Qu'est-ce que vous aimez le plus chez votre compagnon?

Parfois avec le temps et les tensions ont peut oublier pourquoi nous avons choisit cette personne qu’on aime temps.
Alors parce que c’est toujours bon de se souvenir, je serais vraiment heureuse si vous décidez de partager avec nous tous les raisons pour lesquels vous aimez et avez choisit votre partenaire ?

J’allais répondre une connerie mais je me suis dit que j’allais attirer des gens chelous :joy:
Non, sérieusement, il a un caractère plutôt tempéré et bonne pâte pour supporter la tornade que je peux être.
Il est travailleur, gentil, la tête sur les épaules et il adore faire les magasins.
Il a l’esprit meute aussi qui me correspond bien.
Et il est plutôt altruiste avec sa famille.

4 J'aimes

Il est gentil, drôle, travailleur, et il m’épate encore parfois sur divers sujets :heart: et il me supporte, ce qui est quand même une super qualité.

Et puis il a des yeux rieurs qui me font toujours le même effet :heart_eyes:

5 J'aimes

Ahah je vois très bien de quoi tu parles,on y a beaucoup travaillé ces derniers mois.
Il est tétu mais pas borné et sait me cadrer quand je vais dans tous les sens^^

Il est travailleur, généreux, il a le sens de la réalité!il ne promet jamais la lune de peur de décevoir mais il sait où il va!

Son sourire me fait toujours craquer même quand je fais semblant d’être en colère😁

3 J'aimes

J aime beaucoup de choses en lui.

En premier lieu C est quelqu un sur qui j ai toujours pu compter dans les moments difficiles.

Il est un peu soupe au lait et impulsif,mais c est un très gentil garçon avec des grandes valeurs humaines et morales, malgré le fait qu Il ne sait pas toujours maîtriser les mots, comme c est les actes et pas les mots qui comptent pour moi, c est idéal.

Sa priorité c est la famille qu il a créé.

Il m aime comme je suis, autre grande qualité.

Je l aime énormément et il est aussi ma priorité !

3 J'aimes

Ce que j’aime chez lui?
Déjà qu’il me permette de rester qui je suis et en mieux même! Là ces derniers jours nous avons pas mal discuté sur les décisions prises (mon volontariat pour l’éducation nationale, ce qu’on fait pour les voisins, le contact avec nos parents) et on est clairement partenaires, sur la même longueur d’onde et fiers l’un de l’autre.
Nous avons changé de vie ensembles, grandis ensembles sur la seconde partie de nos vies. Nous y sommes arrivés ensembles et je suis fière de lui, de nous de ce que nous avons pu faire ensembles.
J’aime son honnêteté qui fait que les choses avec lui sont généralement simples. Ça change tellement des autres partenaires que j’ai eu!
J’aime le papa qu’il est. Prêt à jouer, à lire, à langer/baigner/soigner (il c’est fait hurler dessus pendant quasi 2H pendant quasi 2 mois tous les soirs en rentrant du taf par p’tit Lu sans broncher).
Il sait me faire sentir bien autant dans ma tête que dans mon corps, je déteste quand il me prend en photo mais quand parfois il me les sort ça va et je m’accepte un peu plus…
Ses yeux qui rient ça me fait craquer à tous les coups…
Sa mono fossette qui se creuse à chaque fois qu’il dit une connerie et essaie de rester sérieux… impossible de bluffer pour lui je le repère direct! ^^

2 J'aimes

Pouvoir communiquer avec lui!
Et prendre plaisir à le découvrir!!!
C’est nouveau pour moi!!!
A dire à apprendre à me taire pour qu’il puisse s’exprimer et de là que je puisse le découvrir Lui.
Beauté suprême à découvrir une personne!!!

De plus, j’aime le cajoler mais,…
J’ai compris que je ne me sens pas du tout apte à vivre en couple pour l’instant…

Il est mon amant.
Je n’arrive pas du tout à me projeter à vivre in vivo avec lui ou quelqu’un d’autre en ce moment.
J’ai un besoin à me redécouvrir important.
Cela me fait du bien de défendre ce besoin là.
Celui de me restructurer dans mon quotidien, mon chez moi.

Vivre avec quelqu’un en ce moment serait vécu pour moi à de la « cohabitation forcée » et non à une relation de couple.
Je le lui en ai parlé.
Il est au courant et le comprend aussi très bien à pourquoi j’ai un besoin important à avoir mon chez moi et rien que mon chez moi.

4 J'aimes

Et pour Lui, il aime de moi mon humour, dérision ou sarcasmes qui désarçonne le public
Public, qui ne se souvient plus de Raymond Devos, de Fernand Raynaud, de Coluche,…

Il aime que je ne sois pas sérieuse sur les critères de beauté sommée par l’industrie de la mode.
Il aime que je m’assume et que je m’aime.

Il aime que je n’ai pas de problème avec ma morphologie.
J’aime écouter Brigitte Lahaye.
J’aime l’aimer, avoir un relation amoureuse avec lui.
Plaisirs des sens.
Plaisirs sexuels.
Il n’existe pas de tabou et pas de relation imposée de l’un sur l’autre mais en accord l’un de l’autre.

3 J'aimes

@ClapotementsFurieux c’est une belle relation que tu décris, profite
Il est essentiel de se connaître, de savoir ce que tu veux toi pour pouvoir vivre en couple.
Ton amant l’a compris et le respecte, il a l’air bien cet homme :wink:

1 J'aime

Oui!!!

