Ménaupose et effet secondaire

Bonjour,

Joie d’être une femme, je découvre les effets secondaire de la ménaupose.
En plus de perte totalement Irrégulières, il semble que mon effet secondaire principal est que je pleure.
Oui, depuis vendredi soir je pleure non stop, sans raison particulière, sans arrivée à le contrôler.
J’ai cru que mes nerfs lâchaient, j’ai donc contacté mon médecin ce matin, le verdict est tombé, ce nuestra pas le stress (même si j’ai de quoi stresser) ce sont les hormones !
Je vais avoir un traitement pour cela, je n’avais jamais réalisé que cela pouvait être une conséquence de la ménaupose.

Qu’avez-vous (Ou vos proches) eu comme effet secondaire ?

3 J'aimes

J ai commencé les problèmes de péri ménopause il y a une dizaine d années. La gynéco m avait dit que ça peut commencer 10 à 15 ans avant l arrêt.

Pour ma part c est les saignements. Comme je l avais déjà évoqué, j ai eu des solutions hormonales jusqu au cancer l année passée ou j ai du arrêter la pilule de suite.

Le Tamoxifene que je dois prendre pendant 5 ans suite à cela augmente l endometre donc galère point de vue saignements.

J ai du subir une hysteroscopie exploratoire et un curetage vendredi. On verra les résultats et la suite du programme.

En dehors des saignements et hémorragies je n’ai pas de symptômes de ménopause autrement. Point de vue sommeil j ai de toute façon un sommeil compliqué depuis longtemps par exemple, des douleurs musculaires et articulaires j en ai aussi depuis des années.

Dans ma tête, je vois la ménopause comme une libération. J ai eu des regles douloureuses et abondantes pendant des annees, et quand enfin j ai un super equilibre avec les hormones je dois les arrêter. Donc J avoue que j aimerais que le souci soit réglé. Mais malgré mon grand âge, je ne le suis tjs pas completement, il est donc possible que je doive repasser sur le billard puisque je ne peux pas arrêter le Tamoxifene pendant encore 4 ans à cause du risque de récidive de cancer du sein. Donc à voir la suite des évènements.

Autour de moi, il y a celles qui n ont rien ressenti du tout à part quelques bouffées de chaleur, et des troubles de l humeur également, un peu comme un état dépressif .

Je sais que certaines ont pris des trucs naturels style « cymifemine » pour les aider pour ce cap.

1 J'aime

Pour l’instant pour moi c’est un peu l’enfer.
5 semaines de saignement non stop ( j’ai rendez-vous), le week-end que je viens de passer à pleurer sans pouvoir m’arrêter, je réalise que j’ai d’autres effets et que ma réaction au soleil en fait peut-être partie.
Donc libération, sans doute, une fois sortie de la pré-ménopause et une fois que mon corps ce sera adapté, mais cela peut prendre du temps et là je suis surtout surprise.

Le pire c’est que j’ai vue une gynécologue il y a 3 mois, justement parce que j’ai eu des règles de 2 semaines, elle m’a dit que cela pouvait être la pré-ménopause mais elle m’a lâché dans la nature sans rien.
J’ai contacté mon médecin (les centres médicaux n’ont pas rouvert, donc c’est par messagerie et tel) mais la nana m’a juste donné un calmant à prendre en continue pour 30 jours, ce qui est assez criminel et que je ne compte pas faire vue que le souci est hormonal.

Je suis encore toute nouvelle et je découvre.
Ton parcours m’impressionne et j’espère vraiment que tu vas pouvoir être libérée.
J’avoue que si on me propose une opération, je ne sais pas comment je vais
réagir, mais tout ce que je veux c’est pouvoir fonctionner normalement et ne pas perdre ma liberté d’action pour un effet excessif.

1 J'aime

Je compatis car c est vrai que ça affecte la qualité de vie je trouve.

Il y a une intervention qui fonctionne assez bien si jamais avant l hysterectomie, c est de brûler l endometre avec un ballonnet qu on chauffe.

Mais d abord il faut faire un dosage hormonal, pour voir où tu en es, et ne plus vouloir d enfants.

Cela se fait par les voies naturelles et tu te remets vite du coup. Des proches l ont fait et elles ont été libérées des saignements en tout cas.

Tiens nous au courant après ton rdv.

:scream: tu vois à quel point cette solution me semble chaleureusement accueillante :grimacing:

C est sur que dit comme ça ça fait pas envie. Je comprends.

