Comment agir face "aux fantômes" qui se souviennent de vous que quand tout "va bien"?

Bonjour,

Avec le déconfinement, des personnes qui m’avaient laissé de côté et qui m’ont complètement ignoré après avoir appris que j’avais eu un décès dans ma famille (pas covid) semblent vouloir apparaître de nouveau.

Sincèrement, j’hésite sur la marche à suivre avec eux.

  • Répondre poliment avec de la distance et laisser couler.
  • Répondre avec cynisme
  • Ne pas répondre du tout

Que feriez-vous ?

Tu réponds si tu en as envie, si la personne t’a manqué et tu lui fais remarqué gentiment

Si la personne ne t’a pas manqué, tu ignores et tu vois si elle revient vers toi

La personne m’a déçu

:pensive::pensive::pensive: Et tu as envie de quoi ?
De te libérer en lui disant ou de l’ignorer ?

Peut-être qu’elle a eu des soucis de son côté aussi

Non non, pas de soucis de son côté.
J’aimerais qu’elle continue de m’oublier, pas besoin d’hypocrite.
Seulement nous avons des amis en commun et je sais qu’on va se recroiser, donc j’hésite sur la marche à suivre pour le reste du groupe.

1 J'aime

Tu ne peux pas en parler à quelqu’un du groupe ?

Je me dis que peut être il faut prendre le temps d’examiner ton cœur et ce qu’il te dicte.
On peut penser que t’envoyer un message à la suite de ton deuil, c’est une bonne pensée. On peut aussi imaginer au contraire que c’est un outil pour reprendre contact.
Je crois que je poserais poliment la question, plutôt à l’oral pour éviter les malentendus. Et au besoin, j’affirmerai mon souhait de ne pas renouveler le contact, tout en assurant de ne vouloir donner et recevoir qu’un bonjour poli si vous devez vous croiser dans le cadre des relations avec le groupe. Politique de non agression réciproque, finalement.
Mais pour d’autres suggestions, le contexte de la relation serait nécessaire. D’après mon expérience, une verbalisation sans émotionnel peut se révéler utile des deux côtés…

4 J'aimes

Pas vraiment non, c’est un groupe qui se rejoint autour de loisir.

Qu’as-tu fait finalement ?

J’ai laissé couler
Pas de nouvelles depuis, si ce n’est un like de temps à autre.

Je pense que la prochaine fois que je croiserais cette personne, je resterais simplement distante, polie, et froide sans plus.
Pas besoin de personne comme cela dans mon entourage et pas l’intention de faire le moindre effort

3 J'aimes

le confifi et le covid ont eu raison de mes contacts virtuels, de longue date , pour faire court, j’ai des complotistes ds mes contacts…des grossophobes aussi, apparemment !
des gars qui en couple, ont apparemment ordre de ne plus me parler, on sait jamais, hein, des fois que je tenterais de les seduire !c’est pas avec moi qu’ils seront en danger et madame ne sait aps a quel point …

on m’oublie vite une fois qu’on a plus besoin de moi, qu’on s’est trouve un autre reseau, je suis presque persona non grata…surtout lorsque je ne suis aps ok avec eux , hors lorsque j’emets une opinion, il y a de la recherche et des ressources derriere…

j’en ai qd mm soutenu certains a bout de bras et passé des nuits avec eux, via ecran interposé… DEPUIS 7 ANS!

Le confinement a pu faire réfléchir et donner l’impulsion, l’envie de faire des choses : mon mari a envie de viser un marathon, moi je ressens un changement psychologique positif. Ça va parfois de paire avec des adieux.

3 J'aimes

Super projet ! Tu sais lequel il a choisi ?
J’ai plein d’idées pour lui :slight_smile:

Héhé, pas si vite ! D’abord un semi pour commencer !

1 J'aime

J’ai fait du ménage dans mes contacts!!!
Cela m’a fait du bien!!
Je ne le pensais pas que: de supprimer les numéros de mon portable me permettra d’aller mieux!!!
C’est psychologique-émotionnel-libération de bouffées d’oxygène!!!
C’est aussi:

  • tirer un trait sur mon passé et donc, tourner la page et prendre plaisir à en construire une nouvelle!!!

Pour une nana qui avait voulue me nuire, j’ai appris, grâce à des conseils de mes proches, à :

  • ignorer sa personne!!!
    Faire l’indifférente.
    Faire comme si: je n’ai pas eu mal.
  • apprendre à l’ignorer
  • faire comme si elle n’existe plus du tout …
  • personne pas intéressante à être prise en compte …
    Cela ne s’est pas fait en 24h00 à apprendre à l’ignorer !!!
    Car j’avais peur d’elle.
    Je ne me sentais pas en sécurité en sa présence.
    Dans la vie quotidienne, je ne pouvais pas l’éviter physiquement.
    J’ai appris, étape par étape, à reprendre confiance en moi en l’ignorant!

Aujourd’hui?..
Elle n’a plus d’emprise possible sur ma personne.
Je la laisse se définir.
Comme si elle se définit à la finale face à son miroir…
Il n’y a pas de dialogue.
Et les gens du quartier ont découvert par eux même de quoi ses viscères étaient capables d’être.

1 J'aime