C’est un homme Grand pour moi!!!
A dire qu’il a beaucoup de qualités en lui!!!
Je lui ai dit ma surprise au sujet de ses qualités par rapport à comment il les vit!!!
Pour les qualités de sa propre personne:
Soit il n’a pas conscience de ses qualités à lui.
Ou bien s’il en a conscience, il a peur de les prendre en compte pour étant du réel et non de l’entourloupe.
Il connaît et a connu une sous estime importante de lui, de ses capacités, de ses valeurs…
Encore en 2020.

Il sait que lorsque je dis un compliment à quelqu’un, ce n’est pas dans le but de complimenter la personne; ceci pour l’amadouer ensuite!!!;
Mais pour : définir ce que je constate de la personne en question.
Définir, cela fait du bien.
Et pour chacun.

Il sait aussi que je suis butée, une « résistante passive » dans le sens où la liberté d’expression existe et je la respecte.
Aussi, même s’il existe un désaccord avec une personne et que cette personne ne veut pas en découdre pour autant, (car pour cette personne, elle le vit comme était son « honneur à sauver »!!! )…
Je la laisse blablater.
Je la laisse s’exprimer.
Je la laisse « délirer ».
Lorsqu’elle est à bout de souffle car elle parle à la finale plus à: « à elle-même » que le fait de parler à quelqu’un,… d’être dans un dialogue avec une personne …
Vue que il n’est pas question pour elle que je dise pourquoi je suis en désaccord avec elle;
Alors:…
Puisque je la laisse blablater…
Et à terme, elle est fatiguée.
Fatiguée car il n’existe pas de répondant.
Fatiguée car énervée pour elle, de ne pas pouvoir imposer ses volontés,
Et bien, elle est fatiguée, elle est en colère car son mode de « communication » ( communication face à elle même pour qu’elle se sente exister) est d’imposer sur l’autre et non de dialoguer avec l’autre.

Elle est fatiguée
Elle n’a plus rien à dire.
Fatigue + Fatigue =>
Je fais mon chemin…

Récemment, j’ai compris que mon conjoint a peur du « quand dira t’on », ou bien voudrait « imposer ses volontés/caprices », car volontés pour lui à ce que j’achète un truc.
Truc soit disant, pour moi et en fait, il lui était difficile pour lui de me dire qu’il voudrait jouer de la vidéo, ceci: chez moi…

Pour le quand dira t’on à la « fnac », j’utilisais l’humour improvisé face au vendeur conseil de la Fnac, et mon conjoint a eu un besoin de se mettre à l’écart et de faire du :

  • mise à l’écart,
  • du comme si: on n’était pas ensemble dans la vie intime …

Après cette position où il a voulu se décaler d’une scène ubuesque où chacun a aimé rire…
J’ai demandé à mon conjoint, ceci en dehors de la fnac, à pourquoi: " il avait fait : de la valse sur place?.."

J’avais compris qu’il avait mal vécu à assumer lorsque je fais de l’humour et pour lui: peur de s’affirmer comme étant mon conjoint face à de l’humour ubuesque, farfelu, inattendu…

Il m’en a parlé.
J’avais bien perçu ce moment là qu’il ne savait pas s’affirmer en public comme étant mon conjoint et pour autant: heureux comme un pape lorsqu’il n’existe pas de témoin pour lui…
Je lui ai demandé alors… à m’instruire sur: « de la valse à une place sur place »…
Et pour plus tard, m’instruire à: « du tango » lorsque cela risquerait de ne plus être un gêne ressentie pour lui , mais une gêne mal vécue et à une autre ampleur…
Message codé entre nous deux.

Pour le caprice « non officiel », caprice « masqué », difficulté pour lui à nommer, parler, définir ce qu’il voulait que j’achète…
Je ne lui ai pas posé de question.
Il a compris que même si le « vendeur conseil » et lui, voulaient que j’achète un truc à la con hyper cher…
Ils se sont exprimés.
L’un et l’autre.
A bout de souffle…
Il ont compris que je reste lucide.
J’achète avec mes sous ce dont j’ai besoin.

Il sait que je suis butée.
Il sait que je suis souple en gym.
Il sait que je suis ouverte au dialogue.
Il sait que je peux être en colère.
Il a compris et me l’a dit que sans que je le veuille, j’ai évolué tellement vite dans ma vie question comportement, que maintenant…
En 2020, lorsque je dis non.
C’est non.
Et je ne m’énerve pas dessus…

Mais mais pour les gens du quartier (qui veulent que je n’ai pas évoluée et dans le bon sens); alors ils se mordent leur doigt et tant pis pour eux.
Des personnes qui ne veulent pas prendre en compte de refus de ma personne alors qu’ils l’entendent, le sont au courant,…
Ils découvrent après que pour leur futur: « il ne faut pas jouer avec le diable »…
A dire que je me défends.

Je suis pour la liberté d’expression.
Je suis pour le respect et la tolérance de tout à chacun.
Je suis contre à devoir m’adapter à des trucs que je ne veux pas vivre…

Le confinement est pour moi comme une période qui me permet de savoir où j’en suis et lui aussi de lui pour moi et comme on le vit chacun à distance l’un de l’autre?..

Et puis:
Grands Mercis que ce nouveau site existe!!!
Cela fait du bien d’avoir fait du ménage.