Sport - Qu’est-ce qui vous motive, vous donne envie de bouger?

Bonjour,

Le sport c’est quelque chose avec lequel j’ai longtemps été en guerre.
Petit je m’essoufflait tout de suite et du coup je croyais que j’étais nulle.
Comme les professeurs de l’époque ne jugeaient à base de clicher au lieu d’essayer de comprendre pourquoi une petite fille de 7 ans n’arrivait pas à courir, j’ai pris la chose en grippe.
Plus tard j’ai appris à aimer certains sport et au lycée, lors d’un exercice sur la récupération pour lequel j’ai eu 2 fois exactement le même résultat bien en dessous de la normal, j’ai eu enfin un élément pour dire que quelque chose n’allait … généraliste, cardiologue… rien de grave mais une raison médicale qui expliquait mon essoufflement.

Bref depuis cela va mieux même si j’ai toujours ce sous sur la reprise du souffle.
Maintenant j’aime le sport, enfin certains uniquement comme la nage.

Plus encore, j’ai besoin de nager et de marcher, cela me calme, me permet d’améliorer ma concentration.
Bref ces mois de confinements et de fermetures de piscine me mettent à mal.

Je suis contente d’avoir appris à voir le sport autrement, même si cela a pris du temps.

Et vous alors ? Qu’est-ce qui vous motive à bouger ?

Je n aime pas le sport et c était galère à l école. J avais aussi des problèmes de souffle. On a découvert plus tard que j avais de l asthme.

J ai découvert la marche avec mon premier chien et je le retrouve avec ma chienne actuelle. Ce qui me motive pour bouger c est de voir le plaisir de la chienne.

J’aime aussi marcher pour voir de beaux paysages.

Je gère en fonction des douleurs.

Autrement je n aime pas spécialement me bouger ni faire de sport ! :crazy_face:

2 J'aimes

Je ne suis pas fada du sport, clairement parce qu’en gros on me l’a toujours associé au fait de maigrir et non au plaisir.
J’aimais bien faire du roller ou du vélo plus jeune.
À un moment je faisais pas mal de sport en salle et pas mal d’aquasport. J’ai hésité à me réinscrire en septembre mais j’avais peur que la salle ferme de nouveau et j’ai eu raison :grin:.
Je vais retaper mon vélo pour en refaire et essayer de marcher plus !
Sinon je fais du pilates 2x par semaine!j’en fais parce que je sais que ça améliore ma posture,mon équilibre,ma souplesse…

3 J'aimes

je fais du sport par obligation donc difficile la motivation (pour le cardio ou autre) sinon je le laisse aux autres avec plaisir :slight_smile:

2 J'aimes

Comme toi, je détestais le sport, « l’EPS » :hot_face:. J’étais la petite grosse qui galérait toujours ou qui était choisie en dernier pour les sports d’équipe. Pourtant je détestais pas les sports comme le handball ou baskets, mais tout ce qui était endurance ou gym/athlétisme, l’horreur. C’est dommage, parce que je pense qu’en vrai, j’avais besoin de me défouler un peu.

Je crois que le gout du sport est revenu quand je me suis inscrite en salle : je faisais mes trucs tranquille, avec la musique qui me boostait, et j’ai découvert que j’aimais vraiment bien l’elliptique et les exercices de musculation. Pareil pour la piscine, sans la musique du coup, quand j’ai réussi à passer le cap du maillot de bain, grâce à une amie avec qui j’y allais souvent. La piscine me manque beaucoup à mois aussi.

Concrètement, ce qui me motive, c’est la musique, le besoin de me défouler, le fait de savoir qu’après, je me sentirais bien, je serai contente de moi, et que, je prendre du muscle et à long terme, perdre un peu de poids. Après le premier confinement, j’ai carrément acheté un elliptique.

