas revoir les gens si cela ne t’a pas convenu). Et tu auras certainement l’occasion de parler, d’expérimenter la communication (positive ou non :wink:)

Et juste un détail: ta première phrase: " je suis mauvaise dans la communication" terrible!!! Tu n’es pas mauvaise!!! Ta communication est (peut-être) mauvaise mais cela ne te définit pas!!

Pour finir, j’ai envie de te dire: « lance toi! » Tu es sur la bonne voie, tu es en mouvements, c’est top! :grinning:

1 J'aime

Ovs est devenu payant pour les nouveaux membres qu’ils veulent s’y inscrire, en plus c’est cher!
Mais peut-être qu’il existe un autre "club pour sortir " du même style qu’Ovs. Qui sait…

(C’était juste une précision :wink:).

2 J'aimes

Ah ok, merci pour l’info!

Ma première réponse était une vanne pince-sans-rire, je vais essayer d’être sérieuse.

Tu veux travailler ta communication écrite, orale ou les deux ?

Pour la communication écrite, il faut travailler la concision, une idée par paragraphe, court, quelques lignes tout au plus. Maîtriser la ponctuation est également une aide précieuse car la ponctuation introduit du sens. Une maîtrise parfaite de l’orthographe n’est pas forcément nécessaire, du moment que le message passe.

Pour la communication orale, s’intéresser sincèrement à ce que dit son interlocuteur, en le regardant dans les yeux.

3 J'aimes

Pour avancer et essayer de sortir du négatif il y a un deuil à faire.

Le deuil de ce qu aurait pu être notre vie sans les événements traumatisants.

Il y a l etape ou on doit en parler bien sûr avec un pro ou des gens bienveillants qui sont disposés à écouter sans jugement.

A un moment donné il faut se dire que l on ne réécrit pas les histoires, que ce qu on a vécu Ne peut être modifié, la seule chose sur laquelle on a un pouvoir c est le présent. Mais même si ça demande un effort il faut sentir qu on est prêt à ne plus ressasser. Et ça c est chacun qui sait ou qui sent quand ça peut être possible. Il faut parfois admettre qu on est pas tous égaux. Certains s en sortent mieux que d autres, c est la vie qui est comme ca, injuste.

Se dire que pour le temps qu il nous reste à vivre on peut essayer de vivre des moments sympas. Chercher ce qui nous fait plaisir et s octroyer le droit de le faire.

Pour la communication les conseils de Chapinette sont très bons.

Je rajouterais que pour communiquer de manière positive je pense qu on peut essayer d entendre ce que dit l autre sans obligatoirement parler de soi ou de ramener à soi, et essayer de ne pas trop donner de conseils et de ne pas juger ce que dit l autre. On accueille simplement la parole avec bienveillance, même si on est pas d accord.

Ceci dit il faut que cela ait un sens pour nous et que cela soit supportable à faire. Mais comme tu dis, souvent le positif rejaillit sur nous donc au final c est bénéfique pour tout le monde.

3 J'aimes

La conversation c’est un art que je n’ai pas mais que j’ai observé à l’oeuvre chez d’autres.

Il y a effectivement un piège quand on est dans la phase de deuil évoquée par Saralou (je suis en plein dedans pour ma part), c’est de vouloir à tout prix nourrir la conversation pour éviter les blancs, car les blancs sont mal reçus de manière générale ; et pour nourrir cette conversation, si on n’a pas de culture générale suffisante, ce qui est mon cas, on va avoir plus de difficultés à se distancier de ses propres velléitudes. Donc je dirais que lire le Reader’s Digest est une première piste ; ceux qui ont une grande culture générale sont davantage acceptés.

Ca veut dire quoi OVS ?

Oui !!!

Ma psy s’exclamait par :

  • "Mais le passé est passé !!!
    On ne peut pas remanier, changer le passé !!
    C’est à vous de construire votre présent maintenant !!! "
    Le fait qu’elle me le répétait, m’a permis à comprendre et intégrer cette vérité là…
    Inconsciemment : je ne l’entendais pas…
    Comme si elle me parlait alors une langue inconnue pour moi !!! …
    Car j’aspirais fort à ce que mes blessures de mon passé soient reconnues.
    Il m’a fallu faire un deuil sur cette reconnaissance là.

J’ai appliqué, par différentes étapes : la coupure de lien avec les personnes toxiques de mon enfance.
Mais pas coupure avec des personnes que j’aime de mon enfance, qui connaissent aussi: les personnes toxiques.

Les personnes que j’aime, se sentent prises:

  • en sandwich « émotionnellement »;
    ou bien,
  • sous l’effet d’une « culpabilité personnel » à ne pas m’avoir assistée quand j’étais en danger lorsque môme.
  • et aussi: la défiance élevée face au système judiciaire !!!
    D’après leur propos: ce n’est pas parce qu’une personne assiste une personne en danger, qu’elle ne risque pas des retombées injustes du système judiciaire.
    Beaucoup m’ont relatée cette défiance énorme qu’elles ont, face au système judicaire de la 5ème république française.

