COVID personne à risque et obésité

Bonsoir,

Aujourd’hui j’ai commencé une formation qui déboîtera ou pas sur un job.
Un peu avant la pause déjeuner, le boss a fait une présentation sur le COVID, bon c’est la loi il a pas le choix.
Vient le moment de la liste des personnes à risque et dans le top, après l’âge, les maladies chroniques pulmonaires et le diabète, arrive l’obésité morbide.
Bon jusqu’à là, pas de surprise.

Oui mais, juste après, notre boss insiste pour dire que si nous sommes dans une catégorie à risque, nous devons absolument leur dire.
Et cela a été répété 5 fois.

Je veux dire, cela se voit que je suis obèse !
Mais si je vais lui signaler que je suis grosse, très grosse et donc à risque, sachant que ma santé ne regarde que moi et mon médecin normalement, est-ce que je ne risque pas de me mettre dans une case “à virer” puisqu’ils disent que si nous sommes à risque, ils devront prendre des dispositions juste pour nous.
Que feriez vous dans ma situation ?

Je le dirais mais j’ai loupé une entrée en formation qui débouchait sur un job parce que j’ai dit que mon fils devait se faire opérer une semaine avant la fin de la formation : « on vous rappellera madame »… j’attends toujours.
Bon la, tu es obèse, ils ont des yeux, ne pas leur dire c’est limite se fourre d’eux :wink:

Oui mais en même temps me signaler comme “fragile “ , sur un truc qui change tous les deux jours.
Tu sais pas mal de gens visualisent les obèses morbides comme des gens incapables de se déplacer, du coup parfois ils sont surpris quand je leur dis que je rentre dans cette categorie

Je sais bien oui, cela m’arrive aussi qu’on ne s’imagine pas quel poids je fais cependant, je trouve ça risqué de ne rien dire, surtout s’ils vous ont demandé le contraire et que ça se voit.
Ma sœur a une maladie invisible, elle l’a dit à son employeur qui l’a embauchée quand même, et pourtant elle se met souvent en arret à cause de cette maladie.
Il y a donc les 2 cas, mais sinon, pourquoi tu ne leur dit pas directement que tu es considérée comme à risque mais que tu es en parfaite santé et prête à assumer cet emploi?
D’autant qu’en France, les personnes fragiles imc supérieur à 40 ont été invitées à reprendre le travail lundi…

2 J'aimes

A cause de cela je le mentionnerais, mais je ne suis pas à ta place !

Et par rapport à tes poumons ? Cela n est plus dans les catégories a risque ?

Sinon je le mentionnerais aussi.

Alors peut être que c est un moyen officieux de trier les gens pour savoir qui ont engage à la fin de la formation, mais cela pourrait t être reproché de ne pas en avoir parlé justement avec le fait qu il en a parlé clairement plusieurs fois.

1 J'aime

Je dirais « vous pouvez constater par vous même que ma masse me classe dans les personnes à risque, cependant, avec mon jeune âge et les gestes barrière sur lesquels je suis très vigilante, je pense les risques limités, etc., etc. ».

5 J'aimes

C est bien tourné je trouve !

Je ne suis pas officiellement “maladie à risque chronique “ donc je n’ai pas de justificatif pour mes poumons

1 J'aime

Mon jeune âge :joy::joy::joy:
Tu m’as bien fait rire sur ce coup là :sweat_smile:
J ai quand même 45 ans

Ok ! Donc la phrase de Chapinette va bien je trouve !

Bah, 45 ans oui je trouve ça jeune, et vis-à-vis du covid (le sujet qui nous intéresse), c’est jeune.

