Famille toxique, parent narcissique manipulateur

Les histoires de familles ne sont pas toujours belles.

Parfois, l’amour ne s’exprime pas d’une manière qui aide à s’épanouir, et ceux ,qui devraient être notre coeur et notre sang, se transforment, parfois à leurs dépens, en ceux qui nous font le plus de mal.

Je ne sais pas qui ici à vécu ce genre de situations, qui a connu des amis qui ont vécu ce genre de situations, mais je pense que l’onconnaît tous des histoires douloureuses de ce type.

Témoignages, pistes pour s’en sortir, idées ou même articles sur le sujet, ce sujet est là pour ouvrir le débat.

J’ai eu une enfance que je qualifierais d’anormale, avec beaucoup de problèmes, d’histoires de famille, un divorce, un père absent, une mère plus occupée par le fait de refaire sa vie et ne nous préservant pas de ses aventures ou coups d’un soir. Surtout, une certaine maltraitance et une absence de volonté de voir un mal être.

J’ai enfoui cela une bonne partie de ma vie, cherchant des excuses aux coupables pour mieux m’accabler de cette culpabilité qui ne me revenait pas.

Puis j’ai accouché de mon 1er bebe et la l’ouragan en moi s’est réveillé : dépression post partum, angoisses incontrôlable, j’étais persuadée qu’il allait mourir. Et encore une fois, ma mère qui aurait du être bienveillante m’a accablée, je n’étais pas capable de m’en occuper, tout ce que je faisais elle trouvait à y redire et mon mari n’était pas en reste concernant les remarques qu’elle avait à faire. J’ai commencé une psychothérapie à ce moment là. Ça fait 4 ans et demi que j’y suis. C’est un travail de longue haleine et je progresse, c’est indéniable.
Je mets de la distance avec cette mère toxique, je me fais confiance, je deviens femme/mère/épanouie.

Puis certains jours comme durant cette semaine, ma mère essaye de s’infiltrer dans mon esprit qui tend à devenir serein pour y semer des graines d’angoisses, des réminiscences de ce passé qui me donne la nausée.

Le travail est encore long, mais j’y arriverai, je le dois à toutes les personnes bienveillantes et aimantes autour de moi mais surtout je me le dois à moi.

3 J'aimes

Ma mère a une psychose. Bizarrement ça a débuté en 1985 et je suis née en 1985. Ça explique que je sois pas nette, non ? :grin:
En ce moment je prends conscience que je pourrais aussi qualifier un de mes frères de manipulateur. Et comme je ne suis pas très finaude, je ne sais pas m’y prendre avec lui.

Je rebondis un peu sur ce sujet par rapport à 2 remarques que m’a fait ma mère justement cette semaine.
Déjà, elle m’a reprochée d’être devenue autonome et de ne plus lui demander de m’accompagner aux rdv médicaux de mon fils (il était temps de devenir autonome à 33 ans). A vrai dire ça faisait un moment que j’avais honte qu’elle m’accompagne mais je n’osais pas lui dire. Au mois de septembre, j’ai voulu lui dire ce que je ressentais sur certains points et elle n’a pas accepté, on s’est brouillées assez méchamment et j’en ai profité pour mettre de la distance avec elle.

Ensuite, elle m’a dit que pour les 2 sœurs et moi, elle avait l’impression de ne pas être une mère et qu’elle ne savait pas où était sa place. Sauf qu’elle n’a jamais assumé ce rôle. Elle voudrait qu’on soit tout le temps fourrées chez elle ou elle chez nous. Elle nous reproche de l’avoir « mise de côté » quand on s’est mis en couple alors que bon, il y a plein d’anecdotes qui montrent que c’est son comportement qui m’a fait m’éloigner d’elle.
A vrai dire j’ai du mal à la comprendre et plus j’essaye plus je me sens mal. J’aimerais vraiment la faire sortir de ma vie.
Vous arrivez à la comprendre vous?

1 J'aime

Chapinette : Je ne saurais te conseiller actuellement mais je te soutiens fort!

Beau message de délivrance par rapport à ta mère toxique. Tu es sur le bon chemin pour toi et les tiens.
Bravo pilgrimette.

1 J'aime

Qu’est ce qui te fait dire que ton frère est un manipulateur ?
Tu en dis trop peu pour émettre un avis …

Je ne demandais pas d’avis, je témoigne si ça peut être utile à quelqu’un de ne pas se sentir seul(e) dans ce cas, et éventuellement de me contacter par mp.

1 J'aime

Ah ok chapinette ce n’était pas très clair ( pour moi en tout cas) lol
C’est bien de vouloir aider les autres :blush:

Tu as le droit de la faire sortir de ta vie, sans devoir obligatoirement même lui en donner les raisons, elle a l air de toute façon assez éloignée de comprendre les raisons de votre malaise à toi et à tes soeurs.

Dans ma vie, les éloignement sont souvent temporaires, je n aime pas les rupture totale de lien, car pour moi c est difficile des revoir les gens quand ils sont allongés dans leur cercueil, mais je connais des gens qui arrivent sans souci à gérer cela. Seule toi peut savoir et il n y a pas de jugement à avoir la dessus.