Par contre, depuis 2014: ces personnes là m’ont assistée !!!
Et c’est énorme pour moi !!
Les personnes « témoins » connaissaient une emprise des bourreaux forte.
Plutôt que de m’avoir protégée lorsque j’étais mineure, elles ont d’abord assuré leur sécurité personnelle.

Depuis la coupure avec les toxiques de mon enfance ?..
Je commence à aller mieux sur ce côté.

J’ai ressenti récemment un burn out important.
Une fatigue importante.
Une incapacité d’agir, car manque de motivation forte à continuer à me construire.
Là ? …
Prise de conscience que ce burn out est lié:

  • à une très grande fatigue émotionnelle,
  • à ma peur de revivre du passé +++++.
  • peur de revivre mon passé car manque de confiance en mes capacités forte.
    (J’avais été « conditionnée » depuis toujours que je devais être « une moins que rien ». Il me faut me découvrir. Découvrir ma Valeur. Par la pratique. )
  • d’autre évènement à faire face: des infractions encore et encore, à devoir me démerder à devoir « faire avec »…
    Car le code civil et le code pénal existent sur du papier.
    Par contre: pas d’application la plupart du temps, du code civil et du code pénal.
    Autrement dit, il me faut me démerder sans le système judiciaire de la 5ème république française.
    Puisqu’il n’est pas appliqué la plupart du temps.

Volonté récente de couper les ponts, plus, des personnes qui sont celles que j’aime de mon enfance.
Moins communiquer avec celles qui m’ont assistées depuis 2014.
Pour arrêter de dialoguer sur les connaissances communes et de ce fait: remuer le couteau dans la plaie pour moi.

Actuellement?..
Répit.
Même si je suis stressée …
J’ai eu besoin de reprendre des forces.
C’est grâce à ce répit que j’ai compris qu’il me faut apprendre à penser positif pour apprendre à vivre positif.
Et de là, moins sécréter les hormones du stress et de l’appréhension.
Sécréter la joie de vivre et d’être vivante!

Je vous remercie à tout à chacun!

2 J'aimes

Les « blancs » dans une conversation, cela relate quoi ? …
Le fait de ne pas avoir de culture ? …
Ou de réparti?..

Je m’aperçois depuis peu qu’il me faut changer mon mode de communication orale.
Ne plus faire de l’humour improvisée qui déstabilise plus d’un.
Arriver à devenir dès lors une personne « conventionnelle ».
J’aime beaucoup vos conseils à tous !!
Surtout, ceux de Chapinette et Saralou!

Ce soir?..
Action à ranger et trier des papiers.
Pourquoi?..
Etre dans une action me permet de ne pas ruminer.
De plus: satisfaction personnelle à faire en sorte à avancer.
Petit à petit.
Mais avec persévérance et ténacité.
A la finale?..
Avancée concluante et satisfaisante !!!

Agir pour ne pas ruminer.
Identifier mes peurs qui ont fait que j’étais dans l’inaction/tétanie/procrastination.

« La première étape pour gagner une guerre est celle d’arriver à bien identifier ses ennemis. »
De Madame Simone Veil.

Mon ennemi est un manque de repère et de confiance important en mes capacités.
A moi dorénavant d’y travailler, crescendo, pour me découvrir, et m’apprivoiser, pour arriver à avoir moins peur puis, plus peur. Mais confiante pour avancer!

Un autre objectif: « arriver à me définir un but personnel qui me parle »!
Et de ce fait: qui me booste vers l’avant, malgré les épreuves.

Portez-vous bien !!!

Je vous souhaite une bonne soirée !!

C’est possible, mais ça dépend beaucoup du contexte et des personnalités. Parfois, le feeling ne passe pas, parfois, un manque de points communs, ou on peut être introverti et silencieux, ou préoccupé etc… Difficile à déterminer.

Je suis bien d’accord. Je trouve l’action curative dans la plupart des cas.

1 J'aime

Les blancs, ce sont les moments où personne n’a rien à dire.

OVS signifie OnVaSortir, un site de rencontres amicales qui était gratuit autrefois -d’où selon moi une petite renommée- mais plus maintenant d’après Lyla.

Tout ce que tu as raconté ici, Clapotements, me remémore ton témoignage si difficile sur VLR, et à l’aune de ce souvenir je peux dire que tu dégages vraiment, dans tes écrits, bien plus de sérénité qu’à l’époque : le changement se voit même dans les mots.

2 J'aimes

Merci Chapinette !!!

Actuellement, volonté personnelle à me faire un herbier.
Pour:

  • M’inciter à marcher. Rompre mes habitudes prises depuis 2018… A côtoyer toujours le même endroit.
  • Repérer des fleurs qui m’attraient. J’en prends une avec ses quelques feuilles aussi.
  • Je vais pouvoir ensuite effectuer des recherches pour découvrir les espèces, leur condition de pousse, … Si difficulté pour, j’irais voir un pharmacien qui m’aidera à identifier alors l’espèce du jour …
  • Pouvoir à terme: dessiner la fleur. J’y prendrais sûrement du plaisir pour.

