Quand Internet apporte de l’aide concrète dans la vie réelle

Bonjour,

Il y a quelques semaines, le petit copain d’une amie et moi avons eu une dispute.
Il ne comprenait pourquoi je partage une partie de mes photos sur Instagram, lui qui est totalement hors des réseaux sociaux.
Sans me poser de question, il c’est mis en tête que je confondais les likes avec les gens qui sont vraiment là pour moi, dans la vraie vie.

Maintenant, quand je lis comment les réseaux sociaux ont aidé cette maman à retrouver la poupée personnalisée à l’effigie du papa (message de bonne nuit avec la voix du papa inclus) perdu lors d’un transfert en avion, je me dit qu’il y a quand même du bon sur internet et dans le soutien concret qui peut parfois y naître :smiley:

2 J'aimes

Comme chaque nouveauté (oui j ai vécu avant avant l arrivée d internet vu mon âge ! :wink:) internet a amené des choses positives et négatives.

Personnellement cela m a amené du positif, d abord l accès à plein d informations, rapidement, et ensuite du contact. Pour moi qui suis plus à l aise a l écrit c’ est agreable d entrer en lien avec des gens de cette manière.

Après pour moi le réseau social c est vrai qu il y a un côté “fake” dans le sens où c est un moment choisi affiché, un peu comme les gens connus dont on se fait une idée (parfois à côté ) selon ce qu ils veulent bien nous montrer.

Je pense que si on garde cela a l esprit ça devrait aller

Cela n empêche pas certaines dérives bien sûr, mais les dérives pour moi sont plus liees à l’état d’esprit qu’au support.

En conclusion @Anne, je pense que ton ami a fait un peu un raccourci d idées préconçues sur le sujet .

4 J'aimes

En tant qu’informaticien et curieux, j’ai sauté à pieds joints dans internet quand il est arrivé en France (mon premier fournisseur d’accès WordNet).

Au fur et à mesure qu’il y a eu du contenu, j’ai pris le mesure de l’intérêt qu’il pouvait avoir pour moi, c’est à dire une grosse base de connaissances sur pleins de sujets différents, du partage d’informations, de l’information alternative aux autres médis et un moyen de communiquer avec le monde entier.

J’ai créé mon premier site internet assez vite (à l’époque où il fallait tout coder à la main), j’ai eu plein de retours et il m’a permis de connaître plein de gens différents (un scénariste TV, des acteurs, des auteurs de romans, des étudiants écrivant des thèses, des organisateurs d’expositions…etc.) que j’ai vu pour certains dans la vraie vie.

Bien entendu, il y a aussi les sites de commerce en ligne qui m’ont permis de faire du shopping dans les magasins du monde entier et j’ai rapidement commandé au japon, en Chine, aux USA sans appréhension (mes seuls problèmes de commerce en ligne l’ont été avec un site français !).

j’ai tardé un peu à me mettre sur les réseaux sociaux style Facebook. Je n’en voyais pas trop l’utilité et puis en testant, j’ai vu que cela pouvait aussi me permettre d’entrer en contact avec des gens difficilement joignable IRL. Une de mes passions étant la BD, j’ai pu avoir de nombreux contacts avec des auteurs BD qui se sont parfois concrétisés IRL dans des salons de Bande dessinées.

Et je passe sur tous les sites, blogs, etc. qui m’ont permis de découvrir des auteurs peu connus (comme Malec :wink: @Cha88) .
Il y a aussi tous les sites utilitaires (Google Street, transilien, la page FB de ma ville, etc.) qui sont quand même bien pratiques.

Et les forums sur lesquels on rencontre plein de gens sympas ! :smiling_face_with_three_hearts::smiling_face_with_three_hearts::smiling_face_with_three_hearts::smiling_face_with_three_hearts:

Internet est avant tout pour moi un moyen d’ouverture qui est devenu complémentaire à ma vie en vraie.

3 J'aimes

Mais que ferais-je sans internet ? Mon dressing serait vide quelle horreur​:fearful::fearful::fearful:
Pas de Kindle, je croulerais à nouveau sous les bouquins.
Je ne pourrais pas organiser aussi facilement mes vacances et surtout comparer.
Etc.
Pour ce qui est des réseaux sociaux j’avoue que je m’y intéresse peu. J’ai instagram pour suivre mes nièces et mon neveu. Je ne suis personne
Facebook pour poster des photos et blagues.
Le monde des influenceurs/ses je m’en balance.

4 J'aimes

J’en ai déjà parlé sur VLR mais je suis adepte de l’application Geev, pour donner et recevoir des objets. Je vois ça comme un moyen de s’entraider, quelque part. Je n’ai aucune part dans la société.

2 J'aimes

Je n’aime pas tout ce qui est intrusif sans que je donne mon consentement, les réseaux sociaux se limitent à WhatsApp pour ma formation, mon cousin et sa famille, mes amies et copines.
Le reste ne m’intéresse pas et encore moins de poster des photos de ma vie pour que tout le monde regarde, pour en faire des commentaires positifs ou bien négatifs.
Je trouve que c’est plus un défouloir pour les gens de manière plus négative que positive.

Après, on peut faire de belles rencontres avec des gens bienveillants, de belles amitiés voir des amours, tout est possible…
Cela peut aider à ce que les personnes soient moins isolées parfois ou rapproché des familles éloignées géographiquement.
Ça permet aussi d’être anonyme et pour pouvoir poser des questions que certains n’oseraient pas aborder à leurs entourage.

Ce sont des outils à double tranchant à utiliser avec précision car il y a du bon comme du mauvais. Une boîte à Pandore…

1 J'aime

je suis une adepte d’internet , j’ y suis sur les réseaux sociaux qui sont destinés a ma famille et mes amies, et collegues, watsapp pour mon groupe et je me sert enormement de google pour toutes les questions que je me pose, internet beaucoup pour les recettes de cuisine, regarder les replays; perso si on me l enléve je suis perdue

2 J'aimes