Mais bon au bout d un moment, si c est bien la péri ménopause et que tu ne veux pas de substitution hormonale, (si je ne me trompe pas :smiley:)il faut quand même trouver des solutions pour arrêter les saignements.

C est quand ton rdv gynéco ?

Je n’ai pas encore d’avis sur ce point, ce que je ne veux pas ce sont des anxiolytiques qui peuvent camoufler un effet sans le traiter et qui surtout risque d’avoir plus de dommage que de bienfaits, sans oublier le côté zombie potentiel.

J’ai un rendez-vous jeudi, on verra bien.

1 J'aime

Ok ! Je comprends pour les anxyiolitiques, c est des solutions provisoires.

A voir alors ce qu elle peut te proposer et ce que tu peux choisir du coup !

Je me suis trompée désolée, j ai cru qu on avait parlé des hormones une fois et que tu n étais pas trop pour :smiley:.

Fais nous un retour après ton rdv , si tu en as envie.

1 J'aime

Ma grand mère avait un rapport pas très sain aux anxiolytiques type Xanax, alors je me méfie comme de la peste de ces trucs.
Une amie tres proche au lycée aussi avez eu des soucis avec ce genre de produits, effet zombie puis dépendance.
Je trouve ça fou qu’on prescrive aussi facilement t ce genre de truc sans suivi psy, comme si c était un simple anti douleur.

Je sais qu’il y a des cas où c’est utile, mais je ne pense pas que ce soit mon cas.

On verra demain soir, ma gynécologue n est pas là alors j en vois une autre, j espère qu’elle prendra le temps de faire les choses bien.

1 J'aime

Bonjour,

Pour l’instant tout semble normal, donc pré ménopause oui mais au moins rien d’autres.
Je dois faire des analyses et une échographie pour en savoir plus.
Le gynécologue que j’ai vu n’est pas pour les anxiolytiques (tant mieux), en attendant la suite des examens, il m’a prescrit du dismegyn, il me semble que c’est à base de cactus.
J’ai aussi un truc en cas de saignement intensifs.
Donc à suivre, mais au moins lui a pris le temps de m’examiner et a pris en compte la gêne que j’ai.

2 J'aimes

Affaire à suivre donc, j espère que ça va se stabiliser !

Alors ça va mieux Anne ? Est ce que tes troubles divers se sont stabilisés ? Ou en es tu ?

De mon côté, après discussion de ce qu il me restait comme alternative, on a pris la decision de l hysterectomie totale, on enlève l’utérus, le col, les trompes et la gynéco va voir avec l oncologue si ça vaut pas la peine d enlever les ovaires en même temps.

Par contre comme la date d intervention aurait été trop proche du mariage de mon fils, je le ferai après pour ne pas risquer de ne pas être sur pied. En attendant je vais supporter les désagréments.

Malheureusement ça ne peut pas être fait en ambulatoire, 3 jours minimum, mais après je serai enfin débarrassée !

4 J'aimes

Au moins une décision a été prise et maintenant tu sais que tu vas bientôt entrée dans une nouvelle phase.

De mon côté j’attends sagement mon RDV du 31, par contre je n’aurais pas les résultats de ma prise de sang.
Je n’ai pas commencé le complément alimentaire à base de cactus, je veux essayer de gérer les choses naturellement le plus longtemps possible, du coup j’ai augmenté mes séances de piscine, j’ai mal aux cuisses mais cela aide.
Donc à suivre …

2 J'aimes

Alors ce rdv du 31 ?

J ai reçu ma date pour mon opération, c est le 23 octobre, en espérant que toutes les interventions non vitales seront toujours en vigueur d ici la (si reprise de trop de cas de covid ce genre d intervention passerait à la trappe ).

J aurai le temps d avoir les rdv de suivi habituels, rhumato, cardiologue et oncologue, ce qui est pas plus mal.

La seule autre place qu ils avaient était le jour du mariage de mon fils, j ai décliné poliment :wink:

3 J'aimes

Oui!
J’ai eu des bouffées de chaleur sans savoir que:

  • c’était des bouffées de chaleur ! …
    C’est une femme ménopausée (en m’ayant vue faire ma première bouffées de chaleur) qui m’a dit que sans doute: je venais de faire « une bouffée de chaleur ».

