Une petite histoire de Shy

Bon j’ai plein de truc à raconter, je ne sais même pas par ou commencer mais ce que je peux dire c’est que je suis un peu paumé là, bon je vais refaire une petite partie de mon historique pour en venir à l’histoire au final et mon incompréhension, enfin incompréhension le mot est bien loin du compte, c’est bien plus profond que ça. Bon je n’ai pas changé ça va digresser un max, j’espère que vous arriverez à suivre.

Déjà qui je suis ? Moi c’est déjà pas mal. Au quotidien, je suis quelqu’un plutôt tourné vers autrui et c’est un truc que j’ai toujours aimé chez moi, ma capacité à faire les choses sans rien attendre en retour, bref.

Pendant des années j’ai vécu une relation plutôt malsaine, toxique et violente, j’étais un homme battu xD bon ce n’est pas ce qu’on croit, simplement si j’avais riposté à l’époque, sa tête se serait surement envolée, comme recevoir des coups ne fait pas si mal que ça, bah je laissais faire puis c’était le moindre mal, il y a eu bien pire sur d’autres aspects. Mais je suis resté près de dix ans avec cette femme, parce que j’étais vraiment éperdument amoureux que j’étais persuadé de parvenir à la tirer de tout ça, l’emmener à se faire soigner bref, la vie quoi. Je me suis battu sans relâche durant ces dix années et au final, un jour, y’a eu la goutte de trop, un truc à cassé et je suis partis.

Cependant je n’ai rencontré personne pendant des années après ça, ni pour papillonner, ni pour me poser, pendant près de peut être 6ans si ce n’est plus je n’ai cherché à rencontré personne, ensuite j’ai rencontré une personne sur VLR y’a quelques temps avec qui j’ai eu histoire si on peut appeler ça comme ça, mais ça été tellement fugace et au final on n’a pas vraiment eu l’occasion de se connaitre que je ne sais pas si je peux appeler ça une histoire, cependant à ce moment-là, j’avais décidé dans un sens de remettre un focus sur ma vie sentimentale. Puis en fait suite à ça et deux essais, au final je me dis que bin en fait pas tant que ça et je mets ça en stand-by de nouveau.

En avril sur mon nouveau job, je me lie d’amitié avec une collègue, mais genre le coup de foudre amical un truc de ouf, en gros on a tellement de point commun qu’elle pourrait être moi en femme quoi bref, aucune ambiguïté hein, aujourd’hui c’est une personne qui compte énormément pour moi, parce que je peux échanger de tout avec elle, bref de fait au détour d’une discussion elle me parle de ses rencontres et me demande comment ça se passe pour moi, s’en suit un long débat et je fini par me laisser convaincre au final, pourquoi pas tenter une nouvelle fois après tout.

