Black history month ( Mois de l’histoire des noirs)

Bonsoir,

En février, c’est le Black History Month aux États Unis et au Canada.

J’avoue que ma culture dans ce sujet est assez pauvre.
Je pense au film Racines, à Rosa Parks, Claudette Colvin, Martin Luther King …
Et je réalise qu’en France, je ne sais rien.
Et vous ?

En France, j’ai en tête et je jette comme ça au débotté…le tympan du frontispice de l’Abbaye de Vézelay, on y voit que les personnes noires figuraient le diable ; proche de chez moi dans le bois de Vincennes, le commerce triangulaire, les vestiges des expositions coloniales où “le Sauvage” et “sa tribu” étaient mis en scène pour épater la galerie, l’artiste de cirque “Chocolat”, le mouvement Touche pas à mon Pote.

Mais le problème aux USA est je pense d’une autre ampleur encore. Si en France la police stigmatise en contrôlant de manière systématique les noirs, ce qui doit être plus qu’agaçant je le conçois, aux USA on ne compte plus le nombre de bavures policières et d’innocents noirs sous les verrous…et là je ne parle que de la situation actuelle, je ne parle même pas de l’Histoire…

J’ajoute qu’en France, il n’y a pas de statistiques ethniques, donc il y a peut-être les mêmes phénomènes, mais pas répertoriés…

2 J'aimes

Perso l’Afrique je l’ai dans mes gènes. Avec des ancêtres métis Français-Sénégalais et Anglais-Sénégalais, traces du passé colonial du Sénégal successivement colonie Française puis anglaise puis à nouveau Française. Avec des noms dans mon arbre généalogique Partarrieu La Fosse, Mac Namara, Destigny…et des noms africains tous disparus. Mes ancêtres étaient des signares, des africaines mariées à la mode vernaculaire aux colons. La nourrice de ma mère était une descendante d’esclave.

Sinon, c’est toute l’histoire de certaines villes (Nantes par exemple) dont la richesse s’est basée sur le commerce triangulaire et comme l’indiquait @Chapinette , les vestiges de l’exposition Coloniale, les zoo humains, La « Vénus hottentote », plein de noms et d’histoires qui ressortent de temps en temps à l’occasion d’un film ou d’un livre etc.
Et puis il y a le rôle des colonies dans les conflits mondiaux et le manque de reconnaissance de la France les concernant : Les tirailleurs Sénégalais, “La Force Noire”, etc. dont on entend parler de temps en temps.

1 J'aime

Roots et Queen sont des livres et séries extraordinaires.
Beloved de Toni Morrison…
The Help récemment que j’ai dévoré en une soirée.
Le film la Couleur pourpre avec une Whoopi Goldberg extraordinaire
Le film Vénus m’a donné la nausée.

Pour avoir vécu aux USA c’est en effet très différent là-bas. Étonnant même. Et pire si l’on descend dans le Sud. La ségrégation est terminée officiellement mais pas officieusement…
L’une de mes amies est une noire américaine originaire d’Haïti. Elle a épousé un français blanc. Lorsqu’elle va voir sa famille à Boston on les regarde à peine. A Atlanta, elle m’a dit s’être sentie comme une bête curieuse tant leur coupe mixte est hors norme. Un jour un américain lui a dit qu’elle n’était pas vraiment noire car pas “noire américaine”.
Il y a le stigmate de l’esclavage qui perdure dans les mentalités ce que nous n’avons pas en France. Si Obama avait été le fils d’un noir américain il n’aurait pas été élu. Son élection a aussi renforcé le racisme de certains malheureusement.
Lorsque j’étais aupair aux USA nous avions une aupair métisse (considérée comme noire donc) francaise dans une famille de dentistes de Cleveland. Sa famille était étonnée de voir qu’elle avait autant d’amies blanches et étonnée aussi que nous n’ayons aucun problème à sortir avec elle ou à emmener leurs enfants avec les nôtres en sortie. Pourtant il y a une communauté noire importante à Cleveland.
J’ai plein d’exemples.
Les communautés se mélangent peu ou pas en dehors de quelques grosses agglomérations et certains états.
Je n’ai jamais vu cela en France.
Même si le racisme existe dans tous les pays il s’exprime différemment.

C’est totalement différent au Canada. Les préjudices là-bas touchent surtout les peuples premiers qui ont subi des atrocités jusqu’il y a peu (retrait des enfants de leur famille pour qu’ils soient élevés dans des pensionnats catholiques et blancs jusqu’au début des années 80 je crois par exemple).

2 J'aimes