Laissez pousser ses poils ou pas

Ce soir à la piscine, j’étais en train de démêler mes cheveux quand deux jeunes filles d’une vingtaine d’année rentrent.
Elles se mettent 1 minute devant moi pour récupérer leurs affaires, et là, je vois des poils noires sur les jambes.

J’étais trop contente de voir que la nouvelle génération résiste à la pression de l’épilation comme norme.

Je trouve vraiment bien que de plus en plus de femmes se libérent.
Personnellement, je ne sais pas si je pourrais le faire et j’ai très peu de poils.

Et vous, que pensez-vous de ces femmes qui gardent leurs poils ?
Le feriez ou le faites vous ?

1 J'aime

Chacun fait ce qu’il veut de son corps donc si ça leur convient c’est tant mieux pour elles et elles ont raison de le faire. Moi par contre je ne le ferai pas car je n’aime pas.

1 J'aime

Si c’est pour un acte militant, non, je ne suis pas militante dans l’âme. Je m’épile essentiellement parce que je ne trouve pas ça agréable d’avoir des poils avec des collants que je porte quelques fois. Et en été sans collants, parce que j’ai trois poils châtain qui se battent en duel et je trouve ça pas spécialement joli. Une femme poilue ne me choque pas, je ne me vois pas faire de réflexion sur le physique, le plus gênant pour moi serait une personne qui sent vraiment mauvais mais dans ce cas je m’éloigne.

1 J'aime

C’est marrant, parce que tu lies le sujet de l’hygiène à celui des poils.
D’ailleurs, c’est souvent que le thème de l’hygiène est lié à celui des poils pour les femmes … mais pas pour les hommes :thinking:

En tout cas, moi qui est plutôt un bon odorat, je te suis totalement sur ce point, quand cela ne sent pas bon, je m’écarte.

Heu non je ne faisais pas le lien, je me demandais si un trait physique pouvait me gêner de la même manière que certaines personnes semblent très incommodées de voir des personnes obèses (sarcasme) et ça m’a menée à penser que la seule chose qui m’incommode chez une personne c’est une odeur trop désagréable (trop de parfum peut avoir le même effet). Donc vraiment, je n’avais pas fait le lien, mais c’est vrai que certains font le lien.

Autrement, je n’ai pas le sentiment que le thème poils et hygiène ne soit pas abordé pour les hommes, le covid a justement été l’occasion de rappeler que les agents pathogènes se nichaient facilement dans les barbes et moustaches.

Je trouve ça super aussi, et ça me rend triste les gens qui jugent cette acte militant et surtout, personnel.
On choisit encore ce qu’on fait avec notre corps bordel !

En revanche, je le ferais pas moi-même, j’aime pas avoir des poils : j’ai peut-être trop intégré ça de la société.
Même si les poils ne me dérangeaient pas, je ne suis pas sûre que je franchirais le cap. J’ai déjà passé des années de ma vie à lutter contre le regards des autres par rapport au poids, et c’est d’ailleurs toujours le cas, c’est pas pour qu’on me reluque à cause des poils !

1 J'aime

J’avoue que moi c’est plutôt pareil que Frenchiefreak, surtout en ce qui concerne les jambes. Les aisselles limite ça passe si c’est pas net net mais j’ai moins de poils.

Il faut dire que j’ai un dérèglement hormonal et j’ai connu la barbe et la moustache à épiler, heureusement, le laser m’a sauvé la vie.

2 J'aimes

je le fais depuis un an , deja parce que je n’avais plus de temps pour les raser, ensuite, parce que je me suis bléssée sous les bras la derniere fois au rasoir, alors, a present, c’est la brousse et ca me convient tres bien
ma peau sur les jambes est moins irritée sous le pantalon

2 J'aimes

J’ai pensé que c’était peut-être un acte militant parce que j’avais l’impression de lire ça dans le premier post. J’ai pu mal lire, pas de polémique parce que je ne sais pas lire, svp, lol.

Pas de souci.
Je n’ai pas parlé aux jeunes filles, donc je ne sais pas pourquoi elles ont fait ce choix, mais c’est quelque chose que je vois de plus en plus sur Barcelone.

2 J'aimes