Des masques respiratoires pour le coronavirus en peau d'alligator

Alors celle là je ne l’avais pas vu venir, on peut maintenant trouvé des masques en peau d’alligator pour 90$
Je crois qu’il y en a aussi en peau de python ou d’iguane.

Pour les amateurs, c’est sur Facebook https://www.facebook.com/aagbrian/

Oseriez-vous ce genre de masques ?

Non seulement je ne porterai jamais ce genre de masque mais je n’en parlerai même pas :angry: !.

Que ce soit des animaux d’élevage (on passera sur le couplet de l’élevage avec des conditions “humaines” :roll_eyes: qu’on a déjà du mal à faire respecter partout dans notre propre pays) ou des animaux sauvages (comme c’est le cas ici, sous prétexte que les alligators ou iguanes sont des espèces devenues invasives…encore faudrait-il que les américains se demandent pourquoi elles le sont devenues sinon après une intervention divine, comme c’est souvent le cas aux USA), banaliser ce genre de produit et en faire la promotion ne me semble pas donner le bon message pour les générations actuelles et futures.

Bref ce genre de pub pour les Crocodile Dundee made in Floride, donc plutôt des Alligators Dundee…NON. #Balancetonalligatordundee
:crocodile: :lizard: :snake:


La réalité derrière le masque.

PS : J’espère qu’il n’y a pas d’amateurs :nauseated_face:

5 J'aimes

Playmobil fait les mêmes masques en bien plus rigolo.

2 J'aimes

Même si je crois comprendre ta logique Pacman, je suis assez loin de partager ton point de vue.

L’alligator n’est pas une espèce invasive aux États-Unis, au contraire elle est tout à fait originale et native du sud des États-Unis, on la retrouve dans 13 États du sud avec des populations importantes en Floride et en Louisiane. Grâce à des mesures de protection adaptées, l’espèce en milieu naturel ne s’est jamais si bien portée (l’élevage y contribue d’ailleurs). Les américains, leur mercantilisme et les excès qui vont avec (le commerce des espèces dites exotiques, les NAC par exemple) ne sont certes pas exempts de reproches mais nous Français, sommes particulièrement mal placés pour leur donner des leçons…

A titre d’exemple révélateur, la France en Guyane possède un immense parc national (qui en principe donne un statut de grande protection à l’écosystème) est en réalité très mal protégé des ravages de l’orpaillage illégal et du braconnage incontrôlé. Il faut voir aussi le sujet extrêmement polémique de la protection du loup en France… Et je pourrais continuer ainsi jusqu’à te gaver (si ce n’est pas déjà fait lol).

L’élevage animal des espèces dites non domestiques n’est pas à condamner d’emblée pour des raisons écologiques et économiques. L’Afrique du Sud est un pays qui peut être cité en exemple avec la commercialisation de produits issus de la faune sauvage élevée en semi liberté dans des ranchs.

Ne soyons pas si dogmatiques, ayons la lucidité de voir la réalité de ce qui fonctionne à long terme, trouver le bon compromis. Vaste et passionnant sujet!