Il n’existe pas d’infos, d’instruction sur l’époque de la pré-ménopause et ses symptômes puis celles de la ménopause…

Même ma gynéco était contre à être pédagogue ! …

J’ai vu par internet un documentaire sur la ménopause.
Contente alors de comprendre que mes états d’humeur qui peuvent changer comme « les montagnes russes » peuvent être l’un des symptômes de la ménopause…

Mon moral qui change est dû à:

  • mon corps va encore changer!!!.. => je vais alors avoir une apparence de femme dite « vieille » (comme ils le disent dans le documentaire…)
  • sensation aussi de ne pas avoir construit ma vie !!! L’horloge du Temps avance et je me dis être sans doute à la moitié de ma vie voir moins…
  • peur de ne plus être en couple car plus féminine avec mon corps qui va changer…
  • pour ce qui est d’enfanter: j’ai pris ma décision depuis mes 30 ans à ne pas enfanter. Et je suis en accord avec moi même sur le fait de ne pas être maman depuis cette prise de décision.
  • ménopause = « âgée » pour la société = fin de carrière professionnelle car stéréotypée de « vieille »… => colères en moi …

Grâce au documentaire !!! …
J’ai été rassurée !!!
Sur comment des femmes ont vécues cette période de « transition » et comment elles sont ensuite avec leur corps « nouveau ».
Résultat des courses ? …
Je me dis que cela dépend plus à comment on accepte la ménopause ou non ? …
Et de là: les femmes qui assument cette période de « mutation » qu’est la « ménopause » (à dire qu’il existe encore une évolution physiologique, gynécologique, esthétique, et de l’humeur…)
Ces femmes qui l’ont assumées sont alors « bien dans leur basket » et renvoie l’image de personne épanouie avec elle même et leur évolution / métamorphose …
Leur vie de femme ne s’arrête pas là.
Et cela me l’a rassurée à le voir et l’entendre via le documentaire !!!
Pour certaines d’entre elles sur le documentaire: cela ne se voit pas !!! …

PS:
Petits clins d’œil à mes grands parents !..
Ma grand-mère pensait être ménopausée passée dix mois d’absence de règle…
La nature du poteau rose de son mari lui a démontré le contraire!
Ma tante a montré son bout de son nez en 1947!

Connaissez vous des traitements hormonaux au sujet de la ménopause pour « contrer » à dire « ralentir » les « métamorphoses » de la peau qui vieillit à vue d’œil?..

Et sinon: des sites ou bouquins sur la ménopause …

1 J'aime

J’ai une ménopause précoce, je n’ai pas eu mes règles depuis un an. Mais avant d’entrer dans cette phase, elle n’est pas venue pendant quelques mois, puis est venue. Au début j’ai ressenti de nombreux changements émotionnels, des sensations coporales, comme des frissons, des malaises. Mon métabolisme est beaucoup plus lent et tout me fait grossir. J’ai également ressenti les changements de la peau et je m’en suis inquiété. J’ai peur du remplacement hormonal, car j’ai plus d’un cas de cancer du sein chez les tantes maternelles. Je recherche actuellement des traitements naturels.

Je te comprends, pas facile d’aborder ce corps qui se transforme.
Pour moi c’est le sport qui aide le plus pour le moment, manger plus de vert aussi.
Je vais essayer aussi longtemps que possible de ne pas prendre de traitement et de rester sur du naturel.

1 J'aime

Merci Anne. En étudiant la phytothérapie, j’ai découvert que la feuille de mûre et une plante européenne appelée Vitex agnus-castus sont très bonnes comme phytohormones, en plus du soja et des graines de lin. Je pense préparer une teinture pour prendre les herbes quotidiennement (car quelques gouttes dans le plan d’eau suffisent).

1 J'aime

Hello yagarette, je me me permets de te rendre attentive à l’utilisation des phyto hormones.

Le soja par exemple est limité après un cancer du sein hormonal (que j ai eu en 2019). L oncologue nous rend attentif à cela et comme tu as parlé de plusieurs cancers du sein dans la famille, j en profite aussi pour t inciter aux mammographies si tu as un risque familial élevé. Cela permet de les découvrir assez tôt et d avoir un meilleur pronostic. :smiley:

Je suis ménopausée depuis le 23 octobre date à laquelle on m a enlevé les ovaires (avec l’utérus et les trompes) pour l instant je ne ressens rien de spécial (à part les soucis liés à l opération ) quelques réveils la nuit en ayant trop chaud mais je gère avec 2 couettes que j enlève et que je remets.

2 J'aimes