Souffrir dans son corps

Coucou !

Comme beaucoup, j’ai beaucoup fluctué de poids durant toutes ces années.
Ces derniers temps, j’ai pris pas mal de poids, la, je suis stabilisée à un poids qui ne me convient pas.
Certes, il y a l’aspect esthétique mais il y a aussi l’aspect santé. D’un point de vue extérieur, j’ai beaucoup de chance car je n’ai pas de diabète, pas de cholestérol MAIS j’ai mal. J’ai fréquemment mal au dos/aux jambes/aux pieds. J’ai peu de souffle, je sens bien que niveau cardio/pulmonaire, je ne suis pas au top.
Et, est ce lié ou non mais je remarque que niveau alimentation, j’ai BESOIN de me faire plaisir systématiquement, à outrance.
Par exemple, je vais manger un repas qui me fait plaisir, a satiété, qu’il soit considéré comme léger ou non, je vais toujours vouloir plus de plaisir (chocolat ou chose sucrée) même si je n’ai plus faim/plus envie.
Tout à l’heure, et pour la première fois de ma vie j’ai réussi à trouver le point de satiété des ferrero rochers. Je n’avais jamais réussi.
Cela devient compliqué pour moi qui suit anti régimes car je vois bien que physiquement je souffre et du coup moralement je ne suis pas au top non plus.
Je n’ai pas tellement de questions ni de réponses attendues mais je crois que j’avais un peu besoin d’en parler.

Bises!

1 J'aime

Bonsoir Pilgrinette!!!

Là, il fait nuit tombée depuis environ une petite demi-heure.
Est ce que cela te dirait de,

  • te faire plaisir à te cajoler Toi?..

A dire que là: début de la soirée.
Assis toi par terre.
Mets des bougies allumées un peu partout dans ta pièce à des endroits pour.
A dire des endroits loin de ce qui est électrique, surface plate et large pour les bougies,…
Eteins tout ce qui est électrique.
En-trouve la fenêtre pour que l’air véhicule (car bougies allumées)
Et tu t’étends par terre sur ton dos, les jambes sur des oreillers, les reins bien plaqués au sol…
Avec ta main située sur le thorax, tu prends conscience du rythme de ta respiration actuelle.
Cela permet de se cajoler à se faire du bien à se reconnecter avec notre propre respiration…

Je fuis actuellement ce qui est électrique car douleurs oculaires et fatigue nerveuse de ce fait?..

Maintenant: le coup des bougies est pour donner une ambiance.
Une lumière faible et qui bouge par la mèche de la bougie permet de connaître là une ambiance qui fait du bien…

Par contre, si respiration ensuite intensive à inspirer de l’air, bloquer sa respiration pendant 3 secondes et ensuite souffler de l’air lentement, le plus profondément possible et en essayant en même temps à l’expiration à serrer le ventre vers son nombril et les fesses aussi en même temps, ceci lorsque l’on est étendu à 100% au sol et donc: bye bye les oreillers au niveau des jambes…

Je lis actuellement un livre pour les problèmes de digestion.
Personnellement: je me pause la question si je n’ai pas une descente d’organes car muscles de mon ventre absents et plus que absents?..

Le fait de t’écrire le topo de ce que je lis actuellement me permet de te le faire partager et aussi d’être ravie à pouvoir te l’écrire puisque cela veut dire pour moi que j’ai bien intégrer ma lecture d’hier matin,…

J’attends la note de la maîtresse d’école pour savoir si j’ai bien rédiger ou non?..

Et c’est du sérieux!!!

Les cousins sous les jambes sont pour sollicités le retour du sang des pieds vers le bassin.
Il faut le faire quotidiennement et non une fois tous les six mois.
Surélever ses jambes c’est faire un pied de nez à Monsieur Galilé et au centre de Gravité!!!

A dire que pour que notre sang puisse mieux aller du pied vers le coeur, il est obligé à aller à contre courant du centre de gravité lorsque l’on est debout.

