La vision des autres sur notre corps

Coucou!

Samedi, nous discutions avec une copine des assurances des prêts, j’en suis venue à dire qu’on redoutait un peu quand nous avons dû emprunter du fait de mon obésité, et là ma copine me dit « mais tu n’es pas obèse! »
Je lui réponds que si, selon mon imc je suis obèse morbide (imc a 43).
Elle ne m’a pas crue jusqu’à ce que je lui fasse le calcul devant elle.
Du coup, ca m’interroge sur cette vision qu’ont les autres de nous.

Aussi, est ce ici que j’ai lu l’info selon laquelle catégoriser les personnes selon leur imc serait abandonné au profit d’une catégorisation en fonction de l’état de santé des personnes en surpoids?

1 J'aime

L’IMC n’est pas une donnée visible. Les surprises en matière de poids/taille/volume ne sont pas rares du fait que nous ne pouvons voir l’intérieur du corps et que l’on ne peut donc se fier qu’à l’enveloppe extérieure pour estimer. Ensuite, définir le gabarit (ronde, grosse, obèse…) est fonction de chacun. Ta copine a eu besoin d’une calculatrice pour dire que tu étais obèse, ce qui n’a pas grand sens. Médicalement, ça en a peut-être un mais pas en ce qui concerne la vision des autres. La preuve par ta copine.

Là j’ai l’impression que c’est aussi le vocable obèse qui est également perçu différemment. Chez toi ce n’est peut-être qu’un terme que tu utilises froidement, mais on peut comprendre, dans la réaction de ton amie, que te voir utiliser le terme obèse est compris par elle comme de l’autodénigrement de ta part, et éventuellement ce mot recouvre chez elle une idée de maladie (essoufflement, diabète, manque d’énergie…). A préciser avec elle.

1 J'aime

Je suis assez d accord avec ce que dit Chapinette. Ça dépend ce qu on met dans le mot obèse.

Pour moi c est juste un terme qui est lié à mon imc, je ne le ressens pas comme négatif. Chaque fois que je vais à l hôpital, c est écrit dans mon dossier "patiente obèse ".

Mais comme il est connoté de manière négative dans le public, certains de nos amis ont de la peine à employer ce mot, ou ils ont de la peine à nous mettre dans cette catégorie.

1 J'aime

Effectivement, pour moi, obèse, c’est juste un terme pour qualifier, selon mon imc, ce n’est pas un terme plus négatif qu’un autre.

Mais en fait elle a été choquée quand je lui ai dit être obèse morbide, elle m’a dit « mais c’est grave!!! », elle qui est un peu en surpoids et voudrait perdre 15 kilos…

Je pense aussi que si elle avait du me donner un imc, elle aurait été bien en peine, car elle m’a dit que « ça ne se voyait pas », pourtant, je fais allègrement plus de 100 cm de tour de poitrine/taille/hanches

Donc, je pense que pour la majorité des gens, obèse c’est vraiment associé à une histoire de difficultés à bouger et maladies liées ou non au surpoids.

1 J'aime

Je pense que pour la majorité des personnes qui ne sont pas concernées, obèse = personne qui ne bouge pas, qui mange tout le temps, dont le gras déborde de partout au point de ne plus pouvoir se déplacer, avoir plein de maladie liée au poids.

A partir du moment où tu peux bouger, tu n’es pas obèse mais en surpoids

Et les gens ne se rendent pas compte du poids qu’on peut faire
Je me souviens d’une amie à qui j’avais dit mon poids, elle était étonnée, me disant que je ne les faisais pas.

Une autre anecdote aujourd’hui
J’ai oublié ma blouse de travail chez moi.
Je l’ai lavée ce We et je l’ai oubliée
Arrivée au travail, je demande où je peux trouver une blouse où je pourrais rentrer dedans
On me dit : regarde là, je fouille. Taille 4 max
Sauf que la taille 4 mes bras ne passent pas.
Et toutes les personnes à qui j’ai demandé, m’ont proposé la blouse d’untel, le gars le plus grand et baraqué, sauf que je ne rentre pas dedans.
Et j’ai expliqué, sans problème avec ça, qu’il me fallait une taille 5 mini.
Et quand ils vont me commander des blouses à mon nom (j’attends la fin de ma période d’essai pour ça), j’irai d’abord à la lingerie pour essayer la taille 5 et la 6 pour choisir la taille qui m’ira sans me sentir coincée.
Mais ça montre bien que les gens ne se rendent pas compte de la taille qu’on fait

4 J'aimes

Il m’est arrivé les mêmes anecdotes à peu de chose près.
Un copain qui m’enlevait 15 kilos :joy:.
Et puis quand j’ai fait un remplacement, on m’avait donné les habits de la personne que je remplaçais, pendant que je rentrais dedans car il avait un bon bidon… ben non :joy:.

Moi je trouve ça plutôt pas mal de remplacer l’imc par l’état de santé des gens

2 J'aimes

Comme beaucoup je pense que le terme obèse reflète des réalités différentes selon la personne qui le dit. Pour un médecin ou qqn de concerné, ce sera un qualitifatif banal, mais en effet, l’image que bcp en ont est biaisée aussi par le discours culpabilisant qu’on nous sert à toutes les sauces : que les minces c’est signe de santé et les autres quelque soit leur gabarit au dessus de mince (gros, rond, obèse, surpoids) c’est la non-santé. Le lien poids-état de santé est pas le plus pertinent.

Je pense que nous sommes nombreuses à avoir eu le même genre de situation que toi @pilgrimette : mon cas n’y échappe pas. Je suis en surpoids selon mon IMC mais mes amies n’y croient pas et sont perplexes.

Cela peut être intéressant de qualifier les gens selon leur état de santé, mais dans ce cas, il faudrait voir quels seraient les critères car je suppose que ça doit être assez variable non d’une personne à l’autre ?

2 J'aimes

Bon la santé c est pas trop le critère pour moi car je n ai pas une santé idéale, même si je n ai pas de trouble métabolique à ce jour.

Peut être que certains pensent que l obésité joue un rôle sur ma santé, quand j ai de la peine à marcher, mais je ne trouve pas qu il faut séparer les obèses en bonne santé ou pas. Je pense que j ai du bol de ne pas avoir de troubles metaboliques pour le moment , malgré l obésité, ça changera peut être. On verra bien. Ma mère mince est devenue diabétique à mon âge environ.

Moi aussi les gens ont de la peine à croire mon poids, (même une fois un médecin aux urgences, la.premiere fois que je suis arrivée pour les problèmes de coeur, depuis mon poids et ma taille sont dans l’ordi de l hôpital ).

Il dit à l infirmière, tu lui passes tant de ml du médoc, et elle dit « heu mais tu es sûr du dosage, ça paraît un peu peu » il.se tourne vers moi me dit "Mais vous faites quoi 60, 70 kilos, heuuu non non beaucoup plus, fallait une dose 2 x plus importante🤣.

Bon j avais mon coeur qui tapait à 180 au repos depuis 3 h donc j étais pas en forme pour rire, mais rétrospectivement c était drôle :smiley:.

Je trouve dommage que le terme obèse soit associé à la mauvaise santé, mais c est comme çà, dans l esprit de beaucoup de monde.

3 J'aimes

Oui c’est pour ça que je me demande si on distingue les gens par rapport à l’état de santé quels seraient les critères. C’est très volatil au final et deux peux personnes q priori similaire n’auront pas les mêmes résultats. Après je me demande si il y a des indicateurs neutres qui permettraient une ébauche pour déconstruire le lien entre poids/gabarit et état de santé ?

2 J'aimes