La nuit du Nouvel An, pour vous c'est important?

Bonjour,

Notre culture a fait de la nuit du nouvel an un moment unique qu’il faut célébrer comme il se doit, mais est-ce important pour vous ?

1 J'aime

Pas du tout ! J ai fete quand j étais plus jeune (pour suivre le mouvement) mais en fait je ne comprenais pas trop.

Les bilans et introspections je les fais tout le temps, je ne prends jamais de résolutions parce que c est la nouvelle année. Mais j ai pas un tempérament très joyeux de base, je profite de chaque petite chose sympa car j ai une conscience assez aiguë que tout peut toujours se gâter.

Donc pas de noël cette année (d habitude c est juste l’occasion d un repas avec mes fils et mes neveux mais rien de tellement extraordinaire. Et pas de nouvel An, (ça c est tout le temps ):smiley:

4 J'aimes

Ah non, je déteste nouvel an. Surtout depuis qu’une année, ma mère et ma sœur sont venues me lancer des confettis à minuit… dans mon lit.

Je trouve ça pénible au possible mais en même temps je n’aime pas veiller et vu que j’ai de plus en plus de difficultés à digérer, je n’ai même plus le plaisir de me faire un repas bien gras.

3 J'aimes

C’est uns soirée comme une autre pour moi, souvent je suis couchée avant minuit :joy::joy::joy:
Ces dernières années, on était juste nous 4, en Bretagne, devant un repas où on mange ce qu’on aime, un DVD en famille et au dodo.

Je sors et m’amuse quand je veux (hors covid) toute l’année, je n’ai pas besoin d’une soirée où on est « obligé » de faire la fête, de s’amuser, de faire du bruit…

3 J'aimes

Et hop, 3 mamies qui répondent à Anne :joy::joy::joy::joy:

4 J'aimes

:joy::joy::joy:, j’assume tout, le plaid, des chaussettes pilou, tout

3 J'aimes

Haha, j assume aussi :joy:

2 J'aimes

Moi aussi :grin::grin::grin::grin::grin:

En fait, chacun devrait pouvoir faire ce qu’il veut pour cette soirée, comme toutes les autres de l’année

3 J'aimes

Mon idéal de nuit de nouvel an : jeux vidéo avec mon petit frère toute la nuit sauf que bah… ça n’a jamais pu se faire. 🤷😭

3 J'aimes

Pour ma part,c’est l’occasion de voir les amis qui sont éparpillés un peu partout en France. Hormis ça je n’accorde pas beaucoup d’importance à ce jour donc pas grave pour cette année. Un petit repas sympa, un bon film et au lit!

J’aimerais participer au service d’un noel ou 31 solidaire mais mes parents ne sont pas motivés pour l’instant pour le 24 et pour le 31 bin je n’ai jamais proposé à mes amis.

Tiens mais j’y pense peut-être qu’ils cherchent des bénévoles pour faire des maraudes le 31 ? Pour le reste de l’année j’en serai incapable!

3 J'aimes

Aucune importance pour moi, j’avoue que j’ai du mal à comprendre qu’on en fasse tout un pataquès (même si j’entends bien que c’est l’occasion de se réunir et tout)

2 J'aimes

Mais vous fêtiez le nouvel an quand vous étiez petit avec la famille ?

1 J'aime

Disons que le nouvel an était plutôt comme un deuxième Noël, donc une réunion de famille avec mes grands parents soit maternels soit paternels, ceux qu’on avait pas vu à Noël.
Mais pas une fête dansante avec des amis

1 J'aime

Oui voilà, pareil ici.

Non. Dans ma famille d origine on ne fêtait pas meme les anniversaires, pas de nouvel An non plus, (noël on avait un sapin et une crèche , la messe de minuit , mais pas de cadeaux. )

Du coup jeune adulte j ai un peu suivi le mouvement de ceux qui faisaient des fêtes quand on m invitait, mais bon je me suis toujours sentie decalée, face à cette exubérance aux 12 coups de minuit par exemple.

2 J'aimes

Mais quelle drôle d’idée :joy:

Petite j’aimais bien parce que c’était une autre occasion de faire la fête à quelques jours de Noël, mais en grandissant je me dis que je peux organiser quelque chose de sympa avec les gens que j’aime plus ou moins quand je le souhaite (hors Covid évidemment) et puis ce genre de grands évènements amène de plus en plus de débordements en centre-ville par exemple, et mon côté mamie (spéciale dédicace @Yayie, @pilgrimette et @Saralou :stuck_out_tongue_winking_eye: :rofl:) supporte de moins en moins ce genre de comportements. Déjà qu’en temps normal, on peut se faire enquiquiner par de gros lourds juste en se promenant dans la rue, alors quand en plus ils sont en groupe et passablement éméchés…
J’accorde plus d’importance à Noël et à toutes les occasions qui me permettent de passer du temps avec les gens qui comptent pour moi :slight_smile:

4 J'aimes

Ce qui est génial c’est qu’on va pouvoir tous ensemble se faire un nouvel an pyjama bien au chaud chacun chez soi cette année :sweat_smile:

5 J'aimes

Je suis assez mitigée.

Quand j’étais plus jeune, c’était pour moi aussi un peu comme un deuxième Noël, en famille, pépère.

Ado, c’était mégateuf.

Maintenant, j’aime plus tellement cette soirée. C’est sympa de me réunir avec des potes, mais c’est toujours un bordel pas possible. Les gens sont éclatés en plusieurs soirées, il y a comme une pression à la con pour passer une soirée de ouf parce que c’est le nouvel an, et quand on doit rentrer, on croise des relous tout bourrés ou cocaïnés dans la rue, d’autant plus que la plupart du temps, je rentre seule à pied. Et c’est aussi un coup à débuter l’année avec une gueule de bois.
Donc cette année, il y a de forte chance chance que je ne fasse rien, mais en même temps, c’est un peu triste de rester seule, je fais déjà ça tous les soirs, donc pour le nouvel an, ça pourrait pas non plus me faire de mal de voir du monde et boire quelques coups.Bref, j’en sais rien, on verra.

4 J'aimes

Pour moi ça l’est. J’ai toujours fait la fête à la Saint-Sylvestre, que ce soit en boîte (quand j’étais plus jeune) ou lors de soirées que l’on organise en groupe, et cette année ne va donc pas être comme les autres.

1 J'aime

C’est pour cela que je ne sort plus dans le centre pour faire la fête pour Nouvel An.
Je veux bien aller chez des amis, et encore si ce n’est pas trop loin car je veux pouvoir rentrer et dormir dans mon lit.

À une époque, ce que j’aimais c’était partir en couple dans un coin tranquille, un hotel ou une location loin la ville pour passer cette nuit tranquille et changer d’air.

3 J'aimes