De fait je rencontre quelqu’un par le biais d’un site de rencontre et elle est étonnée de ma « singularité » pour vous expliquer :
Premier soir on finis chez elle pour poursuivre une discussion qu’on avait devant le resto ou on avait diner et la température commence à monter puis …. Je lui dis non, en lui expliquant que j’ai besoin de temps et que je ne peux pas coucher sans ressentir plus qu’une simple attraction physique, bon je lui explique quand même que oui, elle me plait beaucoup mais qu’on ne se connais pas et que si je ne peux garantir être l’homme de sa vie, je ne suis juste pas l’homme d’une nuit et que de fait je souhaite, qu’on continue à se voir et partager du temps ensemble, que j’ai vraiment besoin de ressentir quelque chose (après je suis hypersensible, je peux tomber amoureux en 30 secondes si je reçois les bonnes ondes mdr xD) mais de fait bah on continue de se voir et c’est chouette franchement, bref passe peut être une semaine, une semaine et demi avant qu’on ne couche ensemble et c’était chouette. Bref, sans être amoureux, je ressentais quelque chose, elle aimait ma compagnie, se sentir le droit d’être elle-même avec moi bref, une jolie histoire qui démarre. Puis au final bah quasiment chaque rencontre ensuite bah c’est sexe, sexe, sexe et de moins en moins d’échange … Je sonde quand même, un jour je le lui fais remarquer, « genre mine de rien, je viens tu me sautes dessus et c’est à peine si on parle on est loin de ce que je souhaite comme relation. », elle entends, puis elle fait un effort, pour moi le fait qu’elle recherche une relation stable me semblait acquis, elle est maman, elle souhaitait attendre pour me présenter son fils et je n’ai rien demandé, quand elle se mettait la pression, je lui disais qu’elle ne devais pas et qu’elle ferait les choses quand elle se sentirait prête et pas avant. Après 4 mois elle me présente son fils, la rencontre se passe bien, mais y’a clairement un truc dans tout ça, c’est que niveau dialogue ça ne bougeait pas des masses, pourtant je ne suis pas un gars chiant je crois, bref, vacances scolaires, son fils est en vacances, je vais passer quelques jours chez elle. Et le même cycle se répète. Un soir je lui demande ce qui lui plait ou lui déplait chez moi : Ma gentillesse, ma bienveillance, mes attentions, je suis un super amant, ce qui lui déplait : Le fait que j’ai besoin de tant échanger, je réponds qu’il y a un monde entre trop échanger et ne rien échanger quand même. Enfin … Bref, je fais la même chose, j’aime sa maladresse (elle pouvait envoyer des missiles, putain si j’étais susceptible mais c’était mignon), sa gentillesse, son intelligence, ses yeux, son sourire, ce qui me déplait l’impression d’être un sextoy xD

Bref la soirée défile et ce soir-là, un léger désaccord, elle boude, le lendemain je n’étais pas là boulot et j’aidais à préparer une soirée d’anniversaire. Elle me demande de ne pas venir le soir, je viens le lendemain matin et je trouve mes affaires limites sur le pas de la porte, je vais face à une personne totalement différente de celle que j’ai connue, froide et fermé. Moi je suis ce que je suis-je fonds en larmes parce que je ne comprends rien en fait. Je ramasse mes affaires en silence entre deux sanglots et une fois fais après m’être pris un arrête de pleurer accusateur xD, je demande quand même une explication. Et je n’en ai pas vraiment en fait. Des trucs bateau du genre, ce n’est pas toi, c’est moi …

4 mois de relation, bah franchement, j’étais à un stade ou j’étais amoureux … Et je n’ai rien compris. La fin de la relation j’accepte, mais j’aurais aimé comprendre. Sur cette période, je lui ai présenté assez tôt les personnes qui m’était chère de mon coté j’ai vu son fils une semaine avant qu’elle me lourde. Et franchement c’était violent en vrai.

Bref, je ne sais pas si ça a un sens ou pas, mais j’avais besoin de partager, je ne cherche pas de réponse au final je me dis que s’il devait y’en avoir une qui soit importante, je l’aurais eu. Mais ça fais du bien de partager, je crois. Bref.

4 J'aime

J espere que le fait d avoir pu coucher des mots sur ce post a pu t amener un peu de soulagement.

Une rupture , ca fait mal. Ca souleve plein de choses, ca reveille des trucs. Faut du temps pour s en remettre.

Sortir avec quelqu’un c est prendre le risque de souffrir. Mais aussi de vivre des tres beaux moments.

Plein de courage pour cette periode un peu difficile.

3 J'aime

Bonjour Shy,

Inviter quelqu’un dans sa vie et s’ouvrir à cette personne, demande du temps, de l’investissement et surtout une sacrée dose de courage.
Tu sembles bien te connaître et tu t’es fait confiance. En soit c’est une victoire, tu as « tenté le coup ».
Certes ce n’était pas la personne faite pour toi mais qui sait, tu as peut-être été bon pour elle ?..

Merci pour ce partage.

Bonne journée

1 J'aime

Bonjour @Shy

J’admire ton courage et ta persévérance dans cette histoire

:slight_smile:

J’ai juste envie de te dire « ça va aller »