Avec la mienne j ai réussi à avoir une relation cordiale mais distante, ce qui fait qu elle ne peut plus trop m atteindre (la dernière fois était il y a 3 ans) Et elle est vraiment vieille maintenant (86 ans cette année ) je la vois 1 x par mois, je l appelle 1 x par semaine, je lui pose de questions banales et essaie de la faire parler. Je raconte très peu de choses de moi (cela ne l’intéresse pas trop de toute façon ) et ça va pas trop mal comme cela.

Courage en tout cas pilmigrette !

1 J'aime

Chapinette tu arrives à me faire sourire avec un sujet grave😃.

Ceci dit cela doit être spécial à vivre en tant qu enfant !

@Pilgrimette Moi ce que je comprends éventuellement de ta mère, c’est qu’elle a probablement aussi grandi dans un environnement toxique. Mais ça n’excuse rien, comme tu as des enfants désormais tu regardes vers le futur, ta mère est une femme du passé et le meilleur moyen de rompre ce cycle toxique pour protéger l’avenir de tes enfants est de mettre de la distance.

@Saralou c’est pas très marrant effectivement, mais rire ça fait du bien. :laughing::grin:

1 J'aime

Il ne faut pas croire qu’il suffit d’être finaude ou pas avec les manipulateurs. Ce serait trop facile. Surtout si l’emprise n’est pas récente.
Il faut mettre de la distance physique et mentale ce qui n’est pas toujours facile à faire.
Ou dire “non” souvent voire toujours jusqu’à ce qu’ils se disent qu’ils devraient essayer de manipuler une autre personne.
Mais comme toute emprise cela prend du temps.

4 J'aimes

Pour mon père (pervers narcissique) j’ai cessé tout contact jusqu’à la fin suite à une agression physique violente en 2008 après des années de violence verbale et d’humiliation. J’ai tout de même signé et rédigé les papiers pour qu’il soit débranché après une grave crise cardiaque. Je l’ai donc revu dans le coma. J’ai assisté à l’enterrement mais plus par obligation et pour ma mère. Ma belle-soeur a plus pleuré que mon frère et moi.
Avec ma mère j’ai un peu la même relation que toi. On se parle tous les jours quelques minutes mais c’est surtout elle qui parle car comme toi ma vie ne l’intéresse guère en fait. Elle a toujours été assez égoïste et parle beaucoup et agit peu.
Un jour je lui ai demandé pourquoi elle avait laissé mon père être aussi méchant et destructeur et elle m’a répondu “c’était pour ton bien ma chérie”… et beaucoup d’autres du même style. Elle a préféré être femme et épouse que mère
Ma grand-mère maternelle était fantastique et j’ai longtemps pensé que ma mère qui avait été élevée par elle devait être comme elle. Ben non et ça j’ai encore parfois du mal à l’intégrer je l’avoue même à 50 ans.
J’ai de l’affection pour ma mère mais plus trop d’illusions.

1 J'aime

Je comprends, c est pas facile de faire le deuil des parents qu on aurait aimé avoir.

Malgré tout on garde quand même une espèce de boulet qu on traîne, plus ou moins facilement quand les parents ont été defaillants.

1 J'aime

C’est tout à fait cela. Le boulet et le deuil. Même s’ils s’allègent pas mal.
En plus ma mère est pas mal manipulatrice donc il faut que je me fasse violence pour lui dire non.
Elle m’avait fait pas mal de promesses il y a quelques années et bien évidemment rien de rien.
J’ai grandi en entendant “tu auras ma bague ma fille”. Ma première nièce avait 2 ans qu’elle a dit “Aurore aura ma bague”… il y a 21 ans. Et elle a même osé me dire comment répartir entre mes nièces les bijoux que mes grands-mères m’ont donnés​:fearful::astonished:.
J’ai parfois l’impression d’être la 6eme roue du carrosse alors j’ai appris à lui répondre et/ou à passer outre. Parfois j’ai essayé de lui mettre les points sur les i mais elle a une capacité à dire oui et à oublier… ça glisse sans laisser de trace.

2 J'aimes

Je compatis.

Ma mère réécrit les histoires et cherche à manipuler également, maintenant elle a des troubles cognitifs donc c est différent je trouve, en tout cas je supporte mieux avec des troubles, car je vois une vieille dame et plus une mère .

Mon fils, qui se destine à la psychiatrie, m a beaucoup aidé à prendre du recul en m expliquant quel type de personnalité elle avait et comment faire pour m en protéger.

2 J'aimes

Merci pour vos réponses les filles, comme vous le voyez, le chemin est encore semé d’embuches…

Au final je note que ce qui est salutaire dans ce genre de situation c’est de mettre de la distance avec la personne toxique, distance tant physique que psychologique.

Effectivement, ma mère et ma grand mère ont vécu dans un univers lui même toxique, du moins anormal.

2 J'aimes

Je crois que la distance physique et/ou psychologique est dans l’immense majorité la seule solution vraiment valable.
Ces gens là ne remettent que très rarement en question un comportement qui leur convient en fin de compte. Les remords sont encore plus rares.
Je me suis rendue compte en vieillissant que les familles aimantes et protectrices sont plus l’exception que la règle…

2 J'aimes

Pour faire suite à ce post, après avoir eu affaire avec ma mère, j’ai pris du poids alors que j’avais tendance à en perdre ces derniers mois. Je me demande ce qui se joue là dessous, pourquoi son contact joue sur mon poids.