Prenez vous des décisions facilement?

Bonsoir,

On ne propose de changer de campagne dans mon travail, forcément cela veut dire que selon mon choix, les conséquences ne seront pas les mêmes.
Sauf que seul le futur me dira si le choix que je m’apprête à prendre est le bon.
J’avoue je flippe un peu et j’ai reculé autant que possible le moment de rendre ma réponse.
Parfois c’est facile de prendre une décision, d’autres fois c’est un peu un saut dans le vide et dans ce cas j’ai un peu plus de mal à sauter le pas (même si en fait j ai déjà pris ma décision.

Et vous, vous êtes comment face aux prises décisions ?

Je suis entrain de me poser la même question!!!
Je me pose la question!!!
Et: plus je me la pose, plus je me bloque à prendre une décision!
Dans le sens où: j’ai envie de …
Et, à la finale??? …
Je n’ose pas enclencher le pas…
Ce qui fait que je ne fais … : rien !!
Pas de changement de pris.
Actuellement: je me pose la question.
Je ne franchis pas le pas.
Période instable + Fatigue nerveuse = « Stand By » en ce moment.

Actuellement, je lis une biographie où une personne, par son job, devait être mobile.
Changer de région tous les trois mois au début de sa carrière.
Puis; elle a pu obtenir un lieu fixe pour le même job au bout de plusieurs années…
Elle en parle comme quoi, comme « elle aime l’être humain ».
Le fait de déménager tous les trois mois: c’était pour elle une occasion à pouvoir découvrir.
Et encore découvrir, de nouvelles têtes, de nouveaux contacts, de nouvelles relations de voisinage, de ville ou de campagne…

C’est ainsi que je me suis dit que, pour elle : « c’était du facile » car elle ne se mettait pas de « frein/blocage dans sa tête » mais "comme une opportunité à trouver encore du nouveau dans les relations humaines!!.. ".
Soit un but/loisir/plaisir qui la motivait.

Ce qui est surprenant est que ce n’est pas, par son job qu’elle aime l’humain, mais l’opportunité de changer de lieu de travail lui permet de s’enrichir, à voir de nouvelles têtes, de nouvelles relations humaines, MAIS: en dehors de son travail !!! …
Car…
Son job à elle a été…
Un job qui existait chez son grand père…
Soit …
Inspectrice des impôts !!! …
Elle aurait voulu être … : Psychologue !!! …
Elle a eu l’opportunité de faire sa carrière dans les chiffres en tant qu’inspectrice des impôts…
Inspectrice des impôts est un job alimentaire pour elle qu’elle n’aime pas du tout l’effectuer du fait de la fonction de l’inspecteur des impôts …

Elle a choisi de faire à la finale :

  • 80% de son temps professionnel comme inspectrice des impôts.
  • 20% de son temps professionnel comme auto-entrepreneuse d’ « éleveuse de chats » !!! …

Elle y écrit que la misère des relations humaines est forte.
La passion pour les chats est importante pour elle, son mari, ses enfants.
Elever des chats pour les vendre avec une sorte de suivie /contrat de vérification de bientraitance pour l’animal via le vétérinaire, …
Elle fait son réseau social.
Même si auto-entrepreneuse d’éleveuse de chats n’est pas du tout rentable (elle en sait quelque chose: elle est inspectrice des impôts = elle connaît les chiffres) .
Par contre, c’est l’une de ses raisons de se lever le matin.

PS: le début de sa carrière à elle était en 1996…

J’ai pris ma décision et accepter la proposition de changement dans mon travail.
Donc je reste dans la même entreprise mais pas dans la même campagne.
Ce qui veut dire changement de lieu (de maison à bureau) nouvelle formation, nouvel univers et nouvelle dynamique.
Je suis triste de quitter mon équipe mais contente de cette évolution même si je sais que ce ne sera pas facile au début.

@ClapotementsFurieux ne rien faire c’est aussi prendre une decision. Cela veut dire aussi que tu te poses en spectateur et que tu laisses la vie et les autres prendre les decsions.
Parfois ne rien faire c’est aussi une bonne décision, on a pas toujours besoin de faire des changements.

Dans mon cas, je sentais depuis janvier que j’avais besoin d’un mouvement. Mon choix a été difficile car je pouvais choisir entre 2 nouvelles voies très différentes dans mon entreprise… et forcément c’est un pari.

1 J'aime

Oui!!!
Inertie
Tétanie
Procrastination
Décider.

Récemment: j’ai fait un topo de mes évolutions …
Besoin pour prendre conscience de mes avancées.
Arrêter de râler comme si je n’avais rien fait (car frustration forte de vécue à avoir l’impression de ne pas voir le bout du tunnel…)

Surprise en moi alors à constater que j’ai beaucoup avancé.
Même si actuellement: pas de job.
J’ai fait beaucoup de démarches autres.
La première: rompre, couper les ponts avec les personnes du passé.
<=>
Assurer de ce fait ma Sécurité.
Ce qui est énorme pour moi.

