Êtes-vous heureux dans votre travail?

Hello

Existe-t-il des personnes qui sont heureuses dans leur métier où est-ce que c’est un fait très rare ?
A chaque fois qu’une personne me parle de son travail, j’ai remarqué que c’est pour s’en plaindre.

C’est triste.

Merci si quelqu’un arrive à dire le contraire.

J’aime mon travail, c’est les conditions que je n’aime pas

1 J'aime

J’adorais mon travail, le job en lui même et l’ambiance du cabinet.

J’aimais aller travailler le lundi, j’aimais partir en vacances et j’aimais rentrer de vacances pour aller bosser.

Je veux retrouver tout pareil

1 J'aime

je rejoins cha, j’aime mon boulot ,ce sont les conditions que j’aime pas et le jemanfoutiste de mon boss!

2 J'aimes

Ce sont des conditions sanitaires actuelles dont vous parlez ou de conditions habituelles ?

@Chapinette pour moi les deux !

2 J'aimes

Les conditions en temps normal, et encore pire maintenant

1 J'aime

Je vous le dirais quand j’aurais trouvé un travail ? :joy:

1 J'aime

Donc pour l’instant, seule Yayie est contente de son travail et de ses conditions ? C’est déjà bien, merci à ceux qui ont répondu (même ceux qui ne travaillent pas). Je suis contente de voir que quelqu’un se plaît. Ça donne de l’espoir à un projet pro.

Les conditions que vous déplorez sont-elles meilleures dans d’autres entreprises du même secteur (boulangerie et crèche), Liberta et Cha ? Vous trouvez qu’elles se sont dégradées avec le temps (hors covid) ?

Anne je trouve que tu as un travail de community manager (=/=rémunération) qui comporte beaucoup de veille informationnelle dans le domaine de la size. Tu es heureuse dans ce travail-là ?

Selon le lieu elles peuvent être améliorées mais c’est pas flagrant non plus. La où je suis par exemple il y a globalement une bonne ambiance donc ça aide.
On se bat pour pas que ça se degrade mais certaines mesures passent, ça va être vraiment pire

1 J'aime

@Chapinette oui pour moi elles sont meilleure dans d’autres boulangeries

2 J'aimes

@Chapinette il faut que j’en retrouve un autre avec le mêle esprit et la même ambiance.
Mais c’est sûr que je ne resterai pas dans un endroit où je ne me sens pas bien
On passe quand même pas mal de temps au travail donc c’est bonne ambiance sinon next

2 J'aimes

@Chapinette : j’aime mon travail, j’aime mes collègues directs

3 J'aimes

Je travaille dans l’informatique pour la même boite depuis 30 ans.

J’ai aimé mon travail quand notre service était à taille humaine, aux balbutiements de la micro-informatique dans l’entreprises, à l’époque où beaucoup de choses étaient à découvrir et à apprendre. Beaucoup de fun dans mon travail, de la place pour la créativité, des projets intéressants et innovants avec des responsables hiérarchiques qui étaient des techniciens avant tout.

Au cours du temps, nous avons triplé nos effectifs (avec beaucoup de prestation), alourdi toutes les procédures, avons épaissi les couches hiérarchiques avec des « politiciens » plus que des techniciens, augmenté le nombre de réunions, rajouté des couches de décision…Bref on a perdu en souplesse, en simplicité et en autonomie.

Donc mis à part l’ambiance, le :coffee: et le resto d’entreprise, mon travail ne me plaît plus autant qu’avant. Le plaisir n’est que très ponctuel à l’occasion de quelques projets sympas.

3 J'aimes

Merci pour vos réponses.
Une de mes soeurs envisage de changer radicalement de métier et un de mes frères n’est pas heureux dans son travail. Mon autre soeur a une hiérarchie stupide. Il n’y a que mon autre frère qui ne fait que du télétravail depuis plusieurs années qui semble avoir trouvé un équilibre après avoir testé plusieurs métiers (cinéma, brocante, restauration…) alors je m’interrogeais.

Hello !

