Fluctuations d'humeur et cycle hormonal de

Hello.

J’ai un cycle hormonal régulier depuis seulement 5 ans environ. J’ai remarqué, mois après mois que mon humeur variait inlassablement en fonction de mon cycle hormonal. Au début j’ai pensé à des raisons psy, etc. et puis, quand le même schéma vient à se représenter tout le temps, j’en ai déduit que ça venait de là. Je passe de la petite déprime à l’agressivité jusqu’à la détente et la créativité. Et ainsi de suite. J’en viens à réfléchir à prendre mes rdv importants (chez le doc…) au moment où je calcule que je serai apte à discuter sans émotivité.
Ça va plus loin qu’un syndrôme prémenstruel, ça se joue sur tout le mois avec, il est vrai, une phase critique agressive avant les règles.

Connaissez-vous ou avez-vous connu ce phénomène ?

Pour raison de santé, je refuse la contraception hormonale, que m’ont d’ailleurs déconseillée les professionnels, dans mon cas bien précis. J’ai essayé de lutter par la psyché mais elle n’est pas de taille face aux hormones, je crois.

Je ne sais que faire. Je perçois de plus en plus la chose comme un handicap qui m’empêche de me projeter dans l’avenir. Je me mets des gens à dos en en phase agressive et quand je grignote en phase déprime, je reprends du poids.

1 J'aime

Et du côté des plantes ? Ça serait aussi contre indiqué ?

Je ne sais pas. De quelles plantes parles-tu ? Je sais que le millepertuis m’est contre-indiqué, je ne sais pas trop pour les autres.

Ah non je ne connais que ce que je peux prendre pour des choses différentes.

Il faudrait demander à une pharmacie spécialisée dans les plantes car je sais qu il en existe pour les troubles hormonaux. Mais faut quand même quelqu un qui s y connaît pour les interactions avec tes médicament et ton état de santé

1 J'aime

Depuis 5 ans aussi, mon cycle a changé, avec cela est venue un changement d’humeur selon le moment de mon cycle.
Moi qui n’avait jamais eu de changement d’humeur en fonction du cycle, je suis verte de me voir transformée ainsi par mes hormones.

Pour l’instant les seules choses qui m’aident à réguler ce flux émotionnel sont la méditation, le sport et la pleine conscience, accepter que je subis ce changement et apprendre à le reconnaitre et essayer de me distancer.
Dans ces moments quand je sent que l’émotion devient intense, je me pose un moment, je respire un grand moment et tente de regarder mon émotion avec un peu de distance,

Je ne sais pas si je suis claire et si ce que je dis peux aider.

Je comprends sur le papier mais pas en pratique. :sweat_smile: Parce que j’y arrive pas justement.

Le truc c’est quand ce moment le sport c’est compliqué
Mais est-ce que tu en fais ?

On a aussi une discussion sur la méditation sur le forum

Avant de vraiment pratiquer les deux, je n’y arrivais pas non plus, le sport et la méditation m’ont apporté le calme

1 J'aime

Non c’est vrai que je fais très peu d’activité physique. Quand j’ai des douleurs articulaires, je n’en fais pas et j’avoue que quand j’ai moins ou pas de douleurs, je n’en profite pas non plus pour en faire. C’est pas une grande histoire d’amour lui et moi.
Ce mois passé, j’ai contrôlé mes grignotages et en particulier ma consommation de sucre raffiné, et j’avais peu voire pas de douleurs. Là je reviens à un moment de mon cycle propice aux grignotage et mes douleurs reviennent. D’où je me demande s’il n’y a pas corrélation. Je sais que je ne peux pas trop lutter là avec les hormones, alors je laisse couler et je recommencerai l’expérience pour voir si les douleurs déclinent à nouveau et dans ce cas j’essaierai de me bouger à nouveau.

Hello, je reviens ici car ce mois-ci il s’est passé un truc inhabituel et très agréable, je ne sais pour quelles raisons. À la place de la déprime et de l’agressivité, j’ai eu de très légers saignements durant une semaine avant les règles, sans douleurs. Est-ce anormal et inquiétant ? Je ne sais pas, je poserai la question, mais bon sang, c’était superbe de ne pas être engluée dans une espèce d’humeur impossible. Je signe pour ça tous les mois. Je continue mon vélo d’appartement et mes techniques antigrignotage, des fois que c’est ça…

1 J'aime

Je ne penses pas que ce soit inquiétant, cela m’arrive fréquemment d’avoir une légère perte de sang quelques jours avant le « vrai » flot.
Dans tous les cas, si tu as changement c’est mieux de consulter pour savoir ce que ton corps te dit.
Bon après je ne suis pas un bon exemple, j’ai toujours eu des règles étranges et changeantes, des cycles irréguliers etc etc