La deuxième: me prendre en main question paperasse.
Cela faisait bien du 40 ans de paperasse à trier, jeter, archiver…
Il en reste encore à effectuer…

Le troisième: question santé, me sociabiliser en « travaillant par de l’auto-formation ludique dans un parc. » => Perte de poids de façon « naturelle » => Reprise de l’envie à prendre en main ma personne par du chant à capella…
Chanter => oxygéner le cerveau => refonder les synapses du plaisir, détente => diminution de l’anxiété + découverte de l’ampleur de sa capacité thoracique à exister => volontés d’aller de l’avant => meilleure facilité à me prendre en main, me concentrer, mémoriser, raisonner, … + volontés maintenant à effectuer de l’exercice physique. (Depuis le printemps 2020: gymnastique douce qui a déjà démontrée son impact positif!!)

Avant Septembre 2019: j’étais dans une sorte de laisser-aller.

On est en Février 2021.
Je suis inscrite chez Pôle Emploi depuis peu.
J’ai postulé, mais pas beaucoup.
La semaine prochaine: atelier pour cerner au mieux le secteur où je pourrais candidater.

Je me booste le moral en lisant des biographies via des livres de la bibliothèque.
Volonté intrinsèque de me donner le moral, par des exemples de lecture…
Exemple:

  • Des personnes ont su s’adapter face à tel type d’évènement et pourquoi et comment…
  • Etre face à la réalité <=> descendre les pieds sur terre…
    <=>
    Le monde où tout est beau et parfait n’existe pas et n’a jamais existé et n’existera jamais.
    Dans mon fort intérieur:
  • « l’homme peut être un loup pour l’homme ».
    A dire que notre aspect primitif animal revient au galop lorsque besoin.

Et donc?..
Depuis peu, quelques mois à peine:
Volontés d’apprécier aussi le Présent au Mieux.

Le WE: me faire plaisir à rompre le rythme de la semaine pour marquer un rythme dans le planning, une cadence, et de là, avoir l’impression d’avancer dans le temps… (pour mes démarches)
=>
Chanter a capella est fini depuis le premier confinement.
C’était en 2018/2019 plutôt.
Septembre 2019: début des tris, …
Depuis Septembre 2019: démarches administratives…
Lors du Brexit et des élections américaines, je me suis instruite sur un secteur inconnu.
J’ai constaté jusqu’alors savoir assurer.

J’avance.
Pas à pas.
Existe souvent de la procrastination à mon goût.
Car

    1. les tâches à effectuer sont immenses question quantité => je me mets « la barre des objectifs de la semaine trop haut… » (car volontés d’avancer) => sensation de ne pas avoir pu y parvenir à 100% à la fin de la semaine => frustration et donc procratination…
  1. insécurité de notre époque question économie et sanitaire =>
    =>
    Moral en berne alors.

Lorsque moral en berne: volontés à me motiver, me trouver un objectif qui me donne envie d’avancer !!!
Cela fait depuis plusieurs mois que j’essaie de me découvrir là dessus.
J’ai mis hier un post là dessus…
Au niveau des loisirs.

Volontés de pouvoir voir du monde, en effectuant un plaisir commun.
Ex:

  • Marcher,
  • Danser,
  • Perdurer ma gymnastique douce dans l’intention à pouvoir escalader dans le futur…
  • La passion pour les chats du quartier, …
1 J'aime

Dans ma question à déménager ou pas pour trouver illico presto un job:

  • Je me suis dit de procéder étape par étape.
    Si je suis recruteur: il existe quantité de personne à candidater illico presto = la concurrence pour trouver un job est forte.

=> Volontés d’étudier le marché du travail « actuel ».
Entre Février 2020 et Février 2021: y étudier les évolutions qu’il y a eus.

Tu sais, je suis sur le principe de « un pas à la fois »
En septembre dernier, j étais sur le point de devoir vendre toutes mes affaires pour quitter l’Espagne quand j’ai trouvé mon job.
Le changement de vu était énorme pour moi, quand je regardais tout je me sentais prise de vertige et hop tétanie … bref j’ai changé d’attitude.

J’ai commencer à me faire une liste de ce qui était le plus urgent, le plus important, j’ai avancé un pas à la fois.
Je fais donc cela depuis septembre et j’avance doucement mais sûrement.
La route est longue pour réparer les dégâts du au premier confinement et trouver un équilibre mais tout est plus stable et fluide maintenant.
Un pas à la fois :slight_smile:

2 J'aimes

Oh que non je ne prends pas des décisions facilement^^
Je suis en constante hésitations et c’est même devenu une blague autour de moi. J’évite autant que possible de faire des choix. C’est pire pour les petits trucs. Sur les grosses décisions, en général, c’est plus clair pour moi (quoique), à voir selon les situations évidemment, selon les conséquences etc…