Blanquer préconise une "tenue républicaine" dans les écoles

Bonjour,

Je ne sais pas si vous avez suivi la polémique sur les tenues des jeunes filles aux Lycée et collège ?
En tout, le ministre de l’éducation nationale à réagit en parlant de « tenue républicaine » ce qui provoque pas mal de réaction notamment sur Insta

Quand j’étais au collège, on m’a fait la guerre pour le port du chapeau :sweat_smile:
Il faut dire que les gros sweet à la Vanessa Paradis, cela ne montrait pas grand chose :grimacing:

J’avoue que toute cette histoire me choque beaucoup, j’ai l’impression qu’on vit un retour très grave sur les libertés et la vision du corps des femmes.
Qu’en dites vous ?

2 J'aimes

Pas très pratique pour prendre le car scolaire cette « tenue républicaine »

1 J'aime

On lance les sujets marronniers à la bonne saison. Y a eu une offensive de Marine Le Pen sur la sécurité, elle a déjà été balayée, mdr.

Une tenue républicaine, je ne sais pas ce que c’est mais j’avais déjà répondu dans un autre sujet et ce que j’en pense, en règle générale, ne varie pas :

Le climat et la météo (en plus des traditions vestimentaires qui varient d’une région à l’autre) ont forcément un impact sur la quantité de tissu. Après il y a bien entendu des codes qui sont précisés dans tout règlement, que ce soit scolaire ou professionnel. Cet appel aux jeunes filles à venir en classe habillées comme des cagoles n’a été que peu suivi et les contrevenantes ont été pour la plupart sévèrement recadrées à leur arrivée au bahut. Ça démontre une fois de plus la facilité avec laquelle les « contestataires » (une fois soustraite au moins la moitié de provocateurs) suivent un mouvement lancé par quelques chefaillons qui veulent faire le buzz, et se découvrent des sujets de revendication auxquels ils n’auraient jamais pensé (par) eux-mêmes.

J’ajoute quand même que ce sont d’abord les parents qui mettent les holà aux tenues de leurs filles mineures, tenues inadaptées pour se rendre en cours.

Ça fait partie de ce qu’on apprend tout au long de la scolarité, le vivre ensemble, et les tenues correctes en font partie. Le crop top ne me choque pas personnellement mais ce n’est ni le lieu ni le moment, rien n’interdit à ces FILLES (et non femmes) de mettre ces vêtements en dehors des cours. Il y a un règlement intérieur dans les établissements scolaires. Si un garçon venait en slip de bain ça serait le même problème, ça n’a rien à voir avec le sujet du féminisme.

pourquoi la tenue des filles a l’honneur ?ah, « a cause des garcon », a ete dit a une petite fille ds el bureau du principal (rmc ce matin), donc, les garcon n’ont pas de rappel a l’ordre?sous couvert de tenue correctes, je trouve ces rappel a l’ordre sexiste, car:pourquoi on dit pas au garcon:ta chemise est trop deboutonnee, on te le dit hein a cause des filles tu comprends !tenus correcte pour tout le monde , rappel pour garcon et fille , point , et pas uniqument aux filles ca r trop de peau decouvertes!!!

et ds le mot correct: on inclut aussi le mot securite!!!un cropped top et un accident sur le ventre est vite arrive lors d’un chahut (croyez une miss casse cou !!!), cheveux attachés en science, blouse anti tache , et anti peau nu (produit, encre…), ca ,bizarre, on le rappelle pas !

je me souviens que je portais le bermuda ou la jupe culotte sans soucis au college, le chemisier a manche courte, le tee shirt col rond ou bateau ou danseuse , le jean’s (il etait aps encore moulant, c’etait pas l’epoque, le stretch existait encore for peu ds les vêtements on en etait tout juste au tee shirt manche longue qui remplace les sous pull en acrylique, forcement, on est en 1989!!!), d’autres FILLE S portaint jupes longues ou courtes , portaient des collants, de leggings pour les punck s…des perf’ pour le s rockers, des trous ds les j’ean’s , aucun d’entre nous ne s’est vu rappeler a l’ordre !!

