Emotions et alimentations

Désolée les filles, j’étais moins présente…
Tombboy j’espère que tu pourras trouver un apaisement et des gens plus plus bienveillant autour de toi.

Clapotement, c’est bien que tu ais trouvé des solutions pour t’exprimer. Et que SOS amitié te soit un bon soutient.

Bon ici, côté émotion ça va mieux. Côté assiette c’est un peu la cata… En soit ça va…le soucis c’est que je dois changer radicalement d’alimentation pour raison « médicale » du coup c’est super galère et je n’arrive pas a m’y retrouver dans mes recettes et mon frigo. Du coup il y a des choses que je ne peux pas manger, tant que c’était temporaire ça allait, mais maintenant que ça se profile dans le temps, j’ai l’impression d’être frustrée. Du coup,…je trouve de quoi compenser…

1 J'aime

Je n’ai jamais osé l’écrire ici, parce que sur VLR, c’était super mal vu.

Je compte mes calories. A chaque fois que je fais ça, je me rends compte que je suis dans une bonne dynamique : je mange pour vivre.
Quand je ne le fais pas, je vis pour manger.

Tant pis si c’est ce qu’il me faut, je l’accepte.

2 J'aime

Je pense que si tu as un équilibre comme cela et que tu te sens bien, c est toi qui sait ce qui est bon pour toi.:smiley:

1 J'aime

Bon j’essaie de mettre en mot ce que je ressens actuellement t
Période stressante qui s’éloigne mais doucement je suis tendue maussade et du coup ma relation à la nourriture en souffre… je n’arrive pas à ne pas culpabiliser je grignote et ai des envies compulsives … et cercle vicieux …

Je ne sais pas trop comment retrouver une forme d’apaisement :sweat:

Et la mauvaise nouvelle je viens à priori de me faire un claquage à la jambe donc plus de sport … donc aucun moyen de compenser si je mange mal

Bref voilà c’est pas la joie mais bon ça passera

Quand tu dis je ne sais pas trop quoi faire pour m apaiser je me dis que cette phrase résume ce que je fais quand ça va pas hyper bien.

C est pas la joie, mais c est la vie qui est comme çà, une succession de moments sympas et moins sympas. Ça influe sur mon rapport à la nourriture parce que pour x raisons qui ont construit ma personnalité, J ai besoin de compenser parfois dans la nourriture. C est pas si grave puisque l expérience m a appris que ça passerait…

C est comme ca que je m apaise, en acceptant le moment difficile et ne cherchant pas non plus à le fuir.

Courage Kuro !:kissing_heart:

2 J'aime

Courage Kuro. Tu n’as pas à culpabiliser, ta main qui porte la nourriture à ta bouche, elle n’est pas connectée qu’à ton cerveau, elle l’est aussi aux hormones liées au cycle, au stress, à la régulation glycémique, à la fatigue.

2 J'aime

Merci @Saralou pour tes mots

La phrase que je dis la n’est justeebt qu’une phrase. C’est la partie rationnelle de mon cerveau qui dit ça et elle a raison je sais
Mais au final mon ressenti est que malgré ça je n’accepte pas d’aller moins bien ni cet état de grignotage etc ce qui est contre productif et n’aidera pas à me sentir mieux

J’ai conscience de ça et c’est ce qui est le plus frustrant dans tout ça. Mais je me sens pas bien et pas sereine et je n’aime pas quand je vois que je ne suis plus à l’aise dans certaines fringues que je mettais sans souci il y a peu avant cet épisode. Pourtant je sais que c’est pas la mort que ça va se réguler des qje j’irai mieux

Ça passera je le dis pour convaincre mon autre moitié de cerveau elle finira par entendre

@Chapinette je sais bien et en général tant que je fais dj sport à côté je me sens bien mieux car le bien être de sport balance le moins bien de la nourriture dans une sorte d’équilibre qui tient en général juste la bah ça tient plus (même si je reprendrai du sport des que possible)

Merci à vous deux pour votre bienveillance :heart_eyes:

2 J'aime

Chapinette, si c’est un moyen que tu as trouvé pour être bien avec toi même, c’est tant mieux, après tous chacun ses solutions.

Kuro,…pour commencer un gros câlins plein de bonnes ondes. Je comprends parfaitement que ce soit très difficile a accepter. Et même avec toute la puissance de ton cerveau…c’est parfois compliquer de convaincre l’autre partie de ton cerveau. Est ce que tu tenterais de l’homéopathie ou des huiles essentielles ?

Bon, aujourd’hui…un peu effet d’une « révélation ». J’ai depuis un moment arrêter de me culpabiliser pour ma reprise de poids etc…mais je n’arrive pas à me regarder dans le miroir…et en fait…la personne dans le miroir ce n’est pas moi.
Après ça n’empêche pas qu’en ce moment je compense un « je ne sais quoi » avec mon assiette. C’est difficile parce qu’au fond de moi…ce n’est pas ce que je veux.

1 J'aime

Merci ma belle

Les huiles essentielles je ne suis pas trop fan pour être honnête :sweat_smile: mais pourquoi pas écoute hein

J’aimerais réussir à ne pas me regarder avec méchanceté ou me dire des choses désagréables dans ma tête … j’espère que ça ira

Je crois que je comprends ce que tu veux dire et je te dirai ce que tu me dis aussi que il faut accepter que « l’alimentation c’est parfois un refuge et que quand ça ira mieux tu seras parfaitement capable de te retrouver » :kissing_heart::kissing_heart::kissing_heart::kissing_heart: je t’envoie de belles ondes

1 J'aime