Syndrome de SOPK

Je suis contente !!!
Je sais enfin à pourquoi j’ai un symptôme …

Il s’agit d’une pathologie génétique d’après l’endocrinologue…
Et le symptôme se déclenche car : insuline pas efficace du tout comparée à une personne dite « normale »
=> le pancréas travaille des masses pour sécréter plus d’insuline.
=> Le pancréas se fatigue …
= > Diabète.

Mais lorsqu’il existe aussi, associés du stress important et chronique et sur le long terme
=> le foie est surbooké + comportement boulimique +++ (car stress +++) pour faire face à des situations stressantes => au bout de plusieurs années:
pilosité qui apparaît alors…

Je connais de la discrimination du fait de la pilosité.
Pour le travail.
Pour la vie courante.

Cela me fait du bien de …:

  • comprendre !!!

Il paraît que c’est le syndrome de SOPK…

3 J'aimes

C’est toujours intéressant de comprendre.

Il t’a trouvé une solution pour gérer ton stress et donc que ton foie se repose ?

Moi aussi j’ai le SPOK et étrangement je ne l’ai su que très tard.

Pour que le foie se repose, c’est compliqué.
Il me semble qu’il peut y avoir un traitement mais en général le conseil c’est d’éviter le sucre (donc pain pâte patate riz fruits … ) ce qui n’est pas toujours évident quand on souffre de TCA (boulimie pour toi ou hyperphagie pour moi).

Pour le stress, là encore il existe des médicaments, mais je n’aime pas cette solution car je trouve que cela cache le problème sans le résoudre.
Encore et toujours, une activité physique, de la méditation et un travail sur soi si possible accompagné d’un/e professionnel/le sont souvent les meilleurs options.

Manger en pleine conscience tout ça …

Mais c est vrai que mettre le doigt sur une cause, cela fait du bien :relieved:
C’est le début d’un noeud qu’on commence à défaire et cela doit se célébrer :tada:

2 J'aimes

Je suis aussi atteinte du sopk.
Par contre je ne savais pas pour le stress et le foie.
Après c’est cohérent avec l’ablation de la vésicule assez jeune (31 ans) et un calcul que je me trainais depuis des années (j’ai commencé à faire des crises à l’adolescence)!

Pour ma part, je remarque que quand j’arrive au poids de 110 kilos, tout part en cacahuète, pilosité, règles anarchiques, perte de cheveux.
Et mine de rien, la pilule aide beaucoup pour tous ces désagréments + la perte de poids.

2 J'aimes

Pour le stress: j’ai réussi à identifier le noeud du problème…
De 2000 à 2020 : psychanalyse.
En parallèle: équivalent à de la psycho-généalogie…

Je vais mieux !!!
Même si je connais encore des situations stressantes: elles sont « d’un autre type ».
J’ai coupé les ponts avec le toxique familial.
Je constate avoir encore à faire le deuil, dans ma tête, de ma sœur.
Qui est sous l’emprise / conditionnement de la familia.

Le stress est actuellement économique et aussi, de l’anticipation émotionnelle lorsque j’apprendrais le décès des parents dont je suis issue.

Aujourd’hui?..
Fatigue nerveuse.
Car …
Idée / anticipation, du confinement n°3 qui allait être équivalent du n°2.
Je me suis allongée.
J’ai dormi.
Une fois réveillée?..
Une heure à ruminer environ…
Puis: décision à aller dehors pour me prendre en main, arrêter ces ruminations là…

Avant de partir: boulimie via des biscuits caramélisés que l’on m’a offerts hier…
La tentation était là et le prétexte (moral) aussi…

Ce soir …
Hydratation de tout mon corps pour me calmer.
Je sais que: à prendre soin de moi comme cela me calme…
Puis : Une heure et demi de relaxation/gym douce…

Et là?..
Infusion à la sauge…

1 J'aime

Hier : automassage.
J’ai découvert avoir moins de pilosité qu’avant à mon ventre comparé à 10 ans ou 5 ans ? …
J’ai 47 ans.
Je suis au stade de la pré-ménopause.
Je me suis demandée si le changement de sécrétion des doses hormonales pourraient expliquer qu’il existe un peu moins de pilosité qu’avant sur mon ventre ? …

Oui on perd pas mal de poils en vieillissant (cheveux, cils et sourcils compris ).
J ai quasi plus de poils aux jambes et aux bras. Ils deviennent tout fins aussi.

Mais je n ai pas le SOPK.