Effets secondaires du confinement

Bonjour.

Connaissez vous des effets secondaires du confinement?..

Je ressens des montées acides ou problèmes digestifs.
Je m’étais dit que c’est parce que je ne vis pas comme d’habitude et donc mon mode alimentaire, ma façon de manger aussi et donc, « c’est normal » d’après moi…

A vous l’écrire.
Je me pose la question s’il s’agit de symptôme du virus ou non…
Remontées acides.
2 diarrhées.
Toux où le matin: besoin de cracher pour pouvoir inspirer de l’air.

Le confinement peut avoir des effets sur le stress c’est un fait, mais il y a plein de façon d’éviter cela.

Les remontés acides ne sont pas un symptôme connu il me semble.
Tu as beaucoup changer tes habitudes alimentaires ?

As-tu de la fièvre ?

Tout ce que tu décris peut venir de nombreuses choses dont aussi tout simplement le stress.
Si vraiment tu as peur ou si tu te sent mal, le mieux est de faire une consultation médical en ligne.

Mercis

J’avais été il y a un mois à l’hôpital pour savoir si j’étais un danger pour autrui?..
A cette époque là, les connaissance du virus étaient « maigres » et je n’avais pas de fièvre.

Mais j’ai oublié d’écrire que en Automne 2019?..
J’avais connu un vaccin (pas celui de la grippe mais un autre)
3 ou 4 semaines après: boutons de fièvre à ma gencive.

4 ou 5 semaines plus tard: bouton de fièvre sur le bout de ma langue.
Celui de la gencive était parti depuis ?..

Re- 4 ou 5 semaines après rebelote pour un bouton de fièvre sur le bout de la langue

Et Là: ce Premier Avril 2020: bouton à la gencive de nouveau…

Je me suis dit que c’était lié au vaccin de l’automne 2019.

Peux tu me donner un numéro pour faire une consultation en ligne?..
Je ne supporte pas l’informatique.
Je ne sais pas dialoguer via un écran d’ordi car je n’ai pas de connaissance à comment programmer, installer le truc vidéo via l’ordi…

Bonne journée à Toi!!!

Je ne suis pas en France, donc je ne sais comment cela se passe pour vous.
Mais les boutons de fièvre il me semble bien que c’est autre chose.

As-tu de la température ?

Un peu.
J’ai un peu de fièvre et puis c’est tout.

La pharmacie hier m’a vendue un truc pour traiter le bouton à la lèvre et aussi hydrater les lèvres et leurs contours.

Ma stratégie est:

Le matin : jus de citron+ eau courante; (pour éviter le lait de vache que je tolère de moins en moins), le citron est pour moi un moyen aussi de décourager un virus à faire toc toc à ma bouche…
L’au citronnée est aussi un moyen pour avoir des vitamines…

Maintenant, je me dis que l’eau citron: ok mais pas tous les matins…
A dire que mon oesophage n’en a pas l’habitude.
Et même si au départ…
Cela m’a fait du bien.
Maintenant:
Mon corps dit « non »

Une autre stratégie: arrêter de manger "autant qu’avant car pas besoin pour moi…

Je ne dépense pas d’énergie physique.

Je n’ai pas envie de faire de la cuisine.

Les deux font que je redécouvre la sardine, le thon, le foie de morue+++++
Hier: découverte des oeufs à la coque.
La viande: blocage pour moi à en acheter.
Blocage important dans ma tête pour la viande car on se sait plus ce que l’on achète…
Et donc: je n’arrive plus.
Vraiment, lorsqu’il m’est arrivée de manger du jambon, les chats du quartier l’ont partagé avec moi!!!
Ils et Elles étaient heureux!!!
Autre chose que des croquettes pour eux…

Je n’ose savoir que en quoi sont constitués leurs croquettes…

Avant, pendant 15 ans: comportement boulimique.

Depuis 2019: difficultés à me nourrir avec aussi peur importante de maigrir = je ne mange pas pour le plaisir de manger. Je me force à manger.

Comme si Septembre 2019 + les 2 semaines où j’ai réappris à marcher =
effets traumatisants en moi qui est en moi et que je ne sais pas déjà à le définir à comment je l’ai vécu et ensuite

A un moment, lorsque ballonnement puis diarrhée importante et douloureuse …
J’ai fait exprès le « jeûne » pour ne pas surcharger mon intestin.
+
Repos = Siestes

Boire le plus souvent possible pour drainer mes intestins …

Eau courante bouillante puis à heure de la pièce + tisane ou infusion où il n’existe pas de café ou pas de thé = OK et le plus souvent possible pour que les bactéries ou virus ne puissent pas faire leur nid dans mon ventre…

Si tu n’as pas plus de 38 alors ne t’inquiètes pas trop pour le corona.
Manges normalement, reste active autant que possible.
Mais contactes quand même ton médecin habituel ou un cabinet près de chez toi.

Mercis et passe une bonne soirée!!!

1 J'aime

Bienvenu Clapotement.
Respire, je comprends que tu stress, mais visiblement ce que tu décris se rapproche plus des conséquences possible de ton angoisse. Je rejoins Anne, un contact avec ton médecin pourra te rassurer.

La température ne veut rien dire, ma sœur l’a et elle a pas plus de 36’6 et moi je l’ai et je ne suis pas monté à plus de 37’8. Mon père commence seulement à avoir 38’3 et ça fait plusieurs jours qu’il l’a.
Par contre les symptômes évoqués ne ressemble pas vraiment au coronavirus mais en même temps personne n’a vraiment les mêmes symptômes même si certains reviennent très souvent.

Mercis à tout à chacun!!!

Cela me fait du bien à vous l’avoir écrit et vous lire ensuite…

Je viens de comprendre que j’éviter le problème car cela fait maintenant pas mal de jours où je ne traîne pas mon estomac via tisane ou infusion…

Sans m’en rendre compte: je ne mange plus du tout 3 repas par jour.
J’ai compris que le confinement = peur de manquer de nourriture = restriction aussi de nourriture pour en avoir lorsque besoins vitaux.

Je viens de comprendre que la nourriture n’est plus vécue comme un plaisir mais comme une peur de manquer…

J’ai vécu la précarité pendant 2 ans.
Confinement => flashbacks - réflexes qui me reviennent en moi alors que je les avais oubliés à 500%

Pour les consultations en ligne, moi je les fait sur le site doctolib

Mercis
Je le ferais demain.

Ta réaction se comprends. Tu ne crains rien en terme de manque de nourriture. Essais de faire des choses qui te donne envie. J’imagine à quel point ça peut être facile à dire si ce sont de vieux réflexe qui reviennent. Prends soins de toi surtout.

Il existe un truc horrible à écrire.

Si problème de santé:

  • pour le coronavirus: on ne sait pas le soigner => Eviter le plus les hôpitaux car risques de contamination plus élevés à être à 2 mètres de personnes malades de coronavirus ou d’autre…
    => Ma réaction depuis peu est celle d’éviter les lieux où je peux être contaminée ou bien je peux transmettre quelque chose à quelqu’un.

Ce que je veux dire, c’est que quand on a moins de 38, on ne rentre pas encore dans un cas considéré comme grave.

Dans la mesure du possible, à titre personnel, je tentes de ne pas contacter médecin ou pharmacie en ce moment sauf si vraiment je ne peux pas faire autrement.

Pour le covid-19, beaucoup de gens sont asymptomatiques en effet, ou avec des versions légères qui ne nécissitent pas d’hospitalisation.

Et en effet, là je suppose que c’est sans doute du stress, de la fatigue mais c’est bien de consulter pour savoir la marche à suivre.