Censure sur Instagram et Facebook

Bonjour,

Vous avez sans doute entendu parlé de la censure d’instagram de la couverture de Telerama avec Barbara Butch (chez nous elle est passé, va comprendre).

Aujourd’hui c’est Facebook qui vient de censurer cette photo d’Ashley Graham.
Voici les règles de Facebook :

Les Règles Facebook sont également appelées Standards de la communauté.

La nudité et les contenus de nature sexuelle comprennent :

  • Nudité avec des organes génitaux visibles
  • Activités sexuelles
  • Mamelons féminins (sauf allaitement, moments post-accouchement, situations liées à la santé et actes de protestation)
  • Langage sexuellement explicite

Et ce n’est pas la première fois que je constate ce genre de censure qui est mis sur le dos d’un algorithme.

Il y a même eu une campagne avec le hashtag #everybodyvisible le 29 octobre dernier ( j’en parlais ici : #everybodyvisible When the fight against censorship is muzzled )

Même le hastag a été censuré sur Instagram, sur les milliers de photos partagés , seule une dizaine sont visibles.

Avez-vous déjà été victime de cette censure ?

2 J'aimes

juste parce qu’on voit trop de peau (selon les algorithmes) mais c’est dingue !!!
Il y a des photos beaucoup plus choquantes avec moins de peau !!!

Oui, je me souviens que je t’avais montré des photos clairement à caractère sexuel sur Facebook, signalé, et que Facebook malgré tout considère comme acceptable.
C’est une censure à deux vitesses, hypocrite et qui touche étrangement beaucoup d’artistes burlesques par exemple, qui respecte pourtant les règles.

1 J'aime

Comment serait reçu ce ce type d’oeuvre ?

C’est un nue, même si tous les personnes ne sont pas nues sur ce tableau.

Normalement il ne passerait pas la censure

Cette censure est vraiment idiote.

Et bien curieusement des fois certaines choses passent


(du même artiste)

En ce moment je planche sur les femmes artistes avant le 19ème. Il y est question des enjeux de la re présentation du nu. À savoir qu’une femme artiste n’avait pas le droit de représenter des corps nus masculin et même féminin.
Alors masculin à la limite ça se tient. Mais féminins? Et là les explications avancées sont assez parlantes. C’est une simple question d’emprise sur le corps des femmes, sur l’image qu’elles peuvent avoir de leur propre corps. Avec cet interdit du nu pour les artistes féminins ça veut dire que les seuls corps nus représentés accessibles aux femmes sont faits par des hommes avec leurs regards et surtout leurs projections d’hommes. Avec bien sur les injonctions du patriarcat sur les canons de beauté, les attitudes etc… C’est un pouvoir extrême qui touche jusqu’à la possibilité de l’imaginaire et l’impossibilité de projection des femmes, sur une pression par un corps impossible fait par et pour plaire aux hommes, à la société… ça vous rappelle quelque chose…?
Je me dis qu’en 2020 on en est là, juste que les réseaux sociaux ont remplacé les peintres et autres patriarches. Mais si je réfléchis encore plus loin , par qui sont tenus les réseaux sociaux…? Des hommes blancs américains. Voilà voilà… toujours la même dictature où les femmes n’ont pas accès aux vraies corps des autres, où leurs corps sont des enjeux de pouvoir et pris en otage. Quel dommage! Tout le monde (les hommes aussi) auraient tellement de liberté à y gagner!

3 J'aimes

Concernant Facebook, ils ont installés des bureaux sur Barcelone et recrutés des modérateurs.
Je n’ai aucune idée de qui a été pris pour ce travail, de si il y a des femmes par exemple, mais on peut en tout cas affirmer que la modération n’est pas à 100% américaine.

Pour la censure, elle ne touche pas que des femmes même si elle touche des femmes en majorité.

Je suis d’accord avec toi sur le fait que le corps de la femme est pris en otage, enjeux de pouvoir.
Pas juste pour l’image, mais aussi la santé, la sexualité …
Il y a encore du travail à faire.

1 J'aime