Matériel médical inadapté aux ronds

Hello,

Ce sujet m’a été inspiré par une situation vécue ce matin, je devais me faire une injection moi-même avec stylo injecteur dans la cuisse, ça nécessite d’appuyer fortement contre la peau tout en l’étirant bien de l’autre main pour que la sécurité saute et que l’aiguille pénètre la peau.
Et, j’ai beau ne pas être très ronde, je suis replète, avec beaucoup de graisse et de la cellulite (comme toutes les femmes, là n’est pas le souci), et cette injection me donne à chaque fois beaucoup de fil à retordre, il est très difficile de traverser la couche de graisse.

Je repensai alors à une copine de galères médicales, très ronde de son état, qui se plaignait sans cesse de ne pas trouver de brassard à tension à la mesure de ses bras.

Avez-vous déjà eu des problèmes avec le matériel médical (sans évoquer le manque de délicatesse de certains membres du corps médical) ?

1 J'aime

Je confirme pour le brassard
Mercredi j’avais rdv chez la doc parce que j’étais malade, prise de tension, forcément mon bras ne passe pas donc le résultat n’est pas probant.
Je n’ai rien dit parce que je n’étais pas trop en état mais je dois y retourner et je demanderai si ils n’ont pas un brassard pour gros bras

2 J'aimes

Le brassard systématiquement :roll_eyes:

J’ai aussi le doute pour certaines tables au niveau du poids, mais plus dans les centres de wellness que chez les médecins.

Puis j’ai du faire un IRM une fois, niveau poids j’étais dans la limite, mais pour me faire entrer et prendre correctement l’image au niveau de ma nuque, impossible car mes bras étaient presque de trop (et l’espace super restreint même au dessus de mon visage).

Enfin, j’ai un lymphoedème sur mon pied droit, les contentions ne me vont jamais, je dois en faire une sur mesure.

1 J'aime

Le brassard, pas chez les médecins en cabinet mais le comble, à l’hôpital. Quand j’ai accouché de mon second, le brassard essayait de mesurer ma tension pendant la pose de la péridurale. Sauf que vu qu’il n’était pas adapté, il décelait une tension anormale, et se dégonflait, et se regonflait pendant que l’anesthésiste galérait à me poser cette punaise de péridurale.
Finalement, il m’a demandé s’il me faisait mal, je lui ai dit que non mais que le brassard si. Il a ordonné à la sage femme de le retirer le temps de la pose.
Le lendemain, j’avais le bras zébré…

Sinon, les vêtements genre slips jetables pour une intervention, ça ne passe pas sur moi.

Pour les tables, je n’ai jamais eu de soucis, en même temps, c’est en fer, avec des vérins, si ça casse, c’est que c’était pas de la qualité.

Pour ce qui est de la contention Anne, je rencontre un soucis avec les bas qui systématiquement glissent et me cisaillent à l’arrière du genou. La pharmacienne m’a conseillé les collants mais je ne suis pas sure du tout que ça changera quelque chose.

1 J'aime

Tu as raison, les slips et autres blouses sont parfois franchement limites

Oui, quand j’étais plus grosse, les blouses ne fermaient pas ou pas correctement, les slips n’allaient pas non plus. Les brassards n’ont jamais été un souci car mes bras n’ont jamais été très forts. Par contre, plusieurs fois j’ai eu à soulever mes plis de peau, pour faire des échographies, des points de suture, des injections, biopsies ou poser des électrodes et patches. C’est une situation un peu gênante.