Machisme quotidien

Bonjour,

En tant que femme, je vois encore trop souvent dans mon quotidien des exemples qui prouvent que certains hommes même dans notre société qui se dit « civilisé » continuent à nous considérer comme des êtres de seconde classe.

Les deux derniers exemples auxquels je pense :

  • Un homme charmant, éduqué et avec des bonnes manières respectueuses qui voulaient commencer une « relation » avec moi mais ne me posait des questions que sur des sujets qu’ils considéraient féminin comme la cuisine, savoir si j’étais câline, mes relations avec ma famille … mais lui me parlait d’art, de psychologie, de politique … sans jamais vouloir connaître mon avis.
    Bref charmant peut-être mais un peu trop archaïque dans sa vision de la femme pour moi.

  • Mon autre exemple, tout autant réelle que le précédent n’est pas du tout charmant mais super irritant depuis ma position.
    Il s’agit du cas du fameux collège (dans mon cas pourtant très jeune mais l’âge n’est pas toujours lié au machinisme) qui ne prenait jamais en compte ce que je disais, à moins qu’un autre collègue homme vienne appuyer mon propos.
    Cette attitude outre le côté irritant et un vrai souci dans le cadre du travail, cela fait perdre du temps à tous le monde et ce n’est pas constructif.

  • 3ème exemple qui me vient à l’esprit. Le « fiancé » d’une personne proche que j’ai donc dû revoir trop souvent qui avait une idée très précise sur la place de la femme.
    À l’époque je vivais dans une petite ville de bord de mer, pas mal de gens allaient sur la promenade et j’avais vu des mamans en rollers avec leurs bébés dans leurs poussettes.
    Pour lui ces femmes étaient folles, immature et un danger public :triumph:
    Juste parce que lui ne sait pas faire de patin à roulettes et qu’il imagine une situation catastrophique qui d’ailleurs n étaient pas réaliste vu la promenade, ne veut pas dire que ces femmes ne sont pas capable de maîtrise et de protéger leurs bébés.

Je ne sais pas si mes exemples sont claires :sweat_smile:
Quoi qu’il en sait, je propose d’utiliser ce sujet pour partager les exemples de machisme et autre « mansplaining » que nous subissions au quotidien.

1 J'aime

Alors dans ma vie actuelle, comme j ai une vie un peu en retrait je ne subis pas de machisme.

Par contre, dans ma jeunesse, j en ai eu. En effet, je viens d une région où on a accordé le droit de vote aux femmes que dans les années 70 (On avait le droit pour les votations fédérales mais pas cantonales😲).

A l école, il y avait les cours d éducation ménagère pour les filles et bricolage pour les garçons. Je détestais cela et j étais par principe nulle dans toutes les activités dites féminines (cuisine, repassage, nettoyage etcc.).

Au moment de la remise des bulletins de note, le directeur m appelle et me dit “Mais enfin vous n avez même pas la moyenne en éducation domestique, vous n allez jamais trouver de mari !! (j avais 14 ans). J ai répondu du tac au tac " je préfère ne pas me marier s il faut faire tout cela pour se marier” résultat "impertinence et j ai été collée plusieurs samedis.

3 J'aimes