Fiere de moi, emotion et alimentation

sans surprise, ce vendredi soir , j’ai mange dans la nuit, résultat du stress auditif de la semaine et de mes maux d’oreilles
mais fiere de moi!je m’explique :
depuis un ans, je mange le soir ou la nuit, un petit truc , pour contrer si necessaire mes pulsions nocturnes, mais c’est vraiment, je chope, le biscuit, ou la morceau de fromage, direct ds le placard et le frigo , et je le mange a la va vite , debout
là, hier soir, ce fut ;un sandwich , preparé ds la joie , et mange assise a table, devant la tv, sans complexe! j’ai mm pensé a me relaver les dents ensuite !

2 J'aimes

Bonne idée ce fil dérivé du premier. Moi je suis fière car, dans une humeur plutôt positive, j’arrive à déguster et à dire que ouais, définitivement, y a des trucs que je ne trouve pas bons. Par exemple, j’ai goûté une glace Magnum Ruby, dans d’autres circonstances j’en aurais mangé et remangé sans trouver à redire, là j’ai fini la glace par principe, mais c’est clair que ce n’est pas moi qui finirai la boîte.

Super Tomboy, c’est un grand pas vers un principe d’acceptation. Tu sais exactement d’où ça viens et ne plus se cacher est une bonne chose.

1 J'aime