"Je suis grosse et je refuse d'être votre enfer de confinement"

5 J'aimes

Merci, j’attendais une réaction de Curvy sur ce sujet, beaucoup de jeunes sur d’autres réseaux qui disent qu’on devrait confiner en fonction de l’IMC et autres idioties…

Wooo je n’ai pas vu ce genre de messages :flushed:

J’ai un article en préparation sur le sujet, mais en fait je n’ai vu que très peu de réaction grossophobes sur les réseaux, peu c’est déjà trop.
Je suppose que les personnes qui font ce genre de remarque se sont plus dans mes contacts, 19 ans à se battre, cela a du faire pas mal de ménage.

Il faut pas hésiter à me transmettre ce genre de chose :slight_smile:

1 J'aime

Sur des communautés de jeux vidéo. Je leur ai répondu et d’autres personnes aussi. :wink:

Je n’ai rien vu de tout ça

Si tu peux me donner le lien en privé cela me permettrais de lire et voir l’étendu :frowning:

J’ai publié un texte à ce sujet sur mon fb parce que j’en avais marre de voir cette plainte aux kilos !!!

Je vous partage :

Depuis le début du confinement, je vois fleurir ces photos trafiquées, ces blagues qui ne font pas rire…
Même aux infos, ils parlent du body summer !!!
Sans parler des pub « comme j’aime » qui polluent mon cerveau (j’ai pas Netflix ici, alors je me tape les pubs pendant les films).

Je mange les bons petits plats de ma maman (je vous jure que je n’ai pas fait exprès d’être confinée chez elle), je fais mon heure de balade de temps en temps, dans les champs, l’aquagym et l’aquazumba me manquent, parce que j’aime bien me défouler, que j’adore rire avec les copines, et d’ailleurs, c’est presque chanter qui me manquent le plus.

Mais je n’ai aucunement peur de grossir, je me mettrai en maillot de bain cet été sur la plage (ou sans maillot peut-être), alors arrêtez de penser que prendre 2, 5, 8 kg va vous rendre moche et profitez du confinement pour réfléchir au rapport que vous entretenez avec votre corps et avec le regard des autres.

Bisous !

Et aussi je viens de voir passer ça sur mon mur fb

3 J'aimes

J’avais répondu sur un post grossiphibe dans un groupe d’expat sur Facebook
Celui-ci a été supprimé au final.

J’avoue, j’ai partagé une vidéo d’Arnaud demanche (je crois) qui parle de body summer parce que elle m’a faut mourir de rire.
M’enfin, si les personnes minces/ maigres/poids normal et en surpoids considèrent qu’ils vont finir obèses après le confinement parce qu ils ne font pas de sport et mangent comme 4, c’est qu’ils sont bien bêtes…
Et à vrai dire, du coup, s’ils vivent une vie de privations et de sport à outrance, c’est quand même pas très drôle et je préfère ma vie à la leur.

3 J'aimes

Mon Dieu c’est sur un fil de quelques centaines de pages sur le Corona, faut que je retrouve ça, c’est pas mince affaire, ils sont passés à autre chose, depuis.

Bon sinon moi ça fait près d’un an que j’arrête pas de grossir donc j’avais fait plusieurs tentatives de reperdre un peu (j’ai peur de redevenir obèse) et j’avais réussi à commencer un contrôle alimentaire (contrôle du grignotage) 2 semaines avant le confinement, j’ai perdu très peu mais surtout je stabilise. Par contre je n’ai pas peur de grossir à cause du confinement car je suis très sédentaire en temps ordinaire également.

Mais les vieux ont la même réflexion que les confinés inquiets pour leur poids : « je mange moins depuis que je suis à la retraite car il faut que je compense le fait que je bouge moins » ou alors ceux qui disent qu’il faut moins manger le soir car après on dort…lol

Ce qui me choque davantage c’est ceux qui se sentent en god mode parce qu’ « il n’y a que les vieux et les gros qui crèvent ».

Mon frère n’ose plus sortir maintenant, il a un IMC 38.

1 J'aime

Vi vi vi, j’ai vu ça passer, moi aussi, dans mon bulletin de nouvelles quotidien. Et j’ai posté sur FB et LinkedIn. Avec le commentaire suivant :

Merci à la journaliste Olga Volfson pour cet article très pertinent et documenté. Oui, c’est effarant de se dire que la grande peur, celle qui précède la peur du Covid-19, mais aussi celle du cancer et autres maladies graves, est la peur de grossir. Et agiter le chiffon rouge de la prise de poids comme conséquence dramatique du confinement, donc de l’épidémie de Covid-19, est proprement indécent, insultant, et bien sûr grossophobe.

