Non binaire ...TRIGGER WARNING poids

je me looke volontiers en homme , c’est pratique , plus confortable pour moi dans mon quotidien, plus resistant aussi c’et mon style, ca correspond aussi a ma morpho (carrure , corps bien plante ), je porte aussi du ample , par confort , et c’est seyant sur moi , et si je porte des pieces feminines, c’est que cela convient mieux parfois : coupe, confort, details…tailles.(chaussures , par exemple), ou alors mes vetements et accessoires sont mixtes

…j’ai souvent ete raillée a cause de ca, on m’a jugee complexee, car je en montre pas mes formes, en cela mon corps n’est pas sexualisé ,par l’habillement , je n suis pas une vraie femme , selon certains car je ne mets pas ma poitrine en valeur

du fait de mon handicap, la coquetterie est secondaire , je pense surtout a adapter mes soins de toilettes afin de ne pas avoir mal, je ne tolere pas le maquillage, certains cosmeto,majorent mes vralgies faciales , ce n’est pas compris :je en vais chez le coiffeur, donc, je me laisse aller, les hommes ne seront pas seduits par moi, car ils preferent une femme maquillée…

tout cela ca fait une grosse boule dans mon coeur , et ces reflexions ont commence a 18 ans :j’ai un certain look, adapte a mon hyperacousie,(homme ou femme) mes douleurs, un certain corps qui ne rentre pas ds les vetements en boutique , une joie de vivre , et on m’a bien culpabilise la dessus et devalorise !alors a 20 ans, 1er regime , et je n’etais pourtant pas grosse (57 kg)pour etre filiforme donc porter des fringues feminines, et en finir avec mes looks garcon manque dont j’avais honte , on avait fait que j’ai honte de moi …j’ai maigri pour porter des vetements plus feminins, mais surtout pout me rendre a l’image qu’on attendait de moi ; maigre pourtant, ce n’etait pas, plus moi !plus feminine dans mon habillement non plus, comme une trahison envers celle que je suis reellement

le desir, l’attirance d’un homme pour moi me rend mal a l’aise , car je ne considiere moi mm pas mon corps comme un objet de desir , je n’ai aps un ressenti sexualise de lui , je ne le vet pas en consequence , hors, mon corps est en lui meme tres genré fille (seins, hanche , fesses),et cela m’a longtemps mis mal a l’aise , comme un paradoxe, on voit en moi une fille, mais je suis non binaire , ou gender fluid, nee de sexe feminin, mon genre est different de mon sexe (dans mon habillement ds mon pseudo litteraire …),

il y a depuis un an, depuis que j’ai decouvert , le mot non binaire, C’EST comme un eclairage, sur celle-celui que je suis , et j’ai commence a perdre du poids, sans rien faire de particulier …un poids s’est ote, celui des reflexions matraquée, et oppressives

voilà, je tenais a vous dire tout ceci, et c’est aussi ma raison d’etre ici parmi vous , biz!pour en savoir plus , video:

4 J'aimes

Est-ce que depuis que ce terme existe et que le grand public en a connaissance, tu remarques plus de tolérance, compréhension, moins d’injonctions ?

Quand les dictionnaires Larousse et Robert décident de faire entrer des termes d’actualité dans leur répertoire, ça pourrait être un acte militant ?

je pense que une revolution, un acte militant ,commence par la langue francaise , mais la theorie du genre est mal comprise, on pense a confusion du genre , fin de l’espece humaine, sexe different de genre est encore mal compris et mal tolere, c’est du moins ce que je constate sur les reseaux ; ou alors on dit que c’est un phenomene de mode …

sur le precedent forum, j’etais en pleine interrogation concernant le gout des hommes pour les femmes feminines, et mon eventuel rejet , de leur part , a cause de mes looks masculins (je recherchais à l’epoque la validation masculine )les reponses ont ete classiques, les hommes preferent les femmes feminines, habilles toi en fille , fouille ds le site pour trouver des idees pour t’habilr fille, bref, mon probleme etait tout autre :je suiS genree garcon ou fille , comment est ce vu dans le domaine de la seduction, ou des relations sentimentales .j’avais besoin de reponses tellement j’etais en plein doute et mal a l’aise par rapport a cela ;mon vecu n’a pas aide, mes boys friends m’ont vue comme une poupée a habiller , a transformer …ce fut pour moi, une violence, une oppression …mais en irl, je constate encore que s’habiller en homme, pour une femme, c’est mal vu et incompris , c’est montre du doigt alors que ce pourrait etre vu juste comme un choix vestimentaire ou une extravagance …je precise aussi , si un jour, je dois participer a une ceremonie, je porterai une tenue d’homme, avec des dessous feminins!!!