Récemment, j’ai dessiné des portraits, de ceux qui en sont d’accord, pour qu’ils soient dessinés.
Jusqu’alors ? …
« Ebauche » de trait de crayon.
Récemment ? …
Me donner le droit de ne pas réussir à bien dessiner !!!
Résultat des courses ? …
Un dessin/portrait qui « parle » !!!
Un portrait d’un homme est alors celui d’un homme affirmé et non timide.
Je prends plus plaisirs aussi à dessiner avec ce concept à me donner le droit de ne pas réussir le dessin !!!

Hier ?..
Boulimie car …:

  • solitude + fin de journée + préoccupations +++
  • gourmandise
    =>>
    Pizza décongelée + des crevettes décongelées + romarin + thym =
    J’ai mangé toute la pizza !!!
    Devant l’émission tv, que je regardais via mon ordi…

Il est difficile pour moi, d’arriver à ne pas regarder la tv en direct ou en replay, en fin de journée !!!

Lorsque j’aurais ma collection de fleurs séchées, j’essaierais à m’obliger de dessiner mes fleurs, à la place de la « tv »/ordi …
Il n’empêche !!!
Hier : émission sur les caricaturistes/humoristes de 1970 - 1980 -1990.
Pas vue la suite.

J’adore les caricatures !!!
Les humoristes !!!
Volonté personnelle à étudier les caricatures de l’époque 1900 à 2000.
Pour les dessiner aussi sans doute !!!

Un sculpteur à la retraite, a remarqué que lorsque je dessine, je chantonne aussi.

Je chantonne souvent « Jai deux amours … Mon pays et Paris !!! » de Joséphine Baker.
Ou bien Offenbach avec « Sa Vie Parisienne ».
Ou « Carmen » de Bizet.
Ou « Amsterdam » de Jacques Brel …

Ce sont mes dadas…

Marche, ceci:

  • pour rompre mes habitudes à m’occuper du chat du quartier …
    Avec cette minette là, depuis 2018, j’ai effectué ce que je surnomme de la « ronron thérapie »…

L’herbier => Marche + endroits variés =>
M’inciter à m’aérer par de l’activité physique « pépère ».
=>

  1. Oxygène alors dans mon cerveau =>
  • hormone de la stabilité question de l’humeur, puis celle du « contentement »/« plaisirs ».
  • Aération de mon esprit.
  • Arrêt aux ruminations …
  1. Moins d’engourdissement au niveau des muscles aussi.

  2. Travail indirecte aussi sur ma timidité, réserve, … A changer de lieux de marche. Et allez exprès au feeling.

  3. Moins d’anxiété/appréhension pour les jours d’après…
    Je deviens alors plus efficace et productive, par des marches ludiques « des jours d’avant ».

J’aimerais pouvoir voir du monde, marcher, papoter avec d’autre personne aussi !!!

Me créer un lien social serait super pour moi !!!
Je connais la solitude +++.

Dans ma lecture sur le thème de … :l’amour, l’auteur disait aussi:

  • d’apprendre à écouter,
  • ne pas trop parler de soi, à dire: que de soi.
  • arriver à ne pas remplir à tout prix la conversation. Laisser du « blanc », et donc, de « l’oxygène » dans l’échange.
  • apprendre à aimer, chaque jour, de plus en plus. Car l’amour est une construction et un maintien des acquis affectifs de tous les jours.

Ce que vous m’écrivez me rappelle ce livre là!!!
Un livre de la bibliothèque, pas finie question lecture.
Il est vers les 7 euros.
Envie de me l’acheter !!!
L’avoir sous mon coude !!!
Le lire et le relire !!!
A le lire : bouffées d’oxygène alors +++

Chapinette:
"Pour la communication écrite, il faut travailler la concision, une idée par paragraphe, court, quelques lignes tout au plus. Maîtriser la ponctuation est également une aide précieuse car la ponctuation introduit du sens. Une maîtrise parfaite de l’orthographe n’est pas forcément nécessaire, du moment que le message passe.

Pour la communication orale, s’intéresser sincèrement à ce que dit son interlocuteur, en le regardant dans les yeux."

Cela va m’être un support !!!
Je vais les mettre en pratique.
Et donc:
Les écrire sur des post-it, qui me seront accessibles le plus souvent !!!
Histoire à ce que ces supports me deviennent un état réflexe à pouvoir les appliquer !!!

Grands Mercis !!!

Merci Chapinette !!!

J’ai surnommé mon chéri : « mon Déclic!!! »
Par lui et une lecture: je me suis prise en main depuis Septembre 2019.
Avant Septembre 2019?..
On ne pouvait pas marcher dans mon logement… : papiers partout à même le sol…
Il fallait pour se déplacer: marcher sur de l’administratif…

Depuis ? …
Mon logement est devenu pour moi: « un musée »…