La magie du père Noël

Promis je ne commence pas la saison hivernale un 9 septembre, même si je parie que @pilgrimette est déjà dans les starting-blocks.

C’est juste que mon fils en est au stade où il a non seulement flairé l’entourloupe (idem sur sa conception, il voit bien qu’il y a des infos qui manquent pour reconstituer le puzzle, lol !) mais je pressens que le sujet dépasse le père Noël et vient marcher sur les plates-bandes du « contrat de confiance » qui unit parents et enfants, et qu’il a probablement besoin d’entendre la vérité sortir de notre bouche. Donc, je suis prête à cracher le morceau dans l’intérêt de notre relation, toutefois, faire le deuil de cette innocence demeure un peu délicat, il faut que je trouve d’autres manières de le faire garder son imagination et son esprit d’enfant.

Comment avez-vous abordé le sujet s’il vous a été donné de l’aborder, et comment avez-vous gardé un peu de féerie dans les yeux de vos enfants ou enfants qui vous entourent ?

Tu brises mes rêves :sob:. Je ne serais donc pas née dans une rose? :joy:.

Je n’ai encore pas eu à aborder le sujet. Mais j’ai déjà glané quelques conseils :

  • ne pas dire que le père noël existe ou n’existe pas mais laisser à l’enfant le choix d’y croire (genre quand il te pose une question lui dire « et toi, tu en penses quoi? »)
  • sinon j’avais lu quelqu’un qui disait que quand elle a dû dire à ses enfants que le père noël n’existait pas, elle leur avait dit que oui, le monsieur barbu habillé en rouge n’existe pas mais qu’on est tous des pères noël par la joie et le bonheur qu’on peut choisir d’offrir autour de nous et que l’enfant pouvait choisir de faire partie de la team père noël en donnant de la joie.
    J’avais trouvé ce concept très cool.

Du coup moi, j’ai gardé ma féerie (meme à 35 ans) même si je sais que le père noël n’existe pas parce que ce sont les valeurs de noël que j’aime

1 J'aime

Ha ! La première réponse serait idéale si la question était « Maman, est-ce que le Père Noël existe ? » mais là les questions sont « Comment il fait le père Noël pour livrer tous les cadeaux, et pourquoi il le fait la nuit ?, etc. ». Pour l’instant je m’en sors avec des pirouettes, mais le contexte est qu’il va à l’école maintenant, a besoin de + de temps et d’être entouré pour cela, alors j’attends de voir mais je vois derrière ses questions insistantes une autre question qui est « est-ce que tu m’abandonnes, est-ce que je peux te faire confiance ? ».

Je vais broder à ma façon autour de la deuxième réponse, car ça ressemble à quelque chose que j’aurais pu lui dire.

Tu peux donner la 1ère réponse pour toutes les questions : "comment il fait pour tout livrer en 1 nuit ? " , réponse "qu’en penses tu toi ? " et l’enfant peut répondre avec son imagination de bien des manières qui peut être te surprendront.

1 J'aime