allez etudier ds les classe surchauffées en jeans et polo a manche longues, vous m’informerez ensuite comment vous avez toriuve ca!puisque apparemment d’apres ce que j’ai lu, les gamines meme en pleine chaleur doivent etre recouvertes de vetement, un debardeur distrait les gars!!!

et les filles elles ont jamais ete distraite pas le "beaugosse qui ressemble a rocK voisine et sa chemise a fleurs sa gourmette son sourire ravageur "?car un tel specimen ds nos classe , bien que couvert de vetement nous distrayait bcp!mais on est qd meme bien classées en fin de trimestre …

ces adultes qui statuent sur les tenues des fillEs ont il ete a l’ecole ?en cours prives et uniformes???le vetement c’est aussi la liberte, et la non conformite …ca gene?
j’ai ss doute ete l’une des 1eres a porter le sport wear de ville a l’ecole :sneakers, pantalon droit en molleton, polo, anorak …aucune remarque non plus !

mais cette polemique, comme tu dis anne , « sur la vision du corps des femmes » en dit bcpo sur notre societe …

Les filles sont davantage dans le viseur car elles semblent être plus nombreuses à s’écarter du règlement (qui je rappelle est à accepter une fois qu’il est signé). Mais les garçons sont rappelés à l’ordre aussi. Le jean qui descend et qui laisse apparaître le sous-vêtement (quand ça ne sont pas les fesses !), les jeans « troués », les bermudas, les chemises ouvertes, les débardeurs, qui sont interdits dans bon nombre d’établissements. Même les tenues de sport (essentiellement les pantalons de jogging) sont interdits dans pas mal de lycées de ville. Alors je ne vois pas où est le souci si ce n’est la contestation par la provoque, agitée et soutenue par certaines féministes enragées (qui elles sont toujours habillées très strictes !). Il s’agit aussi (même si ce n’est pas la raison principale) de préparer les jeunes à la vie professionnelle, où là, ils n’auront plus le loisir d’aller faire le buzz sur le net pour se plaindre d’un employeur qui impose le costume-cravate.

1 J'aime

Je me souvient de la mode des jeans tellement larges qu’il tombait en dessous des fesses des jeunes garcons.
On les voyait se ballader le slip/boxer à l’air.
Cette mode je l’ai vu passer la porte des Lycées pourtant je n ai jamais vu de “rappel à l’ordre” pour cela il me semble :thinking:

Les seuls rappels à l’ordre vestimentaires auxquels j’ai assistés, c’est pour des garçons qui portaient une casquette en classe par désinvolture.

Détrompe-toi Anne, il y a eu en son temps une « chasse au baggy » avec caleçon apparent, aux bonnets vissés sur la tête et aux casquettes (ma fille y a eu droit dans son collège). Donc pas tant une question de sexe que de décision des proviseurs et surtout de médiatisation de ces histoires.
Un petit exemple de 2009 :

2 J'aimes

Ah ben tu vois, je ne l’avais pas vu ça, merci

j’ai qd meme plus l’impression que ca depend comment le college et le lycee est coté, de la region, du rectorat, de l’accademie …college prive catho, 1993, ds le 87:pas de calecon, ni maquillage pour les filles, ni casquette pour les garcons
college public:debardeur autorise pour les garcons, en fait un tee shirt sans manche
en ce2, rappel a l’ordre massif pour la majorite des joueurs de foot torse nu, en recré: soleil = danger !