Alors moi non.
Déjà mon boulot a mauvaise réputation.
Ensuite, il y a du contact avec les gens. J’attends de voir ce que ça donnera en physique mais après 2 ans (enfin 3 avec mon boulot précédent) de plateforme téléphonique bah je peux vous dire que j’ai un sérieux côté misanthrope qui s’est développé.
Là en télétravail ça va. Il me manque un peu d’autonomie mais c’est normal. J’aimerais que ce soit comme ça tout le temps. En plus nos performances sont bien meilleures.
Et puis c’est une administration, donc certaines choses sont nébuleuses (évolutions par exemple), et beaucoup sont trop lentes (augmentation du salaire, prise de décision par la hiérarchie, même obtenir une réponse sur une anomalie ou un problème technique).

La chose que j’apprécie c’est la sécurité de l’emploi.
Quand je vais bien je me dis que je suis chanceuse, je ne suis pas à plaindre, j’ai un salaire qui tombe. Tout le monde n’a pas cette chance.
Mais quand je vais moins bien je me dis que ma vie pro c’est de la m*rde. Et voir certains avis d’impositions me fait bien percuter que je suis pauvre en fait lol.

Je réfléchis beaucoup à ce que je pourrais faire d’autre car je suis apte à faire des études à distance mais je n’ai pas d’idées …

Zouzou, as tu pensé à une validation de tes acquis professionnels, à une formation diplômante (qui serait reconnue par ton employeur) ou toute autre évolution concrète de ta carrière (cf ton autre post) ?

1 J'aime

J’ai une licence de psychologie. Ça m’intéressait beaucoup quand j’ai commencé et maintenant plus trop … Le master n’existe à distance que sur Paris et c’est pas vraiment dans mes moyens.
Je ne sais pas si je repars entièrement sur autre chose toujours à distance (mais à 30 ans c’est chaud) ou si je pars sur un autre Master, pour peu qu’il existe à distance.

Je suis actuellement la certification reconnue par mon employeur (et plus largement dans la sécurité sociale en générale, enfin théoriquement, dans la pratique je ne sais pas comment ça s’applique car chaque organisme a sa propre législation).

J’ai pensé à la VAE aussi ou voir quelqu’un qui pourrait m’aider à y voir plus clair (je ne sais pas si ça existe ?) mais je me dis tout le temps que c’est pour les jeunes et qu’il est trop tard pour moi vu mon âge.

J’ai conscience que je fais un peu déboussolée là mais en vrai je vais bien lol. C’est juste que je préfère y penser avant d’être à bout à mon futur poste (ce qui devrait arriver dans 2 à 4 ans je pense).

La VAE, ce n’est pas que pour les jeunes ! C’est même plutôt pour les moins jeunes. En fait, il s’agit de compenser un diplôme pas forcément approprié par un savoir faire issu de l’expérience.
Je l’ai fait faire il y a une dizaine d’années de cela pour un collaborateur, il avait le bac, sa VAE lui a donné un BTS et il a repris une licence en alternance … le dossier a été monté avec les RH au préalable.
Je te conseille donc de contacter tes RH auparavant

2 J'aimes

J’ai une relation compliquée avec mon travail (le concept général du « travail » en fait…)
J’aime bien mes collègues, la hiérarchie est top, le cadre est assez sympa, mais le contact avec un public finit toujours par m’agacer. Les mêmes questions, les mêmes problèmes, le manque flagrant de bon sens, d’autonomie, de bonne volonté de certains me fait perdre foi en l’humanité.
Le fait de se lever chaque matin et d’avoir une journée quasi bouffée dans un bureau me pèse aussi.

Le télétravail (qui ne va pas durer) m’a fait un bien phénoménal . J’ai pu me lever plus tard, profiter du confort de mon appart, gagner du temps sur plein de tâches, et je peux sortir le soir sans culpabiliser pour ma minette qui ne m’aurait pas vu de la journée.

En fait, je veux pouvoir cueillir du fric sur les arbres pour passer mon temps chez moi, ou au sport ou en asso, ou n’importe où tant que c’est plus constructif ou choisi.

2 J'aimes