Spécialité culinaire de votre région dont vous ne pourriez vous passer?

Bonjour,

Une de mes collègues me parlait d’une spécialité culinaire de sa région qu’elle adore et qu’elle était vraiment contente d’avoir réussi à trouver dans notre ville d’adoption.
Venant du val d’Oise, je ne peux pas vraiment dire que les cerises de Montmorency me manque, mais un vrai bon croissant au beurre c’est vraiment l’un des rares plaisirs qui me manquent auxquels je pense encore après plus de 15 ans d’expatriation.
En fait, maintenan, ce qui me manque quand je vais en France, ce sont des tapas comme quelques croquetas à la terrasse d’un bar à 18h :sweat_smile:

Mais vous, de quel spécialité culinaire de chez vous ne pourriez vous pas vous passer ?

2 J'aimes

les huitres et le clafoutis!

1 J'aime

Oh miam, clafoutis à quoi ?

l’entrecôte sur le grill aux sarments avec des cèpes ramassés le matin :slight_smile:

4 J'aimes

Je pourrais m’en passer mais ça me fait toujours plaisir d’en manger : la cancoillotte, la saucisse de morteau et l’ortolan.
Par contre, le comté, les cerises à l’eau de vie et les biscuits de montbozon, même si j’en mange occasionnellement, je m’en passe facilement :joy:

2 J'aimes

cerise , bien sur!
on dit aussi:la mia

2 J'aimes

J’addoooree les fouéess par contre je peux aisément me passer du paté aux pruneaux :sweat_smile:

1 J'aime

Je crois que je n’ai jamais mangé du pâté aux prunes ! Faut avouer que sur le papier, ça ne vend pas vraiment du rêve :stuck_out_tongue:

Moi je dirais poulet sauce d’arachide avec des plantains frits et des bâtons de manioc. Mais en vrai, ça ne me manque pas vraiment, je peux cuisiner ça moi même (merci aux épiceries afroasiatiques). Et même si globalement, ils proposent un peu tous les mêmes plats, on a de + en + de resto africains (un peu dommage vu qu’ils ne sont pas tous originaires des mêmes pays). Mais c’est vrai qu’on a tous des plats un peu en commun.

3 J'aimes

Tiens je ne connais pas les fouées, qu’est-ce que c’est ?

Fouées ou fouaces, ce sont des petits pains qui gonflent comme des ballons quand on les cuit et qu’on garnit encore chaudes de rillettes ou de rillauds (des espèces de gros lardons mis en saumure puis grillés) ou de mogettes (des haricots blancs) en général (en Anjou en tout cas)

En gros, c’est (c’était) une manière d’écouler les restes de pâte à pain et de tester la température des fours avant d’enfourner le pain ^^.

3 J'aimes

Kouglof, spaetzle, mannelés, mettwurst, laverwurst, moricette, bretzels, choucroute, baeckhof, buttamües, quetsches, fleischkiechles, kiechle.

2 J'aimes

hum, à tes souhaits!

Ici, c’est beaucoup le fromage : brillat savarin, époisse, comté par exemple. J’aurais bien du mal à m’en passer !
Les gougères et le jambon persillé aussi : j’en mange pas si souvent que ça, mais ça m’embêterait de plus avoir l’occasion d’en manger.

Pour les plats, il y a le bœuf bourguignon, les œufs en meurette, le poulet Gaston Gérard, mais ça peut se cuisiner partout, et j’achète peu de viande de toutes façons, alors je pense que je pourrais m’en passer (mais ça fait plaisir de pas avoir à s’en passer quand même^^)

Les nonnettes (petits pains d’épices fourrées) me manqueraient un peu, même si j’en mange pas très souvent (c’est quand même pas donné^^).

J’ai envie de manger maintenant !

2 J'aimes

Suis embetee pour repondre car je pense que les seules choses culinaires dont je ne pourrais vraiment pas me passer sont les salades comme je les fais et le chocolat suisse.

En tout cas c est ma frustration quand je ne Suis pas chez moi

1 J'aime

Je n’ai pas de réelle spécialité culinaire dont je ne peux me passer mais j’avoue que de temps à autre grignoter qq biscuits rose me fait très plaisir (et une coupe de champagne :clinking_glasses: Aussi mais c’est clairement pas indispensable)

2 J'aimes

Hum, l’époisses… c’est un des meilleurs !
En plus j’adore ce coin de bourgogne.

2 J'aimes