ert ca depend aussi des looks actuel et des vetements dispo aux epoques considerées…mes profs auraient ils santionné le baggy , en 1991?JE CROIS ME SOUVENIR que on le portait deja , mais pas a la facon de jeremy chatelain , plutot l’uniforme B boy…EXPLIQUE T ON LE POURQUOI D4AILLEURS DU pantalon descendu ?(prison, plus de ceinture, et invit’ "sexuel"pour les autres detenus …)
LA casquette a l’envers, = appartenance a un gang

car les vêtements Sont des codes, la plupart des jeunes les meconnaissent :oreilles perces pour les garçons, le bracelet rouge ‹ pro ana › ou kabbale, je portais moi meme mes pantalons laissant voir mes chaussette (boy scout!), cheveux longs garcon…LES BADGES smiley -house…un petit cours sur l’histoire de la mode , ferait du bien dans l’educ nat…LE COL MAO, d’ou vient le jean’s, le nylon, les semelles en liege durant la 2e guerre , pourquoi le cheveux long pour les garcon est il une rebellion…et accompagné de docs d’époque…;mais serieux, le reglement interieur ne suffIt plus (tenue correcte), il faut en plus signer une charte?

@tombboy Tout ça pour deux gamines qui mettent des crop top alors qu’ils sont pas foutus de faire un vrai protocole covid ? Lol

2 J'aimes

A chaque génération ses débats.

Il fut un temps c’était les baggy puis les piercings puis les couleurs de cheveux, puis les tailles basses etc etc etc.

Oui un string qui dépasse en CM2 c’est moyen…
Oui un calbute qui remonte jusqu’au nombril alors que le jean descend sous les fesses, c’est moyen.
OUI une chemise déboutonné c’est moyen
OUI un croc top (mot que j’ai découvert il y a quelques jours lol) c’est moyen.
le problème c’est que si on accepte tout ça au collège/lycée après faut leur faire comprendre qu’à un entretient d’embauche et ou directement au boulot cela est pas TOP du tout…

On est en plein de la société de l’individualisme où chacun doit faire ce qu’il veut quand il veut et où il veut, bref plus de règles de vivre ensemble.
tout part en vrille mais que voulez vous dans 50ans les gens diront que notre génération était REAC et qu’on était pas prêt pour cette « évolution ». (tout comme les changements au temps de nos parents, de nos grand parents et nos arrières grand parents)

Je me rappel qu’au collège on se posait pas de question, ça et ça c’était interdit, bah c’était interdit :smiley:

Dans mon CFA le grand débat était le « JEAN de couleur bleu interdit » ouais c’était con, mais bon bah on achetait JEAN d’une autre couleur et basta.

Quand il faisait 35 degré et que tu étais en tenu, pour ma part (pâtisserie) bah tu suais comme c’était pas permis mais c’était comme ça et pareil pour les pauvres qui bossaient en restauration avec le chemise/pantalon et pour les plus chanceuse les filles en jupes

Je vais prendre mon cas personnel et de plus professionnel.

Cet été je pouvais pas me mettre en tee-shirt ni short ou pantacourt sauf exception à 40 degré :smiley:

par contre les filles en tong/ jupe/jupette/sarouel alors là cela pose de problème a personne par chez moi.( est ce qu’on en parle, est ce que les mecs sont montés au créneau…?)

toi tu crèves de chaud, mais la direction n’a aucun problème pour les filles, car elles doivent se sentir à l’aise. (mouais…saloperie de myso qui veut reluquer oui…)

Bref débat sans fin, car chacun a sa propre « bonne » idée durement réfléchis et qui pense que ce qui lui convient a lui/elle en tant qu’individu est obligatoirement une bonne chose et donc veut l’imposer aux autres.

1 J'aime

Cette histoire de l’invitation sexuelle a été demontée, il s’agissait d’un hoax.