3 J'aimes

J’en parlait avec un collègue qui est rond aussi
Quand je lui ai dit que j’étais obèse morbide il a répondu
“ Ben non, les obèses morbides sont ceux qui arrivent plus à se déplacer”
cqfd

J attends de voir un peu comment tourne les choses,
Peut-être que je leur dirais après la formation :grimacing:

En même temps nous devions travailler depuis chez nous, et quand on est arrivé ils nous ont dit qu’on travaillerais depuis le bureau, ce qui n’était pas le deal de base

J’ai vu un graphe où les IMC>45 présentaient un surrisque, mais pas aussi important que celui de l’âge. Par ailleurs, les personnes avec un très faible IMC (<18,5) ont un risque à peu près équivalent aux IMC compris entre 40 et 45. Cela n’est dit nulle part.

Les maladies pulmonaires chroniques ne représentent pas un surrisque, c’est même légèrement protecteur.

À noter qu’être un homme est aussi risqué qu’avoir une hyperlipidémie.

Moi avec ma transplantation d’organe, j’ai 6,54x plus de risques qu’un lambda sans cette comorbidité, quel que soit l’âge. J’ai l’effet très légèrement protecteur d’un imc entre 25 et 29, par contre. :joy:

On voit quand même que le temps joue à la faveur de tout le monde, dommage que le graphe s’arrête fin avril.

2 J'aimes

Intéressant ce graphique, ce matin j’ai regardé une interview d’Éric caumes qui est à peu près le seul médecin que j’écoute car je le trouve assez posé et humble.
Il disait à un moment qu’il fallait protéger les personnes fragiles dont les obèses qu’on oublie trop souvent.
Perso j’ai selon ton graphe 2,68% je crois de risques en plus, bon, c’est pas horrible, d’ailleurs, Éric caumes abondait dans le sens que entre une personne à risques et une sans, c’était pas 0% contre 100%.
Je pense aussi que les chances de survie dépendent bien entendu du taux de saturation des hôpitaux.
Je suis personnellement plutôt optimiste pour l’instant, bon il y a de fortes chances que je sois contaminée comme beaucoup de mamans de jeunes enfants, mais je me dis que j’ai 97% d’y survivre

3 J'aimes

Salut, et bien à ta place, je vérifierais d’abord si légalement ton boss a vraiment le droit d’exiger cette information, qui a mon avis est strictement privée, et selon ce que disent les textes de loi je lui signalerais ou pas :slight_smile:

2 J'aimes

Bon après c’est mon côté vive l’esprit de contradiction et pinailleuse qui parle :wink: mais n’empêche avant de répondre à certaines questions dans le domaine professionnel, je vérifie toujours les textes de loi d’abord. Car j’ai déjà constaté des abus…

1 J'aime

“L’excuse” donné est “nous vêtons les accommodations que nous pourrons prendre pour passer en télétravail “
Oui sauf que un job qui devrait être du télétravail et devenir un job au bureau et avec des conditions ultra strictes sur la confidentialité.
Bref, si je suis toute seule à me signaler alors Qu’on est en formation et qu’on sait déjà que tout le monde ne pourra pas rester après la formation, j’ai vraiment la sensation de me mettre une cible sur le dos !

Le télétravail ça se décide pas par type de poste plutôt que par personne ?! Ou tous les postes peuvent être faits en télétravail ?!

Sujet compliqué.

Au déconfinement je ne me sentais pas tout de suite de retourner au boulot alors que j’etais en télétravail mais il a fallu que j’argumente pourquoi j’étais une personne à risque alors que clairement ça se voit.
Ils ont été loin en me demandant un justif du médecin que j’ai refusé de faire parce qu’il n’y avait pas de sens à lui demander un justif pour continuer à faire du télétravail !

Au même moment ils ont fait les surpris quand une collègue asthmatique ++ leur a dit qu’elle preférait aussi continuer le télétravail. Ils ont lui dit « mais pourtant tu n’as jamais fait de crise et tu n’as pas de traitement »? Elle s’est sentie obligée de tout leur détailler mais ils ont prêché le faux pour avoir le vrai et c’est illégal!
De même après renseignement que de demander un justif au médecin!
Pour moi la cnil interdit de recueillir ce type d’information!