3 J'aimes

En effet, associer à l’idée du poids, de la culpabilité et du “no pain no gain” n’est pas la bonne optique pour beaucoup

1 J'aime

Perso pas fan d’efforts physique et surtout pas fan de la discipline, régularité et parfois du côté sociable que ça demande. Je ne prends pas de plaisir dans l’effort même si au bout du compte, ça peut être satisfaisant (d’avoir réussi, d’avoir tenu).

Globalement, j’aime bien me balader (en ayant un objectif), j’aime bien nager (ou l’aquagym), j’aime bien le tir à l’arc (je n’en fais plus !) mais je déteste profondément la contrainte. La contrainte de devoir aller au tir à l’arc ou à la piscine, devoir sortir pour aller à tel ou tel endroit, les horaires qui ne collent pas à mon rythme (si on m’écoutait, la vie commencerait à 6h du mat’).

Bref. En ce moment, je fais un peu de muscu (loul). Je fais ça 3x par semaine, avec des haltères, des séances de 30min max, au saut du lit (ça m’évite de réfléchir, d’avoir la flemme). Mon objectif, c’est de me tenir à ces 3 séances et de faire ma série d’exo au moins une fois. J’aime bien, je fais ça dans le silence, sous le regard sévère de mes chats (qui attendent que je daigne les nourrir), avant que l’immeuble se lève. Pour le moment, c’est satisfaisant mais ça risque de finir comme le vélo elliptique (porte-manteau), ou comme le tapis de sol (acheté pour faire le programme Focus25 (très sympa par ailleurs)) Je me fais violence pour ne pas acheter d’équipement (là, j’aimerais bien un tapis de marche pour marcher quand mon bureau est relevé) parce que ça finira par prendre la poussière. Bref, aucune discipline et aucune volonté d’en avoir !

A l’occaz’, j’aime bien faire des séances de Walk@home (en gros de la marche active/rapide, on trouve des vidéos sur YT) quand je ressens le besoin de m’essouffler un peu et en ce moment, on s’astreint avec monsieur, à sortir faire le tour du quartier dès qu’il fait beau (cause télétravail, on ne sort quasi plus)

2 J'aimes

Ah mais en fait j ai oublié que je fais 3 x 10 minutes par jour de pédalier. C est mieux que vélo car je ne me fais pas mal ni au dos, ni aux épaules , ni aux fesses puisqu assise sur mon canapé. :smiley:

Mais je le fais pas par plaisir je le fais avec mes exercices donnes par la kiné .

2 J'aimes

C’est ça @Anne mais il faut du temps pour le comprendre!
À quoi ressemble un pédalier @Saralou ?

Voilà zezette :smiley:

20210226_212601

2 J'aimes

Ah d’accord!!! @Saralou je ne connaissais pas!

@Saralou : j’avais pensé à ça :

https://www.decathlon.fr/p/mini-bike/_/R-p-306663?mc=8542887

Et puis j’ai craqué pour un modèle assis

https://www.decathlon.fr/p/velo-d-appartement-essentiel-eb-120/_/R-p-305486?mc=8529458

2 J'aimes

@francois94 j avais hésite et au final j ai suivi les conseils de la kiné par rapport à mes tendinites diverses et variées.

@ZezetteepouseX c est pour les vieux normalement faut dire😂

1 J'aime

Je deviens fou sans sport aujourd’hui !!! Enfin sans salle de sport comprenons nous bien.

Dans les années collèges je détestais le sport, mais surtout parce que y’avais pas de plaisir, les cours d’EPS c’était l’enfer, genre l’endurance en plein cagnard et honnêtement, c’est pas pour tous le monde, je comprends l’idée de vouloir te faire découvrir un sport mais en tout cas l’endurance en particulier me rend ouf.

Cependant à l’adolescence j’ai pas mal exploré le milieu de sport, j’ai joué au Football à un assez bon niveau mais je suis un de ces gars pour qui le foot n’est pas une passion, j’ai décroché après deux ans.