Pour le reste oui on peut s’habiller, fille ou garçon comme on veut, par contre il faut quand même s’adapter au lieu et aux circonstances : le maillot de bain OK sur la plage par contre en classe je ne vois pas l’intérêt, le jogging pour faire du sport ou être à l’aise en classe pourquoi pas, par contre à un mariage ou des obsèques (vécu les 2) c’est limite… On n’en est pas non plus à mesurer les jupes ou les hauts ni la quantité de peau découverte, mais en classe on n’est pas en soirée et c’est une question de respect, pour soi et pour les autres, que de venir correctement vêtue et à ce niveau il ne devrait pas y avoir de différenciation entre les genres, ce qui veut dire possibilité pour les garçons de mettre des vêtements plus légers l’été et même interdictions pour tout le monde (par exemple, pas de sous vêtement visible, pas de casquette ou chapeau en classe, pas de débardeur).

Oui il faut éduquer les garçons à ne pas considérer la femmes (fille) comme un objet que l’on peut désirer dans n’importe quelle circonstance, mais on n’a pas non plus forcément besoin de montrer son nombril pendant un cours. Il y a par contre plein d’endroit où le montrer est acceptable…

3 J'aimes

Je me réponds à moi-même car je pense que mon message sur le protocole covid a été compris de travers. Je disais à tombboy que son projet d’éducation à l’histoire de la mode, c’est un peu too much, et complètement disproportionné, et complètement irréalisable si on tient compte que même pour un sujet mille fois plus urgent (protocole covid), ils n’ont pas été foutus de pondre un truc correct et ont dû changer le protocole 14 jours après la rentrée.

Je pensais que vu mes autres interventions sur le topic, ma position serait comprise.

1 J'aime

CERTES, UNE TENUE pour chaque occasion, mais l’explique t on veritablement…

un peu d’histoire de la mode, la symbolique d’un vetement pourrait p e aider les récalcitrants a respecter el règlement interieur…car interdire , sans expliquer n’est pas tres pedagogique …
a vous lire, je crois que j’ai eu de la chance d’etre dans un college et lycee(tres coté!tres bourge!) ou se côtoyaient des jean’s troués, casquettes, baggy et chemise rayées, bermudas et mini jupe…perfectos ;dans ma vie pro, j’ai eu aucune remarque non plus, une seule interdiction, les baskets :en vendeuse boulangerie , sinon, jamais ,jeune, je n’ai eu de remarques de la part des enseignants, « et dans la vie pro, tu sais il y a des regles !tu pourras pas t’habiller comme ca! »(mais p e aussi que mes parents m’habillaient correctement, que les fringues que portent les jeunes maintenant n’existaient pas encore )

tout ce que j’ecris reste mon avis ,et mon experience, bien sur, mais veritablement a mon epoque en 1991, on(les profs) s’interessait a autre chose à l’école qu’a nos jupes!

maintenant, j’ai bien ri, devant les representation de la tenue republicaine , Marianne, donc, bonnet rouge et sein a l’air , pardon, non, le bonnet aussi doit etre interdit …

https://www.instagram.com/p/CFZ2_oaKXiZ/

Bonjour !
Mon problème avec la tenue républicaine telle que je l’imagine c’est qu’elle est pas possible au lycée…
La liberté guidant le peuple

Plus sérieusement au lycée fin 90s on nous embêtait pour des couleurs de cheveux exotiques ou des épaules dénudées…
On trouvait ça pas cool mais bon après c’est pas grave et ça dépend de chaque établissement scolaire, du règlement intérieur

2 J'aimes

Ah oui c’est vrai il y a ça aussi, comme les anneaux dans le nez, les maquillages à outrance façon « gothique », etc.

Mais puisqu’il s’agit d’école, les prof(e)s ont également un devoir de réserve vestimentaire. Un 95C sans soutif sous un simple débardeur attirerait sans aucun doute les « réactions » des collègues, de la direction, des élèves et de leurs parents.

1 J'aime

Et un 120 D ? J’ai le droit de vivre sans soutien gorge si je veux non ?? Ce n’est pas moi qui suis en cause dans ce cas, mais ceux qui regardent mes seins au lieu de me regarder dans les yeux !!

5 J'aimes