Image de soi :les ex boy friends!

vu ce qui ressort dans mes ecrits, j’ose poser une question:j’ai remarque que l’image d e mon corps , renvoyé par mes ex, m’a impactée bien plus que ce je croyais :en posant mes yeux sur mon corps ,je vois leurs critiques, leurs yeux, leurs reproches, leur mechancete aussi
l’image de mon corps reste accrochée a ce qu’ils en pensaient eux, et ca me gonfle un peu

ca passe parfois, tout ca, lorsque je re sens mon corps, comme a l’adolescence, c’est le mien, je l’aime , mais voilà, ce qu’ils m’ont dit, vient se juxtaposer dessus , et c’est a ces moments precis que je me mets a me detester, comme si finalement mon corps et ce que ej vois de lui , ne m’appartenait plus , mais a leurs yeux a eux

autre chose aussi qui m’a choquée, de la part de 2 enfants :une fois que je me tenais en top less devant la mer, , sur la plage , pres a aller me baigner ,des enfants, 2 garcons, m’ont « singée »:en formant devant comme une forme de ma poitrine et de mon ventre , comme si ca ressortait trop:j’ai eu honte …
LES REGARDS DES VENDEUSES sur mes jambes, la poitrine qu’il faut cacher, les fesses a effacer …dans mes 20 ans, j’ai trouve cela detestable !

j’ai pourtant 43
ans , je devrais avoir un peu oublié…

1 J'aime

Bonjour,

Il y a beaucoup de choses dans ton message.

Pour les 2 enfants, l’explication est simple. Nous ne correspondons pas aux physique que les gens ont l’habitude de voir dans les médias. Pour des enfants, le moindre truc qui sort de leur ordinaire fait qu’ils regardent, sont surpris et parfois aussi posent des questions.
Donc là tu étais sur la plage, en topless, cela a sans doute troubler ses garçons, et le ventre est aussi quelque chose que tellement de gens cachent.
Le fait de faire les idiots, c’est une façon parfois de masquer sa propre honte, ils savent qu’observer avec insistance et un manque d’éducation, plus la gêne face à l’autre et du coup la réaction comme le rire ou faire l’idiot est parfois juste un mode de protection pour eux.
Là c’est toi qui a raison de vivre comme tu l’entends, bon après moi je me mets en bikini mais pas topless, mais si plus de femmes vivaient leurs corps naturellement, moins d’enfants seraient surpris.
C’est eux qui doivent avoir honte, toi tu as raison de profiter de la plage.

2 J'aimes

Je dirais que tes ex, tu n’es plus avec eux, tu as donc fait le bon choix pour toi.
Tu savais qu’il ne te convenait pas.

Pour les enfants, malheureusement, ils reproduisent ce qu’ils entendent, c’est pour ça qu’il faut leur montrer la diversité des corps et leur faire voir que toi, tu profites de la vie. :slight_smile:

1 J'aime

Tiens, un truc qui peut aider à te voir autrement, j’en ai déjà parlé, mais se prendre en photo, des morceaux de ton corps, de façon sensuelle, esprit boudoir, pas besoin d’un photographe, tu fais des selfies, sans ton visage.
Tu sélectionnes celles qui te plaisent et tu les regardes tous les jours, comme si ce n’était pas toi, avec un œil artistique.

1 J'aime

ET C’ETAIT une des tres rares fois ou j’etais topless…ce que je ne comprends pas, ces regards là, c’est du passé, alors pourquoi, ca ressort MAINTENANT, dans mes pensées?

1 J'aime

Parce qu’il faut suturer des plaies pour ne pas qu’elles suintent à nouveau.

2 J'aimes

Parce que les remarques négatives font beaucoup de dégâts.

