Scotland est le premier pays à proposer des protections hygiéniques gratuites

Enfin, un pays décide de se lancer pour aider les femmes.
J’ai eu dans ma vie des périodes difficiles financièrement, acheter des serviettes ou des tampons ( même en utilisant une coupe j’avais besoin des autres protections), acheter ce genre de produits ( qui en plus avaient une taxe « Luxe ») devenait complexe.
Pour les femmes qui sont dans la rue, la cup n’est pas une solution.
Alors je suis contente de voir qu’un pays se remue enfin.

3 J'aimes

Bonne mesure qui j espère fera écho dans d autres pays.

2 J'aimes