J’ai ensuite fait de la boxe française et je me suis retrouvé dedans, j’ai atteint un bon niveau champion de mon département en son temps et tout. Mais je n’ai pas poursuivit.

Les sports que j’aime vraiment pratiqué sont assez difficilement accessible pour nous en France, je suis un fana de baseball et de foot us, plus de baseball quand même. Mais impossible de trouver un club.

Bref puis j’ai passé des années sans trop rien faire hein.

Mais aujourd’hui, parce que je dicte mon rythme et fais ce qui me plait, je renoncerais pour rien au monde à mon abo en salle de sport ou mes abos, je devrais dire, je suis inscrit dans plusieurs salle, en période normale, depuis maintenant deux ans, c’est 16 heures de sport par semaine, fractionné en cardio et muscu à 50/50 et je suis dans ma bulle, ma musique dans les oreilles et je « profite », j’aime me faire mal, j’aime voir mes veines sortir de mes bras et j’aime le boost de dopamine.

Aujourd’hui cause Covid plus de salle de sport mais ! Du coup je me suis équipé à domicile, j’ai monté ma propre petite salle petit à petit aujourd’hui j’ai :

  • Vélo d’appartement
  • Banc de muscu
  • BullWorker
  • Barre de traction
  • Elastique (le set complet)
  • Haltères plusieurs poids différents
  • Gilet lesté de 10kg
  • Ballon de Yoga
  • Balle lesté
  • Planche pour pompe
    Et mon achat du jour ! Ma machine préféré à la salle parce que c’est à mon sens la seule qui marie Cardio et Muscu un rameur et un vrai ! A poulie et tout.

Bref, le sport c’est devenu un véritable exutoire, j’y mets mon trop plein d’énergie et j’ai parfois des phase hyperactif, mais j’y mets aussi mes contrariétés, boulot, les petites colères tout ça.

C’est aussi une ambiance en soit qui me manque et la piscine etc …

Mais ce qui me motive ou me donne vraiment envie, c’est que c’est pour moi, pas dans l’idée de perte de poids, je n’y associe pas le sport, mais vraiment dans l’optique du dépassement de soi, constater ma progression, soulever plus lourds, gagner en endurance sur autre chose que courir (je déteste le jogging x)).

Bref voila quoi.

Je ne fais quasi jamais de sport, c’est une contrainte pour moi, transpirer, avoir mal… merci bien.
La seule chose que je fais régulièrement c’est les trajets pour aller à l’école. Parfois je vais faire une promenade plus longue.
J’avais ressorti wii fit mais au final c’est plus mon fils qui y joue :joy:

1 J'aime

Perso j’avais bcp de mal avec le sport enfant car souvent c’est des trucs qui m’ont jamais bottée genre course ou athlétisme et j’étais nulle.

J’étais souvent choisie en dernier aussi mais surtout (au collège notamment) car je n’étais pas populaire du tout :joy:

Puis après une grosse crise on a découvert qje je faisais de l’asthme … à l’effort physique tu parles d’une ironie :crazy_face::stuck_out_tongue_winking_eye: j’ai aussi d’autres soucis de dos notamment mais bon

Paradoxalement c’est au lycée lassée de pas pouvoir forcer autant que les autres pas pouvoir foncer que je me suis dit allez zou y a pas de raison et que j’ai commencé à aimer pratiquer le sport defouloir et collectif : foot, basket, handball avec les asso sportives jusque à mes études.

Ensuite je suis partie en Allemagne pendant les études et j’ai découvert le badminton et les sports de combat qui défoulaient bien :star_struck:

Le sport est associé au défoulage et aux potes.