Tu savais qu’il fallait 10 remarques positives pour compenser 1 remarques négatives.
Et comme on dit plus souvent ce qui ne va pas, que ce qui va et bien on a beaucoup de mal à récupérer de l’estime de soi
C’est pour ça qu’il faut se parler tous les jours avec bienveillance :slight_smile:

4 J'aimes

Je vais prendre un exemple de suture parce que j’en ai eu un récemment sous les yeux. J’ai joué à un jeu vidéo qui s’appelle Brothers - A tale of two sons. Je sais que vous n’êtes pas une communauté de gamers donc je me permets d’en révéler le contenu. Il faut savoir qu’il s’agit du premier jeu vidéo d’un homme qui à la base est réalisateur de films.
Bref, ce jeu raconte l’histoire très simple de deux frères qui vont devoir s’entraider dans un grand voyage à la recherche d’un remède pour leur père souffrant. Leur mère est morte dans un naufrage et le plus jeune frère se croit coupable. A la fin de l’aventure, le grand frère, blessé, meurt au pied de l’arbre où se trouve le remède pour le père. Le petit frère va devoir l’enterrer là. C’est la fin et le climax du jeu. J’ai ensuite écouté le créateur du jeu commenter son jeu, et il a expliqué que, enfant, il avait dû enterrer le foetus de son frère et fut profondément marqué par cela…
Donc, cet homme qui a une quarantaine d’année a créé un jeu vidéo alors qu’il n’est pas du métier (mais ce médium a de l’importance) pour le REVIVRE, se CONFRONTER A NOUVEAU à son traumatisme d’enfant. Et il l’a très bien fait parce qu’il a mis dans son jeu des rêves et des milliers de détails, en expliquant que ce sont les détails qui ont de l’importance, et ces détails sont exploitables dans le jeu à travers une logique qui n’est pas celle du jeu vidéo, mais plutôt celle…d’un enfant traumatisé. La démarche est touchante et admirable.

Actuellement on parle de la réalité virtuelle pour lutter contre des phobies, des situations de stress post-traumatique…

Voilà, si ça peut donner des pistes… Il

3 J'aimes

mon exemple de suture:l’ecriture , il me faut juste un peu plus d’imagination et travailler le mot, pour vraiment « suturer »!

"ces mots en souvenirs, ces mots pourquoi on me les a dits ?je voudrais me laver de tout ce que on m’a dit, fait mal, bléssée, lavage de cerveau de la societe patriarcale dont vous n’avez fait que repeter les mots !

il faut suturer ces plaies , et d’abord en extirper, la pourriture , de ces années , de ces mots qui n’ont fait que recommencer , ces mots dits , toujours les memes …

j’en ai assez !

de ce passe , qui lorsque je vais super, se rappelle a moi …

alors , je prefere me comparer a bella plutot qu’a mercredi, je suis pas chiante avec mes oreilles mais hyperacousique, quant a mes souvenirs d’enfance, un homme qui m’aimera vraiment n’aura rien con tre les entendre , ou comprendra mon besoin de passer du temps en famille ; je me trouve tres sexy en chemise d’homme et meme en fait, je me fiche de la sexytude,j’aime mon casque , et mon teint pale l’a toujours ete, et en quoi mes cernes vous empechent de fermer l’oeil la nuit ?

je suis fiere d’etre la personne au grand coeur, battante, aidante, volontaire et instruite, chubby, qui a repris 2 fois des pates , a midi (avec parmesan)!c’est la lumiere interieure qui compte, la personnalite , pas la taille des jean’s !ou les mots d’un autre…

2 J'aimes

depuis ce message, il y a un mieux notable :j’ai envie de rire , en me remémorant les réflexions acerbes de mes ex !

la perte de poids se fait, tres doucement, et ce sera tres long, car s’y accrochent justement plein de ces reflexions , la balance perd de son emprise , mon corps est moins intellectualisé, plus physique , je vis avec lui et ses defauts avec joie
je m’interesse a la cuisine , avec gourmandise
j’ai elargi mes interets lectures
j’ai envie de me montrer tel que je suis , sans peur d’etre moquée ou pire insultée et de traiter donc, ces regards méchants par dessus la jambe , parce que je suis fiere de lui (mon corps , ) de moi, j’élargis aussi mon look, je n’ai plus de scrupules a changer de taille de vêtements , j’accepte le changement (grosse source de stress pour moi, j’en avais parlé lors de l’épisode tempete ), et j’ai bloqué mon ex dans mon réseau , et son réseau a lui

je me réapproprie aussi mon corps, le regard que j’ai sur lui, c’est le mien!

et surtout …je suis plus du tout mal, si un homme me fait un compliment , pis tous les gouts sont dans la nature, alors si ma facon d’etre ne plait pas a l’un , ca plaira a d’autres!