Il existe des lourdeurs et fatigues ressenties lorsque notre circulation de nos veines n’est plus aussi efficace que avant…
Nos veines sont des vaisseaux qui permettent à notre sang d’aller des pieds vers le coeur.
Elles sont un peu différentes des artères car elles doivent lutter contre le centre de gravité…
A dire faire en sorte à ce que le flux de sang à aller de nos pieds vers notre coeur y parviennent, étape par étape, par la présence de valves qui permettent au sang à ne pas faire route arrière vers le sol…
Il existe aussi des contractions je crois des muscles au pourtour des veines pour masser les veines et donc: arriver aussi à projeter le sang de nos pieds vers notre coeur?..

Les veines ont besoin de repos et cela se manifeste aussi plus à compter de la ménopause.

La raison pour laquelle être étendue par terre avec les jambes surélevées du sol en étant détendues sur des cousins: cela permet de connaître du bien être, du relâchement, de la relaxation, de l’apaisement,…

Car les veines te disent: ouf!!!
On souffle dans le sens où elles ne sont plus aussi souvent sollicitées que d’habitude pour parvenir à véhiculer le sang de nos pieds vers notre coeur…

Le faire au quotidien permet pour les veines à :

  • se reposer,
  • se re-cicatriser si le diamètre des veines s’était élargi…
    Et donc si les valves ne pouvaient plus être aussi performantes que avant…
    D’où des ressentis de fatigues, lourdeurs des jambes,…

Le faire au quotidien à se reposer au sol et les jambes sur-élevées est important.
Ceci car les veines ne se recicatrisent pas en 24 heures ni en une semaine…

Pour la respiration profonde:
Tu es allongée à 100% au sol, et donc les jambes sont aussi au sol, allongées.
Pour la respiration profonde: le faire avec un brin de lumière quelque part et sinon: éteindre les bougies…
Afin de respirer, de respirer et de respirer de l’air qui soit le plus sympa possible à inspirer puis à expirer…

D’après ce que j’ai compris…
Serrer le ventre et les fesses en expirant c’est pour remuscler les muscles courts du ventre.
Restructurer les muscles de soutien de nos organes comme l’appareil digestif, le foie, la rate, le pancréas, notre appareil uro génital, …

D’après ce que j’ai compris: il vaut mieux le faire souvent que le faire le plus intensément possible.

Aller à son rythme.
Se reconnecter à notre propre corps.
Notre propre respiration.
Si on dort: nos muscles se ressourcent en oxygène car pas sous tension…

Bref!!!
Merci le confinement!!!
C’est du bon et rien que du bon à rester chez soi, pour ne pas prendre de risque de se contaminer à aller dehors, pour ne pas prendre le risque à contaminer quelqu’un si on va dehors, pour nous redécouvrir à comment restructurer nos journées à soi et rien que à soi; et bella ciao tout ce qui est TV, virtuel, jeux vidéo, téléphone, radios,…
Soit ce qui tape sur nos cellules nerveuses si trop souvent sollicitées pour et à terme: cellules nerveuses aussi fatiguées…

C’est sympa d’écrire…
Encore faudrait il se mettre la main à la pâte?..
Je sais que j’ai un poil dans la main à me faire du bien actuellement…
Pourquoi?..
Sûrement car frustrée à ne pas pouvoir sortir à ma sauce…

Aussi, l’entraide via ce site…
Cela pourrait il se faire?..
Ecrire déjà nos projets.
Ecrire aussi si projets effectués ou pas…
Ecrire pour garder le moral comme quoi: on avance!!!

Je réagis à celà car je ressens ce besoin.

Je connais les raisons actuelles qui me font ressentir ce besoin.

C est une réponse automatique et que je connais car elle a été longtemps la seule réponse que j avais à ma tristesse et à mes questionnements existentiels. J avais très peu de source de plaisir et les moments où je pouvais manger des aliments comme cela sont associés pour moi à de rares moment de plaisir . J avais la culpabilité qui venait après et ainsi de suite.

A une période de ma vie j ai eu d autres sources de plaisir et cela a été bien plus simple. J avais découvert aussi la satiété et ça c était génial.

Je pense avoir identifié pourquoi je ne peux pas supprimer ces sources de plaisir (qui me font reprendre le poids perdu) mais de le savoir ne me fait pas arrêter. Ce qui m aide c est que je me dis que de me traiter durement ne m a jamais fait maigrir, par contre cela me donne encore plus de troubles alimentaires, donc J accepte.