Après plusieurs blessures j’ai dû arrêter le sport et quand j’ai repris j’ai commencé la salle et j’adore ça je suis triste de ne plus pouvoir y aller et je n’ai pas la place pour m’arranger une salle chez moi et puis avec mon épaule la muscu pour le moment c’est compliqué

J’ai commencé un programme pour apprendre à courir (mais je déteste ça moooon Dieu lol) pour débutants et ceux qui reprennent après une blessure on verra ce que ça donne …
Sinon je fais un peu de vélo et j’ai un stepper chez moi

Je me motive car je sais qje c’est bon pour moi notamment sur le moral ça joue bcp sur mon mental et je me sens bien quand je fais du sport qje j’ai l’impression de m’être dépassée d’avoir tenu l’asthme à distance :blush: je sais qu’une partie de moi associe le sport au corps et au poids mais j’essaie de ne pas y penser trop car c’est vraiment le côté bien être qje je priorise

2 J'aimes

Au collège, en 6, 5, refuge dans la gym +++
C’est en automne de la 3ème ?.. que j’ai découvert être essoufflée +++.
Ne pas pouvoir courir 20 minutes sans avoir un point de côté immédiatement.
=>
Déclic alors: je n’allais pas bien question santé physique.
Je m’étais donnée un défi: celui de me donner l’année scolaire pour obtenir l’épreuve du BEPC en sport.
Celui d’arriver à courir 20 minutes sans m’arrêter.
Cela a coïncidé avec un évènement familial.
Pour faire « abstraction » de ce que je vivais, je m’étais réfugiée dans le sport.
Façon d’occulter ce que je vivais dans la famille.
Objectif important à 100%: celui de réussir mon examen de sport pour le BEPC.
Je m’en foutais des matières littéraires ou autres pour obtenir : le BEPC.
L’importance pour moi était de réussir l’épreuve de l’endurance.

Une fois réussi l’examen du sport en BEPC, et par la même, le BEPC en totalité, je m’étais dit: tu as travaillé de l’automne au printemps pour réussir!
A moi de garder cette acquis.
En seconde et par la suite: « je courais chaque WE, au moins 20 minutes puis plus si je le voulais. »
Une sorte de contrat avec moi.
J’ai découvert à cette époque là le basket, le volley, que j’avais adorés !!!

Ensuite?..
Evènements à gérer.
Je ne me souviens plus à quelle époque j’ai délaissé le jogging.
En 1998/2000: j’étais « droguée » à la natation…
Je faisais la nage du dauphin comme celui de la brasse.

J’ai connu des évènements.
J’ai fait de la boulimie.
Je me remets à marcher avec pour alibi à vouloir … :

  • me fabriquer un « herbier » !!!

Je délaisse volontairement le jogging.
Je suis en surpoids / obèse.
Je ménage mes articulations.
Effet secondaire aussi d’un accident de mobylette que je prends en compte.

Le coup de l’herbier est pour me forcer à sortir de chez moi, pour faire …: deux heures de marche !!!
Pour remuscler les muscles profonds, de soutien, du corps.

Pré-ménopause: mon ventre est devenu flasque +++++
+
2 Confinements

J’ai la morphologie d’une personne « âgée » depuis quelques mois !!

Je me fais depuis peu de la gym douce.

L’herbier est un prétexte!!!
Car je me culpabilise énormément de faire du sport/marche !!!
Car je me dis que je dois faire de l’administratif pendant ce temps-là!!!
Même si…
Constat que le sport / marche me permet de m’aérer l’esprit, arrêter de ruminer, trouver des idées ou réfléchir pour mes objectifs, …
Je suis alors productive par la suite sur quelques heures.
Mais de la production efficace +++

Et donc…
Ce qui me motive, me donne envie de bouger en 2021 est de me créer un « herbier » !!!
Par l’« herbier »: je m’oblige à marcher dans des endroits différents.
Pour casser un rythme qui serait alors celui de l’habitude/lassitude.
J’ai découvert une surprise !!!
L’herbier: c’est bien !!!
Mais…
Avant la tonte des arbustes !!!

J’ai été échaudée par la tonte récente !!!
J’attends les nouvelles pousses!!!