Assumer ma féminité

Je suis contente !!!
Impression de mieux m’assumer !!
Je suis une femme.
Dans mon passé: infantilisation exacerbée où il m’était interdit d’être femme.
Didacture sur le concept que je devais être et rester une … : enfant !!!
Famille maltraitante.

J’ai 48 ans.
J’ai compris être belle par certains regards.
Des regards envieux pour les femmes.
Des regards d’envie pour les hommes.

Jusqu’alors?..
Gêne élevée d’être belle.
La beauté me faisait peur car peur d’attirer et d’avoir des emmerdes.
Ce qui explique à pourquoi: je ne voulais pas me mettre en valeur.
Je faisais exprès de mal m’habiller.
Ne pas porter de robe ou jupe…

Depuis peu?..
Je me tiens plus droite.
Pour soulager ma douleur à l’épaule.
Droite => Buste plus droit => Poitrine plus mise en valeur => Travail au fond de moi à pouvoir me tenir droite, mettre ma poitrine en valeur, sans avoir peur des conséquences.

Je suis contente car : sensation de me libérer et d’oser trouver mon identité, sans me l’interdire. Comme il me l’était imposé par la famille dont j’étais issue.

2 J'aime

Bonjour ,

Tu vas en profiter maintenant. Bien à toi

je n’aime pas le terme assumer c’est comme si on etait responsable d’une faute …

le nombre de fois ou on m’a sorti que parce que je m’habillais comme un homme, c’est surtout que j’assumais pas ma feminite, que je me laissais aller que j’avais peut de mon corps de femme, ou d e ma féminité , que je refoulais ma féminité …

merde, vos gueules!

la fémininite , n’est pas un vetement , ne se resume aps a ca , etre une vraie femme ne veut aps dire :des escarpins,
j’ai vécu là dessus une véritable pression, qd j’étais en couple, etre feminine, fais un effort, ca te va bien, mais je te préfère en robe, porte du moulant, un décolleté , c’est plus féminin, ca te rend femme …une des raison pourquoi je en veux plus fréquenter quiconque, c’est cque 2 semaines apre s la renconrtre, j’ai droit a ce discours, comme si n ne pouvais mapqa m’accepter telle que je suis ou que j’avais obligatoirement un soucis et que cet homme etaient là pour !dévoiler la femme qui se cache en moi , pour me reveler a moi meme

ou que ca révèle chez moi un manque de confiance en moi

du tout !j’ai aps de soucis particulier a vec mon corps, ou avec ma féminité, ma facon de m’habiller revele mon style ma personnalité, mon handicap, et non un soucis psy , ou des complexes , pas besoin d’aides de ce cote là!

« oh ben tu trouveras personnes alors, les hommes preferent les filles feminines ! » « ah bon, t’es voyant? »

je ne m’epile plus , « oh c’est aps feminin!l » "a ferme c’est mon corps et ce sont me s poils , je t’oblige pas a les porter "

je en porte pas de lingerie fine, mais sport , je refuse de me maquiller , sauf si utilitaire…(le fond de teint ip15, peut parfois remplacer la creme solaire …en ville hein, pas a la plage !)

ce ne fait aps de moi qui une femme , qui fait cela , car elle est mal ds sa peau!

je n’ai aps grandi dans le moule :sois belle ma fille, tu reussiras!j’allais a l’ecole pas comme on vent ds un defile de mode , j’etais bien habillée et selon mes gouts …on ne m’a pas resumée a une coupe de cheveux, des seins, des hanches , un fard a joue …un boutons, on n’en faisait pas une montagne , on m’amenait ps chez l e dermato pour ca, bref, le mythe de l’apparence, restait aux portes de l’immeubles , j’ai d’ailleurs sur tres tot que le cine, barbie, les mags, n’etaient pas la realite, mais une réalité transformée, qui n’existe pas vraiment

3 J'aime

Souvenir d’un:
"Il faut souffrir pour être belle ! " …

Regard narquois et con à la fois.
De ma mère et ma soeur en duo,
Ceci lors du concept où…: il m’était interdit de porter des chaussures qui ne soient pas féminines.
Je devais commencer à porter des chaussures « pointues ».
( Printemps de mon CM2. )

Je leur disais avoir mal.
Je répétais en boucle, chez le marchand de chaussure:

  • avoir mal +++++ .

Disque rayé…
Je leur dis alors que …

  • "Je suis encore jeune !!!
    Pas envie de jouer à la vieille !!! "

Disque rayé.
« Il faut souffrir pour être belle! »

« Il faut souffrir pour être belle » en disque rayé,
regards moqueurs.

Disque rayé.
En boucle!!!

Je les ai considérées vraiment pour : « Des Retardées Mentales +++ » .
Des Connes ++++.
A ne pas avoir d’indépendance d’esprit vis à vis du critère de beauté.

… !!!

Bref?..
En 2020 ou 2021, pour m’acheter des bottines, le vendeur de chaussure me critique, me reproche, comme quoi: « Je n’ai pas de chaussure féminine ».

Foutage de gueule improvisé!!!
IIlico presto…
D’un ton calme.
Je suis devenue à l’équivalence d’une nana qui se prenait pour une comédienne improvisée…

Je lui parle…

  • d’anthropologie !!!
    Il tombe de haut!
    D’emblé.
    Il est là pour vendre des souliers !!!
    Pas pour de l’anthropologie!!!