Mais je sais que c est pas évident de passer un certain poids pour les douleurs que ca peut engendrer dans certains endroits de notre corps. Je dirais que c est en augmentant les muscles que ça aide à supporter, mais le confinement n aide pas à garder la masse musculaire.

J ai la chance d avoir un tapis de marche, donc ça aide pour les muscles des jambes.

Ce que je retiens de ce que tu as écrit est que tu as réussi à ressentir un sentiment de satiété avec les Ferrero rocher. Peut être reprendre une pleine conscience quand tu manges ce genre d aliment, plus lentement, reposer l aliment.

Je ne le fais plus ça par exemple, alors que je le faisais avant, donc je vais essayer de le refaire du coup.

Quoi qu il en soit, Je compatis à cette souffrance que tu décris.

Et je te félicite d avoir réussi avec les Ferrero rocher, c est une belle première fois !

1 J'aime

MON POIDS ME FAIT AUSSI SOUFFRIR, MAIS PLUS ENCORE LA SEDENTARITE:activite donc douce pour moi, mon hyperacousie me privant de sport et de gym:menage , marche dans la maison, danse un peu devant des clips …LES kilos pesent sur le corps , c’est indeniable

Merci pour vos réponses les filles :kissing_heart:.

Je pense effectivement que plusieurs choses se jouent. Physiquement, clairement, je ne suis pas en forme mais effectivement, Saralou, le point sur la quête de plaisir est je pense primordial, comme si c’était une volonté d’avoir des shoots quotidiens à travers de la nourriture.
Quand je regarde les périodes durant lesquelles je n’avais pas ce besoin, et par la force des choses durant lesquelles j’ai perdu du poids/je vivais mieux dans mon corps point de vue santé, je remarque que c’étaient des périodes « hyper actives ».
Et je me suis souvent demandé si je n’étais pas une « hyper active » refoulée d’ailleurs. Même si je n’ai pas un besoin de me défouler physiquement, j’ai besoin de toujours occuper mon esprit.
Je fais une psychothérapie depuis presque 5 ans. La, ça s’est arrêté à cause du covid, la psy m’a proposé des séances en télé consultation mais j’ai refusé, j’y ai encore pensé cette nuit : quand je vais en séance, il y a la démarche, je me mets en condition pendant le trajet, dans la salle d’attente, c’est un lieu « pour la thérapie ».
La télé consultation, en plus du fait qu’il y ait les enfants+ le mari à la maison, ne me permet pas de me mettre en condition, de me concentrer. Car au final, j’ai l’impression que dans ma tête il y a tellement d’infos de choses qui tournent comme des satellites qu’il me faut une concentration énorme pour focaliser sur les pensées importantes et enlever les pensées parasites.

1 J'aime

Comme je te comprends Pilgrimette. Etant un peu dans la même démarche que toi, je n’ai pas de solutions ou de conseil a te donner. Mais je suis de tout coeur avec toi.
Si tu as l’impression que les choses se bouscule dans ta tête et qu’effectivement la télé-consultation ne t’es pas possible, tu peux essayer d’écrire, sans censure, sans retenues. Soit tu écris et tu garde, soit tu jettes. Juste pour que tu puisses continuer le travail amorcé en thérapie.

1 J'aime

Ces derniers mois, j’avais trouvé un dérivatif à connaître du plaisir via de la :

  • nourriture affective…

Et donc: m’occuper des chats du quartier comme s’ils étaient les miens sauf que ils ont chacun leur proprio pour la nuit et pour la journée, je les vois.

Cela m’a permis de ne pas rester chez moi, de me forcer à me socialiser ,…

Maintenant: j’ai eu un « capital temps dispo » pour.
Chose qui n’est pas faisable pour tous.

Merci les filles !
Moralement, ça va un peu mieux. J’essaye de me reconnecter à mes sensations.
Physiquement, j’ai toujours des douleurs. J’ai ressorti la wii fit depuis une quinzaine de jours et j’essaye de m’astreindre à en faire minimum 30 minutes par jour.
Je m’efforce donc à faire travailler mes muscles, je cours, et en fait je me prends au jeu de vouloir faire toujours mieux.

3 J'aimes