Je persiste et signe, bien sûr.

Cependant, ne négligeons pas le fait que parmi les personnes en fort surpoids, certaines ont des difficultés respiratoires par exemple, ou cardiaques, ou encore du diabète ou de l’hypertension, etc. et ces soucis de santés peuvent nous rendre plus fragiles pour nous battre contre le virus si nous le contractions.

Donc non, les personnes en situation d’obésité n’ont pas plus de risques que la moyenne nationale de contracter le virus.

En revanche, les constats des médecins, dans les services d’urgence dédiés au Covid-19 en France comme à l’étranger (j’ai vu des publications françaises, anglaises, américaines, chinoises, italiennes, notamment), c’est que la proportion de personnes en fort surpoids avec des troubles respiratoires ou cardiaques etc. préexistants, qui arrivent avec le Covid-19 et se retrouvent en réanimation, est élevée.

Je pense fondamental de ne pas s’effrayer collectivement de cela. D’une part il ne faut prendre pour soi ce qui ne correspond pas à la situation spécifique dans laquelle on est : si on est sportif/ve et qu’on a augmenté sa capacité respiratoire de 20%, ça va. Ou si on n’a aucun signe de type hypertension, glycémie élevée etc., pas de panique.

D’autre part si nous observons le confinement de manière rigoureuse, que nous sortons le moins possible et avec tous les gestes barrière, on a toutes les chances, comme nos voisins plus minces, de ne pas contracter cette cochonnerie de virus.

Donc hauts les coeurs, on s’en sortira en ne sortant pas:wink:

Et à la fin de la crise, on aura toute l’énergie nécessaire pour lutter contre la grossophobie, faire du lobbying en nous appuyant sur les constats cités plus haut pour réclamer à cor et à cris que les hôpitaux s’équipent mieux pour accueillir les personnes obèses : lits et tables d’examen adaptés, brassards de tension, matériel d’intubation, et j’en passe.

Et pour exiger que la loi punisse ceux qui utilisent l’image des personnes grosses comme repoussoir ou outil de terrorisme.

Quant à la qualité de l’accueil du personnel médical dans les cabinets et en hôpital, il y a encore du boulot, c’est précisément sur un projet de formation des futurs soignants que je travaille, afin d’améliorer leurs connaissances dans ce domaine.

Bizatous.

3 J'aimes

Mercis Béatrix32!!!

C’est avant hier où j’ai appris des infos TV que pour eux: les personnes fortes, les personnes obèses étaient plus fragiles, ciblées par la pandémie.

Cela m’a fait peur!!!
Il parlait aussi des personnes diabétiques, cardiovasculaires,…

C’est horrible à entendre les journalistes parler de chiffres comme quoi: telle tranche de population serait à être prise en compte et donc, « admise » dans les secteurs de soin; pour les autres: « … »

Les Autres pour les chiffres des médias et les chiffres des politiciens sont:

  • « leurs dossiers à eux à traiter » pour savoir ce qui leur serait « profitable » ou non pour eux à « prendre en compte »?..
    Le terme « profitable » est le terme des faux-culs.
    Soit l’équivalent traduit pour le langage franc à celui de: « rentable ou non? »…
    « prendre en compte » = possibilité ou non à être soigné?..

Cela me provoque de la Colère, des Rejets à écouter les infos et donc à me protéger des « leurs infos à eux »… et de leurs irrespects !!!

Pour moi: le confinement est une façon à ne pas se contaminer…
= Ne pas prendre de risque à sortir le temps que ce virus ne puisse être traité et éradiquer à terme!!!

Ce 11 Avril 2020: je crois qu’il n’existe pas encore de solution à pouvoir faire face à la pathologie déclenchée par le virus coronavirus 19; lorsque celle ci est au stade pathologique?..
Je crois avoir compris aussi que des personnes ont pu faire face à ce virus via leur immunité personnelle?..
A dire que des personnes peuvent en guérir!!!

1 J'aime

Franchement, je venais publier un sujet à ce propos donc je suis contente d’en trouver un.