Je lui ordonne:

  • d’aller enquêter l’impact des chaussures considérées comme féminines à des anthropologues …
    Qu’il aille s’instruire auprès de ces professionnels là…!

Les anthropologues étudient les modes de vie de nos ancêtres!!!
Via leurs squelettes déracinés de ça et là.
Résultat scientifique probant à lui porter secours alors pour l’instruire si … :
Les différentes modes des chaussants à travers les époques et les différents lieux de la planète ont elles eu des impacts sur la santé de leur propiétaire?.. !!!

Discours de l’impact des escarpins sur le squelette.
Les anthropolgues pourront l’instruire là dessus!
Qu’il se rassure!!
Se sont des professionnels avisés à pouvoir lui être pédagogue…
Je lui ai expliqué qu’un anthropologue peut diagnostiquer si la personne décédée avait de l’arthrose ou non, si personne âgée lorsque décédée.
Etude avisée du squellette selon la mode de son époque et de son lieu de vie, des chaussures d’alors…
Est ce que la personne une fois âgée avait de l’arthrose ou non?..
Pouvait-elle monter encore à cheval?..

Le vendeur était …: à mes pieds.
A me chausser.
Il ne pipait plus un mot.
Silence de sa part.
A se concentrer, dare dare, à trouver le noeud du problème…
A comment me déloger de son siège ? …

Je le mets au défi qu’il porte des escarpins pendant 10 ans.
Et ensuite?..
Dans 10 ans et 1 jour?..
Je viendrais dans sa boutique .
Il sera au pilori.
A me faire un contre-rendu.
En bonne et dûe forme.

Pendant 10 ans ?..
Lui?..
Il sera tenu d’être toujours un vendeur de chaussure.
Mais,… désormais : en escarpin.

S’il refuse?..
Qu’il aille s’instruire que les hommes de l’époque de Louis XIV (ou je ne sais pas quel autre Louis?.. ) portaient des chaussures pointues et à talons de 4 centimètres de hauteur.
Nos ancêtres l’ont bien fait.
Et ils montaient encore et toujours leur cheval!!!
A rester toujours de bon cavalier !!! etc …
Il ne pouvait donc pas refuser!
Ses ancêtres l’ont bien fait…


Foutage de gueule oblige.
Je faisais la Sérieuse…
A interprêter, de façon improvisée, au quart de tour, la Conne Scientifique qui la besoin de se prendre pour plus haut qu’elle ne l’est…Ceci…
Via un simple discours d’anthropologie!
Il l’a très bien compris.

Bref?..
Pendant 10 ans ?.?..
Il vendra ses chaussures, avec des escarpins à ses pieds!
Epoque de celle de Louis XIV pour débuter, se mettre au diapason ! …
Celle à la Brigitte Bardot, par la suite.
Qu’il se tienne prêt.
Le compte à rebourd a débuté …

Qu’il respire.
« Il faut souffrir pour être beau » (et con à la fois) …

Il sera alors au pilori dans 10 ans et 1 jour !
A me faire?..
Son contre-rendu sur:

  • l’impact des escarpins à devoir les porter, même s’il y était contre.
  • l’expérience d’être contraint à une mode imposée. Et vivre le concept de la connerie du « soit belle et tais-toi! ».
  • s’il aura vu entre temps…: une équipe d’anthropologue???.. Qui lui aurait été pédagogue…Et donc?.. S’il pourra me réciter sa leçon d’anthropologie…

Il était à mes genoux.
Il devait pester au fond de lui.
Un pied à terre.
L’autre en escarpette?..
Bref?
A mes genoux.
A me chausser.
Me lasser mes souliers « bottines »…
Il courbait l’échine.
Et cela ne faisait que 5 minutes d’anthropologie!

Improvisation.
Théâtre improvisé.
C’était !!! …
Du spontané.
Foutage de gueule.
A interprêter une nana hautaine, qui se prenait pour une scientifique à deux sous !!!..
Copié collé question attitude de la Goulue de Toulouse Lautrec.
Cette caricature où, la Goulue imitait l’aristocrate 1900…
Toulouse Lautrec avait très bien su la caricaturer!
Merci Toulouse Lautrec !!!..

Le vendeur a très bien compris que je me foutais de sa gueule.
Il a accepté que cela soit : donnant / donnant.

Le hasard a fait que deux ou trois jours plus tard?..
Je passe devant sa boutique.

A m’apercevoir?..
Il est alors: enthousiaste !!!
Excité comme une puce !!!
J’ai beau lui dire que je suis pucelle!
Rien à en découdre pour lui !!!
Il me voulait !
Excité et enthousiaste à ce que je l’ai remis à sa place via de l’anthropologie!!

Je me suis alors dit qu’il devait être adepte du sado-maso…
Sado maso?..
Bigre !!!
J’ai eu peur !!!
J’ai déguerpi illico presto!!!
Ce n’était plus moi du tout qui improvisait alors !!!
A me foutre de sa gueule avec mon anthropologie à la con !!!
Là?..
Je me suis dit que …
J’avais à faire à … : un maso.

1 J'aime