#BlackoutTuesday

Vous avez sans doute entendue parlé du dramatique décès de George Floyd.
En réaction, il y a aujourd’hui, mardi 2 juin, plein de manifestations y compris sur Instagram et Twitter avec le #BlackoutTuesday

L’initiative est par de plusieurs artistes et maisons de disques qui ont lancé l’idée de faire une journées de pause, de silence et de réflexion en réaction aux évènements #TheShowMustBePaused

Comment faire pour changer les choses, en fait ce #BlackoutTuesday est un appel à la solidarité et à la réflecion.

Pensez-vous participé ?
En avez-vous parlé avec vos proches, familles, collègues, amis, enfants ?
Croyez-vous que cela peut changer quelque chose ?

Je n’ai pas participé, ça ne m’empêche pas d’être solidaire

Mais c’est vrai que ça interpelle, voir Instagram avec plein de photos noires, au début, je me suis demandée pourquoi certaines photos mettaient du temps à télécharger.
Ma cheffe, ce matin, pensait que son nouveau téléphone déconnait et je lui ai expliqué la cause

Non je n’ai pas participé car en bonne mentalité de vieille dépassée, je n’ai ni Twitter ni Insta, mais ces média ont de l’importance dans les prises de conscience quand les discours ne sont pas seulement ponctuels je crois, pour avoir testé Twitter autrefois. Je trouve ça bien qu’ils reparlent d’Adama Traoré (+intervention de Camélia Jordana) en France sans quoi, moi je le reconnais, j’avais l’impression d’un problème essentiellement très américain. Ça me semble quand même être LE problème majeur des USA, je ne sais pas si c’est la même mesure ici. Ma soeur qui vit à Chicago en parle vraiment comme d’un pb surtout américain. On a du mal à se sentir concerné.

Oui, c’est très américain, encore que les violences policières existent aussi en Europe et en France.
Et puis le racisme, la pression, moi je ne l’as vue qu’en tant que grosse et déjà je peux voir la dimension importante de ce phénomène.

Pour ce qui est de la couleur de peau, je n’ai jamais compris. Quand j’étais petite je voyais des femmes noires sublimes, une Grace Jones mythique et je trouvais qu’elles avaient de la chance d’avoir une couleur si profonde.
Après tout, nous allions tous nous faire bronzer pour donner un ton plus caramel à nos peaux, c’était donc qu’avoir plus de couleurs étaient beau.

En fait, j’ai grandit dans un environnement positif, les seules personnes que j’ai connue qui étaient raciste avaient fait la guerre d’Algerie ou acquis ce rejet de parents qui avaient fait cette guerre.

Peut-être qu’il serait bon de revenir sur cette partie de notre histoire pour guérir ?

1 J'aime