Je n’ai qu’une seule angoisse depuis le début du confinement (à part choper le virus) : prendre du poids. Sachant que pour éviter de sortir j’ai privilégié des aliments faciles à stocker et cuisiner (typiquement pâtes et riz que j’évite habituellement) et je fais depuis le début avec mon stock de légumes surgelés. Je mange peu de viande. Honnêtement je mange peu tout court. Je me pèse tous les 2 jours. Pour l’instant, rien de perdu, rien de pris.
J’ai peur du déconfinement par rapport à ça, que diront les gens si je me pointe avec du poids encore en plus ? J’ai anticipé en commandant des vêtements une taille au-dessus.
J’ai même jeûné 2 ou 3 jours et croyez-le ou pas … J’ai bougé d’un seul kilo. Mon métabolisme résiste même à ça car j’en ai trop fait.

Bref et hier, une amie m’a contrariée. Je l’aime bien, elle est gentille, elle m’appelle pour prendre de mes nouvelles et discuter avec moi car elle sait que je vis seule. Mais elle a quand même dit 2 phrases qui m’ont perturbées, j’étais à deux doigts de lui dire : " tu te rends compte que tu parles à quelqu’un de gros là ? "
Elle me raconte qu’un mec avec qui elle discute s’est rasé la barbe et que ça ne lui va pas du tout, qu’il est mieux avec car ça cache son double menton. Elle a vite changé de sujet donc je soupçonne qu’elle s’est rendue compte de la maladresse indirecte de ses propos car j’ai un double menton.
Et quelques minutes plus tard elle me dit qu’il lui tarde la fin du confinement car elle en profite pour bronzer, son teint est au top, et qu’elle sera une bombe contrairement aux autres qui ressortiront du confinement en ayant pris 20 kg.

Je sais qu’elle ne pensait pas à moi en disant mais ça a fait directement le lien avec ma crainte du confinement. J’ai mal dormi hier soir, je m’en veux de bloquer là-dessus.

Et étant présente sur les réseaux sociaux, je vois des photos ou des tweets/statuts depuis le début. Ça ne me touche pas mais bon … Le pire c’était hier, un tweet indiquait que les obèses sont à risque au niveau du CoVid-19 et qu’ils devraient être intubés. J’ai vite fait arrêté de lire les commentaires.

Je déteste les gens sérieux.

2 J'aimes

Je crois sincèrement qu’il ne faut pas s’inquiéter et bien prendre soin de soi. Les médecins sont attentifs à tous les patients qui arrivent en réanimation, dans ces services là ils sont très investis et la, guérison du, patient est très importante pour eux, il faut leur faire confiance, en admettant qu’on en arrive là !

2 J'aimes

Aucune publication scientifique ne dit que les personnes obèses soient à risque d’attraper le Covid-19 plus que d’autres.
En revanche, si elles sont infectées par le virus, et en admettant qu’elles développent une forme grave (ça fait déjà deux conditions nécessaires, ça ressemble presque aux probabilités que la chauve souris de l’histoire racontée par Jean Marie Bogard arrive à prendre l’ascenseur toute seule et à appuyer sur le bouton pour monter au 6ème étage), alors à ce moment là, et seulement à ce moment là, elles sont plus à risque à cause des difficultés d’intubation et de ventilation.
Donc résultat des courses : même si on en reprend pour un mois, de plus et que ça ne nous, fait pas rire, prenons soin de, nous et restons à la maison, observons tous les gestes barrière recommandés, et nous en sortirons pour nous réjouir d’être vivants et en bonne santé. Et si sur cette période de 2 mois, nous avons pris deux ou trois kilos, c’est normal parce que c’est la réaction naturelle de notre organisme. Ce sera le cas de tout le monde. Il ne faut pas s’en inquiéter, même si en effet personne ne rêve d’ajouter les, kilos aux kilos… En fait, comme je le disais plus haut, nous, serons vivants, c’est ça l’essentiel.

5 J'aimes

Merci Beatrix, je trouve que tu as les bon mots pour apaiser les choses.

1 J'aime

En Espagne tous les documents officiels ont indiqué comme personnes à risque, les obèses, personnes avec hypertension, diabète, soucis de poumons et séniors.
Ils disent aussi maintenant que les gens qui ont eu un ictus « récemment » sont à risque.

C’est quoi un ictus?..

En tout cas, cela me fait du bien à vous lire!!!
Cela me permet de me calmer en me remettant les pendules à l’heure!!!

1 J'aime

Oups désolée, un AVC, accident vasculaire cérébral
ICTUS c’est l’équivalent espagnol

1 J'aime