Fasting et jeûne intermittant, qu'en pensez vous?

Bonjour,

J’ai de plus en plus de monde autour de moi qui se tourne vers le Fasting et le jeûne intermittant.
Êtes-vous familier avec ces méthodes et qu’en pensez-vous ?

Hello Anne!

En quoi consiste cette méthode?

Je connais et je l ai tenté à plusieurs reprises, je faisais 16/8 (donc jeûne de 16h) j ai échoué à chaque fois car des que je me mets une contrainte, cela aggrave mes troubles alimentaires.

En suisse, le Chu prône cela comme une bonne méthode ceci dit, mais ne le recommande pas pour les personnes qui ont des troubles alimentaires.

1 J'aime

En effet, trouble alimentaire, grande fatigue, et Ian’s on est pas encore adulte … il y a plein de cas où ce n’est pas conseillé.

De ce que j’ai compris, ce sont des courtes périodes de jeûnes, par exemple si tu as manger à minuit, tu ne manges pas avant 16h, mais tu dois boire, eau, thé, café (sans sucre ni lait).
Certains le font tous les jours, d’autres 1/2 jours par semaine, d’autres quelques fois dans le mois.

Le sommeil fait partie des heures sans manger :sweat_smile:

Le risque était de déclencher une anorexie mentale, donc vraiment à éviter pour ceux qui sont déjà fragile sur les TCA.

1 J'aime

Ce sont deux méthodes qui fonctionne, mais c’est pas un risque, ça crée une TCA pour ceux qui n’en ont pas et aggraves celles existante.

A la base ce sont des méthodes qui étaient principalement utilisé dans certains sport ou le poids compte comme la boxe par exemple, mais de base les sportifs et même culturiste même si ça se matérialise d’une façon différente souffre de TCA.

C’est une méthode à éviter honnêtement, ça produit les mêmes résultats ou pire que la méthode DUCON quand tu te remets à manger normalement, voir avec un petit extra pour se récompenser d’avoir tenue son Fasting.

2 J'aimes

Je me souviens d’un exercice de RA (juste un jour) où pour retrouver les sensation de faim, on devait rester sans manger jusqu’à ressentir la faim.

Je me demande si cela ne peut pas être une bonne façon de faire un « reset » à condition d’être fait de façon exceptionnel, comme je disais juste 1 jour et basta ?

Ah oui si tu le fais juste un jour ça va aller. C est plus un jeune intermittent a ce moment la, mais comme tu dis un exercice pour tester la faim.

Mais de mettre une heure précise c est trop dur pour moi alors que je suis capable d attendre pour manger le matin quand je me lève, mais plus en me basant sur ma faim que sur l heure.

Le mieux c’est dans ce cas la, si y’a vraiment besoin d’un reset c’est d’être encadré.

Après j’ai un avis très tranché sur le sujet, je ne dis pas que j’ai raison, je ne dis pas que j’ai tort, il doit bien y avoir un juste milieu.

Si on reprends du poids si facilement après un régime ce n’est pas un hasard, quand tu as un surpoids ton corps produit des cellule adipeuse, qui se vide quand tu perds du poids. Et c’est la que le truc est important, elles se vident, elles ne meurent pas, il faut des années avant de tuer une cellule adipeuse, ce qui fait qu’on va avoir une grande facilité à les « remplir » de nouveau, une personne qui a l’inverse n’est pas en surpoids, la prise de poids est plus progressive, parce que c’est plus dur pour le corps de produire des cellules que de simplement les « remplir » quand elles sont existantes.

Une fois de plus c’est issue de mes propres recherchent, je ne prétends pas détenir la vérité mais c’est la raison pour laquelle les trucs comme le fasting c’est de la connerie.

Quand tu va à la plage que tu vois un gars super musclé la peau tellement serré qu’on dirait une combi en latex posé sur ses muscles. Bin le gars souffre de malnutrition, sauf que comme il n’est pas sec comme un clou, le monde se dit qu’il est en bonne santé.

M’enfin, je digresse

2 J'aimes

Attends, dans le fasting tu manges à satiété.
C’est juste que tu introduis un temps de pause pour ton corps.
Donc rien à voir avec un régime amincissant ou une diminution de la prise quotidienne pour perte de moral ou autre,

En théorie, peut-être, mais en réalité, ceux que j’ai vus le faire ont une prise calorique moindre dans les faits parce que culturellement en France le petit-déjeuner est sucré, calorique, et que cette grosse consommation de sucres au matin entraîne des rebonds glucidiques et une faim en milieu de matinée, or ceux qui pratiquent le fasting cessent de manger après le dîner et rompent le jeûne le lendemain qu’au déjeuner, ce qui revient à sauter le petit-déjeuner et éventuellement la collation du matin, donc d’avoir cette consommation calorique en moins. Ils ne reportent pas forcément cette réduction calorique sur les autres repas…

En fait je pense que ce régime convient aux personnes qui n’ont naturellement pas faim le matin et qui y trouvent ainsi leur compte. Moi j’ai faim le matin aussi je sais que ce n’est pas du tout pour moi.

2 J'aimes

Et ça peut ne pas avoir les effets escomtés.

En effet, selon le nombre de calories que tu introduits lors de tes prises de repas. Est ce que tu sais que le regime des sumo ressemble à du Fasting? Pas de petit déjeuner mais deux gros repas dans la journée, j’insiste sur deux gros repas tout de même, tu couples ça au fait qu’il boivent quand même pas mal de bière. Mais juste deux repas, ça n’aide pas à regler l’organisme.

Le corps a une mécanique bien huilé, si tu l’habitue à quelque chose, il s’habitue, pour le deshabitué une fois qu’il a pris un rythme ça peut être compliqué. Quid une fois le fasting fini et que tu reprends une alimentation normal? Y’a forcément un impact sur le moral je pense, dès lors qu’on fait quelques regimes que ce soit. Qu’on mange à satiété ou qu’on s’affame, ça change le rapport qu’on a la bouffe.

1 J'aime

Tout dépend de l’effet recherché :joy:

Il y a 5 ans j’ai fait un juice fasting dans le cadre d’un changement alimentaire à vie.
Mon unique but était de soulager mon système digestif, je n’en pouvais plus des douleurs importantes à cause de mon colon irritable.
En faisant cela, tout en respectant les principes de la RA, j’ai pu faire un changement significatif, je n’ai plus les douleurs et j’ai même pu réintroduire des aliments qui avant étaient impossible pour moi à cause des douleurs.