Livres pour enfants grossophobes

Bonjour, l’autre jour j’étais au salon de thé avec mon fils. Alors c’est sympa car il y a un petit coin pour les enfants avec des jeux et livres. Et puis, il m’a demandé de lui en lire un qu’il avait choisi. C’était en gros l’histoire de Winnie l’Ourson qui avait mangé du miel par gourmandise tant et si bien qu’il finit par rester les fesses coincées en ressortant par le trou de l’arbre de Coco Lapin. Ensuite, il devait être privé de nourriture pour maigrir et ressortir de son piège. Je n’ai pas eu le coeur d’arrêter de lui lire cette histoire qui me gênait, heureuse qu’il écoute attentivement une si longue histoire.
J’ai déjà eu affaire au même type d’histoire une autre fois avec Léon le Bourdon des drôles de petites bêtes d’Antoon Krings, où Léon est vu comme un personnage fermé, qui ne partage pas, et qui mange beaucoup pour combler son manque d’amis. Lui aussi reste coincé les fesses dans la porte…mais il n’est pas question de le laisser s’affamer, cette fois.

Qu’en pensez-vous ? Est-ce innocent ?

1 J'aime

Alors pour moi cela n est pas innocent et cela véhicule des jugements et des stéréotypes.

Comme il y a des livres qui véhiculent d autre clichés.

2 J'aimes

Je savais bien que j’avais raison de ne pas aimer Winnie l’ourson.
Blague à part ce personnage m’a toujours mis mal à l’aise ce côté pas malin, toujours en train de manger m’a toujours fait penser à une mauvaise caricature.

Les livres sont une façon d’apprendre des choses aux enfants et s’ouvrir leur imaginaire.
Alors oui c’est important d’apprendre qu’il faut se donner des limites et que trop d’une bonne chose peut avoir des conséquences négatives
Mais la solution dans cette histoire est en effet jugeante et un peu grossophobe.

En as tu reparler à ton fils ?
Penses tu glisser un mot au patron du salon de thé ?

1 J'aime

J’ai dit à mon fils que ce n’est pas vrai, on ne peut pas se coincer les fesses comme ça. Je n’ai pas envie d’en dire plus à son âge. Je préfère lui donner à manger varié, y compris des douceurs quand c’est la fête, parce que se sentir exclu sur la nourriture est très difficile pour un enfant, j’en sais quelque chose, et là il demande à manger comme et avec nous.

Et oui je n’ai jamais aimé Winnie l’ourson non plus, pas super fan de Disney de toutes façon.

Pour la gérante, tu as raison, je lui en parlerai la prochaine fois.

2 J'aimes

Je ne suis pas encore tombée sur un livre comme ça. Pourtant il en lit énormément mais c’est nous qui les choisissons donc forcément…
C’est sur qu’au salon de thé tu ne t’attends pas à tomber là dessus! oO
Et en effet à 2 ans c’est dur de revenir dessus beaucoup plus tard et parler sur le coup on ne sait pas toujours (enfin perso il y a des fois où je reste bête et voilà, les bons mots me viennent biiiiien plus tard ><).
Je ne trouve pas ça innocent non plus, ça me rappelle quand j’étais gamine et que j’ai été abonnée au club de Barbie pour mon anniversaire par une tante (je n’avais rien demandé) et que le 1er truc que je reçois explique à des gamines de 6 à 10 ans que c’est mieux de manger un yaourt light avec une pomme coupée dedans au gouter… enjoy! C’était truffé de trucs comme ça dans lesquels je ne me reconnaissais pas et ça m’avait vachement perturbée/ turlupinée parce que je me disais que j’étais pas normale (je n’étais même pas grosse à l’époque juste potelée ce qui est bien trop dans l’univers de Barbie). je ne lui ressemblais pas (comme toutes les fillettes me direz vous!) et je n’avais pas du tout les envies/besoins décrits dans ces livrets (trouver une belle robe, manger léger, bien me coiffer etc etc…). je crois que j’avais 7 ou 8 ans.

OMG, j’en reviens pas des conseils prodigués par ce magazine, j’espère que ça n’existe plus.

J’espère aussi. Allez comprendre pourquoi après ça j’ai une dent contre Barbie et toutes les miennes ont fini avec une coupe iroquoise :crazy_face:
J’espère qu’aujourd’hui ce genre de presse ne peut plus exister parce que niveau sexisme ça se posait là, niveau TCA idem!

Ça n’a rien à voir avec le sujet mais ce que tu dis me rappelle une anecdote, quand j’étais petite j’avais une barbie dont les cheveux étaient censé repousser quand on lui coupait, et du coup je lui avait rasé la tête… J’étais vachement triste que ses cheveux repoussent pas :joy:

Retour au sujet :nerd_face:: maintenant que tu le dis chapinette c’est vrai que j’ai déjà lu des livres à la crèche qui peuvent avoir un côté plus ou moins grossophobe. Par contre je trouve aussi qu’il y a une évolution au niveau des livres proposés aux enfants qui montrent d’autres choses et ouvrent un peu l’esprit. La semaine dernière par exemple j’ai lu un livre qui s’appelle “heureux” , qui en gros parle d’un roi taureau qui veut marier son fils mais qui dit être très ouvert d’esprit et veut que ce soit un mariage d’amour et que son fils soit heureux avant tout. Il fait venir les plus belle vaches du pays mais aucune ne plaît à son fils,. Du coup il fait venir les truies, puis toutes sorte d’animaux mais aucune plaît au fils. La chute au final c’est que le fils est homosexuel et est amoureux de Hubert le belier. Le roi approuvé le mariage car il veut le bonheur de son fils et ça se termine par la phrase “ils se marièrent et… Et puis c’est tout !” (ou quelque chose comme ça)
Bref c’est quelque chose qu’on aurait pas vu avant je penses.

2 J'aimes

J’ai cherché le magazine Barbie (en fait c’est le club Barbie si j’ai bien compris, avec des bricoles envoyées tous les mois), a priori ils ont arrêté en 2007. Ouf.

1 J'aime